Nahal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Shalom2.svg Cette page contient des caractères hébreux. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Nahal (hébreu : חטיבת הנח"ל ou נח"ל) est une unité de l’infanterie de Tsahal, comprenant plusieurs sous-unités :

  • une formée exclusivement de fantassins, la sous-unité 931 et la sous-unité 932 ;
  • une spécialisée dans les parachutages, le régiment 950 son ancienne appellation avant les années 80 est le régiment 50. Cette unité s'illustra notamment en libérant en 1967 (guerre des Six-jours) la vieille ville de Jérusalem avec la collaboration des parachutistes. Les soldats du 50e régiment sont sélectionnés après des tests physiques très rigoureux ;
  • une de patrouilles, le commando Palsah ; spécialisée dans le combat anti-terroriste ;
  • une de repérage, le commando Palnat ; spécialisée dans le missile « orev » ;
  • une d’ingénierie, le commando Palhan ; spécialisé dans le déminage.

Ces trois unités sont des unités d’élite dont le but est d’arrêter des terroristes.

À noter que les recrues provenant de l'étranger (France, Norvège, Belgique, États-Unis…) étaient incorporées quasi-systématiquement dans cette unité (nahal-garin) et ce jusqu'aux années 2000 ou cela ne fut ensuite plus l'unité exclusive de ces incorporés de l'étranger.

Ses incorporés sont spécialisés tout comme la brigade Golani, Givati et Tzanhanim (parachutistes) dans les entraînements d’hiver et d’été, dans l’infiltration à l’intérieur des lignes ennemies et dans le repérage des poches de terrorisme.

Les sous-unités 931, 932 et le 950e régiment sont destinées à la défense et à la sauvegarde du territoire israélien.

L’incorporation au sein du régiment 950 parachutée se fait avant l’intégration dans l’armée.