Nârada

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Nârada (Sanskrit: नारद, nārada) est un personnage récurrent dans la mythologie de l'hindouisme, où il apparaît à la fois comme l'archétype du sage (rishi) et comme le messager et le compagnon des dieux (deva)[1]. Nârada est aussi l'inventeur de la vînâ, le premier instrument à cordes. On le représente souvent volant dans les airs, une vînâ à la main, entonnant des chants à la gloire de Vishnou.

Selon le Mahâbhârata (I, 66, 44), il est fils de Kashyapa et de l'une des filles de Daksha. Selon le Brahmavaivarta Purâna (I, 22, 2), il est l'un des dix Prajâpati parmi les fils de Brahmā et son nom signifie donneur (da) de conseils (nara). Il a aussi la réputation de semer la discorde partout où il va, d'où son épithète Kaliprîya, celui qui aime les querelles.

Plusieurs ouvrages sont attribués à Nârada (ou à ses homonymes), parmi lesquels la Nârada Parivrâjaka Upaniṣad (l'une des Upanishad majeures), le Nârada Purâna (l'un des grands Purāṇa), le Nârada Bhakti Sutra (traité de bhakti), le Nârada Dharma Shâstra (résumé du Mânava Dharma Shâstra), le Nârada Shilpa Shâstra (traité d'architecture) et le Sangîtamakaranda (traité de musicologie).

Références[modifier | modifier le code]

  1. The A to Z of Hinduism par B.M. Sullivan publié par Vision Books, page 142, (ISBN 8170945216)