Muscle digastrique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le muscle digastrique gauche
Le muscle digastrique droit

Le muscle digastrique (Musculus digastricus en latin) est un muscle pair de la partie supérieure du cou, sous la mandibule.

Il doit son nom au fait qu'il est composé de deux faisceaux ou ventres (gaster en latin) réunis par un faisceau tendineux

Description[modifier | modifier le code]

  • Insertion proximale: il s'insère dans la rainure digastrique sur le processus mastoïde de l'os temporal et au bord antérieur du processus.
  • Trajet: il se dirige vers l'avant et forme un arc de cercle ouvert vers le haut en passant, sous forme de tendon et engainé dans une vaginale, dans une série d'anneaux fibreux fixés à l'os hyoïde. Il redevient charnu par la suite, s'orientant vers l'avant et le haut
  • Insertion distale: il s'insère dans une fossette, appelée fossette digastrique située de part et d'autre de la symphyse mentonnière sur la face dorsale de la mandibule en dessous de l'apophyse geni.

Innervation[modifier | modifier le code]

  • Le ventre antérieur est innervé par une branche collatérale de nerf mandibulaire V3 : le nerf mylo-hyoïdien (collatérale du nerf alvéolaire inférieur).
  • le ventre postérieur est innervé par une branche collatérale du nerf facial née peu après la sortie du foramen stylo-mastoïdien et qui vient innerver le faisceau postérieur dans sa partie moyenne.

Rôle[modifier | modifier le code]

Il fait effectuer à la langue un mouvement postéro-inférieur lors de la déglutition.

Il est aussi abaisseur de la mandibule.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir