Muscle génioglosse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le muscle génioglosse

Le muscle génioglosse (ou génioglosse) (Musculus genioglossus en latin) est un muscle pair (un à droite, un à gauche), le plus volumineux des quinze muscles de la langue. Il fait partie des muscles extrinsèques de la langue (qui ont au moins un point d'attache extérieur à la langue).

Son nom vient du grec "genio" qui veut dire menton et "glosse" langue.

Description[modifier | modifier le code]

  • Insertion ventrale: il s'insère sur l'apophyse mentonnière supérieure au niveau de la symphyse, sur la face interne de la mandibule
  • Trajet: il s'étale en éventail de la pointe a l'extrémité postérieure de la langue,
  • Insertion dorsale: il s'insère au niveau de l'os hyoïde.

Innervation[modifier | modifier le code]

Il est innervé par le nerf grand hypoglosse, douzième paire de nerfs crâniens.

Vascularisation[modifier | modifier le code]

Il est vascularisé par l'artère linguale.

Action[modifier | modifier le code]

Il tire la langue vers l'avant et vers le bas. Il permet aussi la dilatation du pharynx et évite le collapsus principalement lors de pression pharyngée négative.

Apnée du sommeil[modifier | modifier le code]

L'avancement du muscle génioglosse est une chirurgie pour traiter l'apnée du sommeil[1] .

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Références[modifier | modifier le code]

  1. Quels sont les traitements chirurgicaux de l'apnée obstructive du sommeil ?