Musées nationaux du Kenya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne pas confondre avec le musée national de Nairobi
Musées nationaux du Kenya
National Museums of Kenya (en)
Image illustrative de l'article Musées nationaux du Kenya

Devise : « Where heritage lives on »

Création 1960
Type Établissement public à caractère culturel et scientifique
Siège Ngara road
00100 Nairobi
Drapeau du Kenya Kenya
Coordonnées 1° 16′ 23″ S 36° 48′ 55″ E / -1.273174, 36.81537 ()1° 16′ 23″ S 36° 48′ 55″ E / -1.273174, 36.81537 ()  
Langue(s) anglais, swahili
Président M. Issa Timamy
Personne(s) clé(s) M. Idle Farah (directeur général)
Affiliation(s) Institute of African Studies (IAS), The East Africa Natural History Society (EANHS), Conseil international des musées (ICOM), Conseil international des musées africains (AFRICOM) [1], Kuona Trust, Kenya Museum Society
Site web www.museums.or.ke

Géolocalisation sur la carte : Kenya

(Voir situation sur carte : Kenya)
Musées nationaux du KenyaNational Museums of Kenya (en)

Géolocalisation sur la carte : Nairobi

(Voir situation sur carte : Nairobi)
Musées nationaux du KenyaNational Museums of Kenya (en)

Les Musées nationaux du Kenya sont une institution publique kényane qui gère la plupart des musées, sites et monuments historiques du pays. Ils ont été fondés en 1960 et sont certifiés ISO 9001:2008.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'histoire de l'institution débute en 1910, lorsqu'un groupe d’érudits britanniques établissent à Nairobi un musée d'histoire naturelle géré par la East Africa and Uganda Natural History Society[note 1]. Ce groupe comprend, entre autres, deux membres de la Church Mission Society : les Révérends Harry Leakey (le père de Louis Leakey) et Kenneth St. Aubyn Rogers ainsi que deux fonctionnaires : Charles William Hobley et John Ainsworth.

En 1960, en prévision de l'indépendance, la East Africa and Uganda Natural History Society est scindée en National Museums of Kenya (NMK) et en Uganda Museums and Monuments (UMM). Les NMK reçoivent en charge la gestion des sites et monuments historiques nationaux du Kenya ainsi que celle des musées régionaux.

C'est à la fin des années 1990 que les NMK reçoivent une aide financière de l'Union européenne qui lui permet une modernisation de sa principale composante : le musée national de Nairobi ; une réforme juridique, une réorganisation et une meilleure approche du public de toutes ses composantes.
Cette aide modifie le nouveau slogan qui devient « Custodian of heritage » (« Concierge de l'héritage »), avec une valeur d'« Authentic, reliable, unifying, caring and authoritative » (« Authentique, sûre, unifiante, responsable et autorisée »).

En 2006, les NMK deviennent un établissement public par l'acte no 216 des Lois votées par le parlement kényan[note 2].

En 2009, ils reçoivent la certification ISO 9001:2008.

Projets[modifier | modifier le code]

Les musées nationaux du Kenya projettent d'ouvrir de nouveaux musées à[2] :

Recherche scientifique[modifier | modifier le code]

Les musées nationaux du Kenya ont créé deux instituts de recherche scientifique :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. L'East Africa and Uganda Natural History Society est l'actuelle East African Natural History Society (EANHS).
  2. Article 3 de l'acte no 216 : « Établissement des musées nationaux du Kenya ».
  3. En opposition avec les NMK, le directeur de la Culture, Silverse Anami, veut établir ce musée à Nyang’oma Kogelo.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Site web de l'AFRICOM [(fr) lire en ligne]
  2. Musées nationaux du Kenya, carte des musées régionaux [(en) lire en ligne]
  3. Détail des cours intensifs prodigués par le Research Institute of Swahili Studies of Eastern Africa [(en) lire en ligne]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]