Mstislav Doboujinski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mstislav Doboujinski
La Devanture du barbier (1906)

Mstislav Valerianovitch Doboujinski (en russe : Мстислав Валерианович Добужинский ; en lituanien : Mstislavas Dobužinskis), né le à Novgorod et mort le (à 82 ans) à New York, est un peintre russo-lituanien, connu pour ses paysages urbains où il dépeint la croissance explosive et la décadence de la ville au début du XXe siècle. Également homme de théâtre dans les années 1920 et 1930 au Théâtre Tovstonogov, il est aussi membre de l'association d'artistes Mir iskousstva.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu de la noblesse lituanienne, Dobuzhinsky naît à Novgorod dans la famille d'un officier de l'armée russe. De 1885 à 1887, il fréquente l'école de dessin de la Société pour la promotion des artistes et, entre 1895 et 1899, il étudie le droit simultanément à l'université de Saint-Pétersbourg et dans des écoles privées. Après avoir été diplômé de l'université, il suit une formation artistique de 1899 à 1901 auprès des peintres Anton Ažbe à Munich et Simon Hollósy à Nagybánya, en Autriche-Hongrie. À Munich, il est influencé par le Jugendstil. De retour en Russie, il rejoint Mir Iskousstva, un cercle artistique qui idéalisait le XVIIIe siècle en tant qu'âge de l'élégance. En 1908, il encourage le peintre et musicien Mikalojus Konstantinas Čiurlionis, un compatriote vivant à Vilnius, méconnu et incompris dans son propre pays, à partir pour Saint-Pétersbourg[1].

En 1919, Mstislav Doboujinski est nommé directeur de l'École artistique de Vitebsk, puis est remplacé quelques semaines plus tard par Marc Chagall.

Galerie d'images[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. Valentine Marcadé, Le Renouveau de l'art pictural russe 1863-1914, édition L'âge d'homme, Lausanne, 1971 p. 181