Monoamine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La noradrénaline, une monoamine neurotransmetteur.

Les monoamines sont des neurotransmetteurs dérivés d'acides aminés, comportant un groupement éthylamine (amine NH2 lié par un pont C2H5) lié à un noyau aromatique. On distingue notamment les catécholamines et les tryptamines (dont la sérotonine) respectivement dérivés de la tyrosine et du tryptophane. Leur localisation est principalement dans le système nerveux central, où ils jouent un rôle de neuromodulation. Les monoamines sont particulièrement impliqués dans la régulation des états de vigilance et de l'humeur.

Chez les personnes déprimées, la concentration en monoamines est plus basse que la moyenne. En revanche, on estime que chez les bipolaires en phase maniaque, chez les psychotiques et chez les personnes atteintes de certains troubles sévères de la personnalité, l'activité monoaminergique est plus élevée.

Leur dégradation se fait par les monoamine oxydases A et B.

Une cellule possédant des monoamines est appelée cellule entérochromaffine.

La fonction de la monoamine n'est pas claire, mais on pense qu'elle déclenche des éléments essentiels tels que les émotions, l'excitation et la cognition. Les médicaments qui sont utilisés pour augmenter l'effet de la monoamine, sont utilisés pour traiter les patients souffrant de troubles psychiatriques qui incluent la dépression, l'anxiété et la schizophrénie.

Exemples[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :