Michel Ier Iourievitch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Michel Ier et Dolgorouki.
Michel Ier
Michel Ier Iourievitch
Michel Ier Iourievitch
Titre
Prince (titre) de Kiev
11731173
Prédécesseur Roman Ier
Successeur Vsevolod III
Biographie
Dynastie Riourikides
Nom de naissance Mikhalko Iourievitch[1]
Date de naissance 1151
Lieu de naissance Souzdal
Date de décès 20 juin 1176
Lieu de décès Vladimir (Rus' de Kiev)
Père Iouri Dolgorouki
Mère Hélène[2]
Religion Christianisme orthodoxe

Mikhalko Iourievitch (en russe : Михалко Юрьевич et en ukrainien : Михайло Юрійович), dit Michel Ier (en russe : Михаи́л I et en ukrainien : Михалко I), est un prince du Rus' de Kiev de la dynastie des Riourikides (né en 1151 à Souzdal et mort le 20 juin 1176), qui régna en 1173.

Fils de Iouri Dolgorouki et de sa seconde femme, Hélène, il est également prince de Tortchesk entre le milieu des années 1160 et 1173, et prince de Vladimir-Souzdal de 1175 à 1176.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mikhalko est durant sa jeunesse expulsé des terres de Souzdal par son demi-frère André Ier Bogolioubski (qui n'aimait pas la mère de Mikhalko). Entre 1162 et 1169, il vit finalement à Ostior, petite ville près de Tchernigov, avant de partir vivre à Tortchesk.

En 1168, il participe à la campagne de Mstislav II Chobry contre les Polovtses. En 1170, il défend la ville de Pereïaslav.

Désigné par André pour diriger la ville de Kiev à la mort de leur frère Gleb Ier, Mikhalko refuse d'abord de monter sur le trône et envoi à la place son jeune frère Vsevolod, et reste à Tortchesk. Il est ensuite assiégé par un prétendant au trône de Kiev, Rurik de Smolensk, avant de signer la paix avec lui et d'être autorisé à changer sa capitale, qui devient désormais Pereïaslav. L'année suivante, lorsqu'André envahit la Rus' du sud, il rompt le traité de paix avec Rurik et jure allégeance à son frère.

Il devient ensuite Grand-duc de Vladimir, ou il succède à son frère André à sa mort. Mais des problèmes avec les boyards de Souzdal et de Rostov forcèrent Michel à quitter la ville et à fuir pour Tchernigov. Les habitants de Vladimir rappellent pourtant Michel pour les aider à battre son neveu Iaropolk Rostislavovich pour devenir finalement officiellement le Grand-duc de Vladimir en 1175.

Il ne reste qu'un an sur le trône mais laisse le souvenir d'une grande moralité. Il meurt le 20 juin 1176 à l'âge de 25 ans. Son frère Vsevolod III « le Grand Nid » lui succède.

Ancêtres[modifier | modifier le code]

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
16. Iaroslav le Sage
 
 
 
 
 
 
 
8. Vsevolod Ier de Kiev
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
17. Ingigerd de Suède
 
 
 
 
 
 
 
4. Vladimir II Monomaque
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
18. Constantin IX
 
 
 
 
 
 
 
9. Anastasia de Byzance
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
19. Pulchérie Skléraina
 
 
 
 
 
 
 
2. Iouri Dolgorouki
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
5. Eufimia
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
1. Michel Ier Iourievitch
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
3. Hélène
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. De son nom de baptême Michel.
  2. Les sources divergent à son sujet mais il se pourrait qu'elle soit la fille d'Isaac Comnène, fils de l'empereur byzantin Alexis Ier Comnène et d'Irène Doukas.