Gleb Ier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gleb.
Gleb Ier
Titre
Grand-prince de Kiev
11691169
Prédécesseur Mstislav II
Successeur Mstislav II
11701171
Prédécesseur Mstislav II
Successeur André Ier Bogolioubski
Biographie
Dynastie Riourikides
Nom de naissance Gleb Iourievitch[1]
Date de naissance 1125
Date de décès 20 janvier 1171
Père Iouri Dolgorouki
Mère Princesse Polovtse
Conjoint Fille d'Iziaslav III
Une autre femme
Enfant(s) Vladimir (1157-1187)
Iziaslav
Olga
Religion Christianisme orthodoxe

Gleb Iourievitch (en russe : Глеб Юрьевич et en ukrainien : Гліб Юрійович), dit Gleb Ier, est un Grand-prince du Rus' de Kiev de la dynastie des Riourikides (né à une date inconnue et mort le 20 janvier 1171), qui régna en 1169 puis de 1170 à 1171.

Fils de Iouri Dolgorouki et d'une fille du Khan des Polovtses, Aëpa fille d'Osen, il est également prince de Koursk en 1147, prince de Kaniv en 1149, et prince de Pereïaslavl de 1155 à 1169.

Biographie[modifier | modifier le code]

Connu selon les textes de l'époque comme un homme bon, courtois et généreux (il aidait beaucoup les pauvres et était très aimé des moines), il est mentionné pour la première fois dans les chroniques vers 1146/47, au moment de la mort de son frère Ivan, que Gleb pleura amèrement avant de ramener son corps à Souzdal. Il prend part la même année à la guerre contre son cousin Iziaslav II, aux côtés de son père. Toujours en 1147, durant l'été, il est envoyé par son père aider son cousin Sviatoslav Olegovitch en difficulté face aux Polovtses, où les combats durent jusqu'à l'automne.

Il dirige en 1149 la ville de Kaniv lorsque son père, Iouri Dolgorouki, occupe la capitale de Kiev. Vers 1150, il participe à la guerre de son père contre leur cousin Iziaslav III, toujours dans un contexte de guerre civile entre cousins riourikides pour le contrôle du trône de Kiev. Les luttes intestines s'intensifient à la mort de son père en 1157, où le pouvoir change alors régulièrement de main durant la décennie suivante (entre Iziaslav III, Mstislav II et Rostislav Ier).

Après la destruction de Kiev, il est finalement nommé Grand prince de Kiev par son frère le prince de Souzdal André Ier Bogolioubski, en 1169.

Il est ensuite déchu par ce dernier, parce qu'il envisageait de rendre le trône à Mstislav III.

Il meurt le 20 janvier 1171, sans doute empoisonné par des nobles de Kiev (tout comme son père). Son frère exigea après sa mort une enquête approfondie qui ne fut jamais élucidée.

Famille[modifier | modifier le code]

Union et descendance[modifier | modifier le code]

Son premier mariage a lieu avec une femme inconnue, morte en 1154.

Il épouse lors d'un second mariage en 1156 la fille du grand prince Iziaslav III de Kiev, avec qui il eut trois enfants:

Ancêtres[modifier | modifier le code]

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
16. Iaroslav le Sage
 
 
 
 
 
 
 
8. Vsevolod Ier de Kiev
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
17. Ingigerd de Suède
 
 
 
 
 
 
 
4. Vladimir II Monomaque
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
18. Constantin IX
 
 
 
 
 
 
 
9. Anastasia de Byzance
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
19. Pulchérie Skléraina
 
 
 
 
 
 
 
2. Iouri Dolgorouki
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
5. Eufimia
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
1. Gleb Ier
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
6. Osen
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
3. Aëpa
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. De son nom de baptême Alexandre.