Merethe Lindstrøm

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Merethe Lindstrøm

Description de cette image, également commentée ci-après

Merethe Lindstrøm en mars 2012

Activités Écrivain
Naissance 26 mai 1963
Bergen, Norvège
Langue d'écriture Norvégien
Genres nouvelles

Merethe Lindstrøm est une nouvelliste et romancière norvégienne née le 26 mai 1963 à Bergen. Elle écrit des nouvelles, des romans et des livres pour enfants.

En 2008, elle reçoit le prix Dobloug (en même temps que Ragnar Hovland) pour l'ensemble de sa carrière[1].

Son roman Dager i stillhetens historie paru en 2011 obtient le Prix norvégien de la critique littéraire (Den norske Kritikerprisen for litteraturen) et le Grand Prix de littérature du Conseil nordique en 2012[2],[3]. Elle obtient aussi le prix Amalie Skram 2012.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Sexorcisten og andre fortellinger, recueil de nouvelles (1983)
  • Borte, men savnet, recueil de nouvelles (1986)
  • Kannibal-leken, recueil de nouvelles (1990)
  • Regnbarnas rike, roman (1992)
  • Svømme under vann, recueil de nouvelles (1994)
  • Steinsamlere, roman (1996)
  • Stedfortrederen, roman (1997) traduit en français par Alain Gnaedig sous le titre de « Le Remplaçant » (Éditions Gallimard, 2000)
  • Mille og den magiske kringlen, livre pour enfants (avec Gro Hege Bergan) (1997)
  • Jeg kjenner dette huset, recueil de nouvelles (1999)
  • Natthjem, roman (2002)
  • Ingenting om mørket, roman (2003)
  • Barnejegeren, roman (2005)
  • Gjestene, recueil de nouvelles (2007)
  • Det må ha vært ensomt der. Utvalgte noveller, nouvelle (2008)
  • Dager i stillhetens historie, roman (2011)

Références[modifier | modifier le code]

  1. (no) « Doblougprisen », sur Store norske leksikon (consulté le 11 sesptembre 2012)
  2. (en) « 2012 Merethe Lindstrøm, Norway: Dager i stillhetens historie », Conseil nordique (consulté le 11 septembre 2012)
  3. (no) « Lindstrøm fikk Kritikerprisen for litteratur », Verdens Gang,‎ 1er mars 2012

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :