Carl-Henning Wijkmark

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Carl-Henning Wijkmark

Naissance 1934
Stockholm
Langue d'écriture Suédois

Carl-Henning Wijkmark est un écrivain suédois né à 1934 à Stockholm. Son œuvre fut révélée au public français, en 1986, avec La Draisine (Actes Sud). Il fut alors le premier écrivain suédois invité à la télévision française (par Bernard Pivot). Depuis, ont été publiés Da Capo (Belfond, 1996), Toi qui n’existes pas (Esprit ouvert, 2003), Derniers jours (Cénomane, 2007) et La nuit qui s’annonce (Cénomane, 2009), sorte d’avers subjectif et sensible de La Mort moderne (réédition Cénomane, 2009), qui a reçu lors de sa parution en Suède en 2007 le prestigieux prix August.

La Mort moderne a été adapté au théâtre en 2009 en France par Bruno Tuchszer sous le nom de Une mort moderne : la conférence du Dr Storm[1], produit par La Virgule.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Tyska romaner, 1965
  • Fransk roman efter 1945, 1968
  • Jägarna på Karinhall, 1972
  • Rött och svart, 1976
  • På flykt undan mina landsmän, 1976
  • Den moderna döden (La Mort moderne), 1978 (traduction française chez Le Passeur, 1997, rééditée aux Éditions Cénomane en 2009)
  • Dressinen, 1983 (traduction française, La Draisine, éd. Actes Sud, 1986)
  • Sista dagar, 1986 (traduction française, Derniers jours, Éditions Cénomane, 2007)
  • Litteratur och människovärde, 1988
  • Sveaborg 1990
  • Omsvängningarnas år, 1991
  • Dacapo, 1994 (traduction française chez Belfond, 1996)
  • Du som ej finns, 1997
  • Den svarta väggen, 2002 (traduction française, Le mur noir, Éditions Cénomane, 2011)
  • Tal på Övralid 6 juli 2003, 2003
  • Samtiden bakom oss. Essäer och kommentarer 1992-2004, 2005
  • Stundande natten, 2007 (traduction française, La nuit qui s'annonce, Éditions Cénomane, 2009)

Notes et références[modifier | modifier le code]