Martyrium (architecture)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Martyrium.
L'intérieur de l'église Saint-Étienne-le-Rond à Rome.

Un martyrium est un édifice religieux construit sur un site qui témoigne de la foi chrétienne, soit en se référant à un événement dans la vie ou la Passion du Christ, soit en abritant le tombeau d'un martyr. Il n'a pas à l'origine de plan architectural standard mais il a souvent adopté le modèle architectural des mausolées païens, à plan centré et symétrique[1].

L'exemple le plus illustre est le Saint-Sépulcre à Jérusalem.
Il peut parfois être combiné avec un plan basilical, comme la Basilique Saint-Pierre de Rome.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Maraval, Lieux saints et pèlerinages d'Orient : histoire et géographie des origines à la conquête arabe, Cerf,‎ 1985

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • André Grabar, Martyrium, recherches sur le culte des reliques et l'art chrétien antique, 2 vols. Paris, 1946.