Manuel Pinho

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Manuel Pinho
Image illustrative de l'article Manuel Pinho
Fonctions
Ministre de l'Économie et de l'Innovation du Portugal
14 mars 20052 juillet 2009
Premier ministre José Sócrates
Prédécesseur Álvaro Barreto (Économie)
Graça Carvalho (Innovation)
Successeur Teixeira dos Santos
Biographie
Nom de naissance Manuel António Gomes de Almeida de Pinho
Date de naissance 28 octobre 1954 (60 ans)
Nationalité Portugaise
Parti politique Indépendant
Diplômé de Institut supérieur d'économie
Université Paris-X
Profession Économiste

Manuel Pinho

Manuel António Gomes de Almeida de Pinho, né le 28 octobre 1954, est un économiste portugais, qui fut ministre de l'Économie et de l'Innovation du Portugal.

Formation[modifier | modifier le code]

Titulaire d'une licence en économie de l'Institut supérieur d'économie depuis 1976, il obtient son doctorat à l'université Paris-X en 1983.

Activité professionnelle[modifier | modifier le code]

Il travaille tout d'abord comme professeur à l'université catholique portugaise et à l'Institut supérieur d'économie, de 1982 à 1984, puis devient économiste auprès du Fonds monétaire international (FMI) jusqu'en 1987.

Membre du Conseil économique et social à partir de 1992, il quitte son siège en 1994 pour entrer dans le secteur bancaire en tant qu'administrateur de Banco Espírito Santo, poste qu'il conserve jusqu'en 2005.

Manuel Pinho a également occupé les fonctions de directeur général du Trésor public, de Président du Comité de crédit public, représentant l'État portugais au Comité monétaire de l'Union européenne, et d'administrateur de la Banque européenne d'investissement.

Politique[modifier | modifier le code]

Le 14 mars 2005, Manuel Pinho est nommé ministre de l'Économie et de l'Innovation dans le gouvernement du nouveau Premier ministre socialiste José Sócrates.

Il est forcé à la démission le 2 juillet 2009, à moins de trois mois des élections législatives, après avoir offensé le président du groupe communiste à l'Assemblée de la République en formant avec ses doigts des « cornes de cocu », et ce au cours du débat sur l'état de la Nation[1].

Il est remplacé quatre jours plus tard par le ministre des Finances, Teixeira dos Santos.

Peu après, il annonce son retrait de la vie politique[2].

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (pt) José Sócrates a accepté la démission de Manuel Pinho sur le site du quotidien Público
  2. (pt) Manuel Pinho regrette la situation et reconnaît qu'il ne veut plus faire de carrière politique sur le site du quotidien Público