M'bour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
M'bour
Administration
Pays Sénégal Sénégal
Région Thiès
Département M'bour
Maire
Mandat
Serigne Fallou Sylla
2009-2014
Démographie
Gentilé Mbourois
Population 181 825 hab. (2007)
Géographie
Coordonnées 14° 24′ 42″ N 16° 57′ 57″ O / 14.4117, -16.9658 ()14° 24′ 42″ Nord 16° 57′ 57″ Ouest / 14.4117, -16.9658 ()  
Altitude 0 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Sénégal (administrative)

Voir la carte administrative du Sénégal
City locator 14.svg
M'bour

Géolocalisation sur la carte : Sénégal (relief)

Voir la carte topographique du Sénégal
City locator 14.svg
M'bour

M'bour (ou M'Bour ou Mbour) est une ville de l'ouest du Sénégal, située sur la Petite-Côte, à environ 80 km au sud de Dakar et à 5 km de la station balnéaire de Saly.

Histoire[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

La ville est le chef-lieu du département de M'bour, une subdivision de la région de Thiès.

Géographie[modifier | modifier le code]

Les localités les plus proches sont Saly Niakhniakhal, Saly-Portudal, Malikounda Sas, Falokh, Sintiou Mbadane, Nianing et Warang.

Dakar, la capitale, se trouve à 83 km[1].

Physique géologique[modifier | modifier le code]

Population[modifier | modifier le code]

Lors des recensements de 1988 et 2002, la ville comptait respectivement 76 751 et 153 503 habitants.

En 2007, selon les estimations officielles, la population s'élèverait à 181 825 personnes.

En 2011, la population s'élèverait à 605 346 personnes (Organisation des Nations unies).

Activités économiques[modifier | modifier le code]

L'arrivée du poisson dans le port

La ville s'est développée autour d'une mine de titane. Outre l'extraction minière, les principales activités sont la pêche et le tourisme

M'bour est le second port du Sénégal, après Dakar. Il exporte principalement vers les pays limitrophes et l'Union européenne.

C'est aussi un centre touristique important, apprécié pour ses plages de sable fin et la possibilité de pêcher au gros, ainsi que pour la Réserve écologique expérimentale de M'bour, un site protégé depuis 1987.

Culture[modifier | modifier le code]

Le Kankourang est une manifestation qui célèbre la circoncision au sein de la communauté mandingue de Mbour. La sortie du « Kankourang », personnage mythique recouvert d’écorces rouges d’un arbre appelé fara, parcourt les rues pour protéger les jeunes circoncis pendant leur initiation et fascine toujours les populations et les touristes. Le séjour dans le "bois sacré" des circoncis dure environ 1 mois et le Kankourang apparaît pendant 4 dimanches successifs (et presque toutes les nuits), de préférence pendant les grandes vacances, au mois de septembre.

Sport[modifier | modifier le code]

En footbal, 3 clubs de la ville sont en ligue 1, Diambars, Stade de Mbour et Touré Kunda.

Le stade Caroline Faye a été réhabilité et inauguré en juin 2013.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Depuis 1974, M'bour est jumelée avec la ville portuaire française de Concarneau.

La ville de Concarneau apporte une aide importante matérielle à la ville de M'bour, au niveau de l'éducation, de la santé, du sport et surtout de l'activité de la pêche.

En 2007, inauguration de l'école maternelle José Jeannes, dans le quartier d'Oncad.

Personnalités nées à M'bour[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Dakar et ses environs, carte 1/16 000, édition 2007-2008

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) Sadibou Dabo, Ethnicité et urbanisation : les Mandingues de Mbuur au XIXe-XXe siècle, Dakar, Université Cheikh Anta Diop, 1994, 102 p. (Mémoire de Maîtrise)
  • (fr) Abdoulaye Mballo, L’évolution politique de la ville de Mbour de 1945 à 1967, Dakar, Université Cheikh Anta Diop, 1993, 101 p. (Mémoire de Maîtrise)
  • (fr) C. Fall, « Environnement côtier et santé : le cas des villes de Dakar et Mbour », in Diaw, A. T., Thiam, M. D., Bouland, P., Diouf, P. S., Lake, L. A., Mbow, M. A., Ndiaye, P. et Thiam, M. D., Gestion des ressources côtières et littorales du Sénégal : Actes de l'Atelier de Gorée du 27-29 juillet 1992, 1993, p. 269-274
  • (fr) Brigitte Rasoloniaina, Étude des représentations linguistiques des Sereer (Sénégal : Mbour, Nianing, Sandiara), Paris, L'Harmattan, 2000
  • (fr) Birahim Seck, L'évaluation de la santé maternelle et périnatale à Mbour, Sénégal : une étude sociologique empirique, Lausanne, Sciences sociales et politiques, 2002

Filmographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :