Mboro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mboro
Pirogues à Mboro-sur-Mer
Pirogues à Mboro-sur-Mer
Administration
Pays Sénégal Sénégal
Région Thiès
Département Tivaouane
Maire
Mandat
Charles Sène
2009-2014
Démographie
Gentilé Mborois
Population 12 289 hab. (2007)
Géographie
Coordonnées 15° 09′ N 16° 54′ O / 15.15, -16.9 ()15° 09′ Nord 16° 54′ Ouest / 15.15, -16.9 ()  
Altitude 34 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Sénégal (administrative)

Voir la carte administrative du Sénégal
City locator 14.svg
Mboro

Géolocalisation sur la carte : Sénégal (relief)

Voir la carte topographique du Sénégal
City locator 14.svg
Mboro

Mboro est une petite ville côtière du nord-ouest du Sénégal, située sur la section du littoral appelée la Grande-Côte.

Les alentours de Mboro

Histoire[modifier | modifier le code]

Vers les années 1862-1863, les troupes de Pinet-Laprade, ancien gouverneur du Sénégal, remarquèrent le site qui ne comportait alors que quelques hameaux Peuls. En 1936, l'administration coloniale décida d'y installer une station agricole destinée à la production maraîchère et fruitière, et c'est alors que Mboro fut créée. Moyennent quelques avantages matériels, les populations du voisinage furent fortement incitées à venir s'y établir.

Administration[modifier | modifier le code]

La localité a été érigée en commune en 2002[1]. Elle est rattachée au département de Tivaouane dans la région de Thiès.

Géographie[modifier | modifier le code]

Une rue calme

La ville est située à 25 km à l'Ouest de Tivaouane et à 117 km au Nord de Dakar.

Physique géologique[modifier | modifier le code]

Le paysage est celui des dunes de sable fin et clair, les Niayes.

Population[modifier | modifier le code]

Lors du recensement de 2002, la population est de 11 809 habitants.

En 2007, selon les estimations officielles, Mboro compte 12 289 personnes.

Activités économiques[modifier | modifier le code]

Élevage de cochons

Mboro vit essentiellement de la pêche, du maraîchage, de l'extraction et la transformation des phosphates de la mine de ICS , de l'industrie Chimique du Sénégal anciennement CSPT Compagnie Sénégalaise des Phosphates de Taïba.

Sa situation proche de la côte est également propice aux activités touristiques pour les adeptes du tourisme préférant sortir des sentiers conventionnels.

Jumelages et partenariats[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Décret no 2002-171 du 21 février 2002

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) C. N. Dieng, Relation ville‑campagne : processus de domination et de contrôle de l'espace par la ville : l'exemple de Mboro, Mémoire de DEA, Dakar, Département de Géographie, UCAD, 1999
  • (nl) I. van der Werf, Grondrechten en implementatie: het beheer van landbouwgronden door de Conceil Rural van Mboro, Erasmus Universiteit, Faculteit der Sociale Wetenschappen, 1994

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :