Luis Salom

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Salom.

Luis Salom

{{{alternative}}}

Luis Salom au Grand Prix de Grande-Bretagne 2010

Surnom Mexicano
Date de naissance 7 août 1991 (22 ans)
Lieu de naissance Palma de Mallorca
Nationalité Espagnol
Qualité Pilote de vitesse moto
Équipe Pons HP 40
Nombre de courses 51 (le 15/7/12)
Pole positions 4
Podiums 22
Victoires 9

Luis Salom Horrach[1] (né le 7 août 1991 à Palma de Mallorca) est un pilote de vitesse moto espagnol.

Carrière[modifier | modifier le code]

Début de carrière[modifier | modifier le code]

Né à Palma de Mallorca, Luis Salom débute dans la compétition à l'âge de 8 ans, remportant le chapionnat Supermotard des Baléares 50 cm3[2]. Il progressé vers le haut dans les championnats 125 cm3 à partir de 2005, et devient encore une fois champion des Baléares pour deux années de suite, avant de passer dans le championnat CEV Buckler en 2007.

Dans sa première saison complète dans le championnat national, Luis Salom terminé septième dans la série, avec un seul podium à Catalunya. Il prend également part à la Red Bull Rookies Cup en 2007, en prenant la quatrième place dans ce championnat grâce à une victoire à Assen et une seconde place à Jerez. Il continue dans cette série en 2008, où il va gagner quatre des cinq premières courses de la saison, tenant une avance de 13 points par rapport à JD Beach. Beach remporte ce championnat avec quatre points sur Salom, après que ce dernier s'est retiré des courses à Sachsenring et à Brno[3]. Il termine également deuxième derrière Efrén Vázquez dans le championnat CEV Buckler.

Championnat du monde 125 cm3[modifier | modifier le code]

Luis Salom participe à son premier Grand Prix en tant que pilote invité (wildcard) au Grand Prix d'Espagne 2009, finisant 23e[4]. Après une autre course en tant que pilote invité au Grand Prix de Catalogne 2009, Salom réalise le championnat à temps plein, en remplacement de Simone Corsi avec l'équipe Jack&Jones WRB team. En douze courses, Luis Salom amasse 21 points, se classe dans les points cinq fois sur Aprilia et avec une sixième place à Donington commant étant son meilleur résultat

Luis Salom est engagé avec l'équipe Lambretta team pour la saison 2010[5]. Après avoir ramassé seulement un point avec Lambretta de la saison à Jerez, Salom pousuit avec l'équipe Stipa-Molenaar Racing pour le reste de la saison[6], où il rajoute 71 autres points à son compteur, dont neuf courses dans le top-10 pour lui permettre de terminer 12e au championnat.

En 2012 il intègre RW Racing GP pour révéler son potentiel et remporter deux victoires en 2012 et devenir vice-Champion du Monde Moto3™. Il signe chez Red Bull KTM Ajo afin de conquérir le titre mondial en 2013 et réalise une excellente saison, ponctuée par sept victoires et cinq podiums, qu’il finira cependant en troisième position après ses chutes au Motegi puis à Valence. Il passe néanmoins au Moto2™ en 2014 avec l’équipe de Sito Pons, dans laquelle il retrouvera son rival Maverick Viñales, le Champion du Monde Moto3™ 2013.

Résultats[modifier | modifier le code]

Par saison[modifier | modifier le code]

Saison Catégorie Moto Course Victoire Podium Pôle Record du tour Points Classement final
2009 125 cm3 Honda 12 0 0 0 0 21 22e
Aprilia
2010 125 cm3 Lambretta 16 0 0 0 0 72 12e
Aprilia
2011 125 cm3 Aprilia 15 0 2 0 0 116 8e
2012 Moto3 Kalex KTM 10 1 5 0 0 104* 2e*
Total 53 1 7 0 0 313
  • * Saison en cours.

Par catégorie[modifier | modifier le code]

Catégorie Saisons 1er Grand Prix 1er podium 1re victoire Course Victoire Podiums Pôle Record du tour Points Classement
au championnat
125 cm3 2009–2011 Espagne 2009 Pays-Bas 2011 42 0 2 0 0 209 0
Moto3 2012– Qatar 2012 Espagne 2012 Espagne 2012 10 1 5 0 0 104 0

Courses par année[modifier | modifier le code]

(Les courses en italiques indique le record du tour)

Année Catégorie Moto 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 classement final Points
2009 125 cm3 Honda QAT JPN SPA
23
FRA ITA CAT
Ret
22e 21
Aprilia NED
16
GER
13
GBR
6
CZE
Ret
IND
13
RSM
21
POR
15
AUS
19
MAL
15
VAL
13
2010 125 cm3 Lambretta QAT
Ret
SPA
15
12e 72
Aprilia FRA
10
ITA
DNS
GBR
Ret
NED
8
CAT
Ret
GER
Ret
CZE
10
IND
12
RSM
Ret
ARA
10
JPN
8
MAL
8
AUS
8
POR
5
VAL
10
2011 125 cm3 Aprilia QAT
8
SPA
Ret
POR
8
FRA
10
CAT
Ret
GBR
4
NED
2
ITA
6
GER
5
CZE
DNS
IND RSM
Ret
ARA
5
JPN
23
AUS
2
MAL
Ret
VAL
7
8e 116
2012 Moto3 Kalex KTM QAT
4
SPA
2
POR
3
FRA
Ret
CAT
10
GBR
2
NED
4
GER
3
ITA
Ret
États-Unis
IND
CZE
RSM
ARA
JPN
MAL
AUS
VAL
3e* 104*
  • * Saison en cours.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Son nom se caractérise par les noms composés des familles espagnoles: le premier nom est celui de sa famille paternelle Salom et le second, celui de la famille maternelle qui est Horrach.
  2. (en) « #39 Luis Salom » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Red Bull MotoGP Rookie Cup, Red Bull. Consulté le 9 novembre 2010
  3. « Red Bull Rookie Standings 2008 », Red Bull MotoGP Rookie Cup, Red Bull (consulté le 9 novembre 2010)
  4. (en) « Gran Premio bwin.com de España: 125cc Entry List » [PDF], motogp.com, Dorna Sports (consulté le 9 novembre 2010)
  5. (en) « Entry list for 2010 125cc World Championship », motogp.com, Dorna Sports,‎ 27 janvier 2010 (lire en ligne)
  6. (en) « Monster Energy Grand Prix de France: 125cc Entry List » [PDF], motogp.com, Dorna Sports (consulté le 9 novembre 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]