Lucy Maud Montgomery

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Montgomery.

Lucy Maud Montgomery

Description de l'image  Lucy Maud Montgomery.JPG.
Activités Écrivain
Naissance 30 novembre 1874
Clifton, Île-du-Prince-Édouard, Drapeau du Canada Canada
Décès 24 avril 1942 (à 67 ans)
[Toronto]], Ontario, Drapeau du Canada Canada
Langue d'écriture anglais
Genres Romans pour la jeunesse

Œuvres principales

Lucy Maud Montgomery (30 novembre 1874 à Clifton (aujourd'hui New-London), Île-du-Prince-Édouard - 24 avril 1942 à Toronto, Ontario) est une romancière canadienne de nouvelles et romans pour la jeunesse se déroulant généralement sur l'Île-du-Prince-Édouard, au Canada, dont le plus célèbre est Anne... la maison aux pignons verts.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lucy à 10 ans
Lucy vers 1925

Sa mère, Clara Woolner Macneill Montgomery, meurt quand elle n'a que deux ans. Son père, Hugh John Montgomery, quitte la province après la mort de son épouse et, par la suite, s'installe dans l'ouest canadien, tandis que sa fille va vivre chez ses grands-parents maternels, Alexander Marquis Macneill et Lucy Woolner Macneill, dans le village voisin de Cavendish. En 1890, elle rejoint son père et sa belle-mère à Prince-Albert, en Saskatchewan, mais au bout d'un an, elle revient sur l'Île-du-Prince-Edouard chez ses grands-parents.

Elle suit une formation à Charlottetown pour devenir enseignante et, de 1895 à 1896, elle étudie la littérature à l'Université Dalhousie à Halifax, Nouvelle-Écosse. À dix-sept ans, elle rédige pour les journaux locaux d'Halifax, Chronicle et Echo. Peu après, elle rejoint son père en Saskatchewan pendant un moment et retourne finalement sur l'île-du-Prince-Édouard.

Après plusieurs emplois dans différentes écoles sur l'île, elle retourne à Cavendish où elle vit avec sa grand-mère devenue veuve. C'est pendant cette période qu'elle trouve l'inspiration et qu'elle rédige ses livres. En 1911, peu après la mort de sa grand-mère, elle épouse le révérend Ewan Macdonald, pasteur presbytérien, et s'installe en Ontario, où son mari obtient un poste de pasteur à l'église presbytérienne Saint-Paul à Leaksdale (qui fait partie aujourd'hui d'Uxbridge).

Le couple a trois enfants : Chester Cameron Macdonald (1912-1964), (Ewan) Stuart Macdonald (1915-1982) et Hugh Alexander, qui meurt à sa naissance en 1914.

C'est dans ce presbytère qu'elle rédige onze livres. Cette maison est par la suite vendue et est devenue un musée (Lucy Maud Montgomery Leaskdale Manse Museum).

Elle connaît un succès international avec Anne... la maison aux pignons verts, paru en 1908, et qui a été traduit en seize langues. De ce roman qui s'adresse à toute la famille, ont été tirées plusieurs adaptations audiovisuelles. Celles-ci, très populaires dans le monde anglo-saxon, ont permis à Montgomery d'écrire d'autres livres sans soucis financiers.

Elle meurt à Toronto en 1942, et son corps repose au cimetière de Cavendish.

L'Université de Guelph détient la majorité de ses archives personnelles, alors que le L.M. Montgomery Institute à l'Université de l'Île-du-Prince-Édouard coordonne la plupart des recherches et conférences sur ses travaux. Oxford University Press a récemment publié ses journaux personnels, édités par Mary Rubio et Elizabeth Waterston.

Elle connaît toujours un succès de librairie considérable au Japon, car Anne... la maison aux pignons verts est un livre obligatoire dans un cours qui porte sur la littérature étrangère.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • 1908 : Anne... la maison aux pignons verts (Anne of Green Gables)
  • 1909 : Anne d'Avonlea (Anne of Avonlea)
  • 1910 : Kilmeny du vieux verger (Kilmeny of the Orchard)
  • 1911 : La Conteuse (The Story Girl)
  • 1913 : La Route enchantée (The Golden Road)
  • 1915 : Anne quitte son île (Anne of the Island)
  • 1917 : Anne dans sa maison de rêve (Anne's House of Dreams)
  • 1919 : La Vallée arc-en-ciel (Rainbow Valley)
  • 1921 : Anne... Rilla d'Ingleside (Rilla of Ingleside)
  • 1923 : Émilie de la Nouvelle Lune (Emily of New Moon)
  • 1925 : Emily Climbs
  • 1926 : Le Château de mes rêves (The Blue Castle)
  • 1927 : Emily's Quest
  • 1929 : Le Monde merveilleux de Marigold (Magic for Marigold)
  • 1931 : L'Héritage de Tante Becky (A Tangled Web)
  • 1933 : Pat de Silver Bush (Pat of Silver Bush)
  • 1935 : Mademoiselle Pat (Mistress Pat)
  • 1936 : Anne au domaine des peupliers (Anne of Windy Poplars)
  • 1937 : Les Vacances de Jane (Jane of Lantern Hill)
  • 1939 : Anne d'Ingleside (Anne of Ingleside)

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • 1912 : Chroniques d'Avonlea (Chronicles of Avonlea)
  • 1920 : Chroniques d'Avonlea 2 (Further Chronicles of Avonlea)
  • 1974 : The Road to Yesterday
  • 1979 : The Doctor's Sweetheart
  • 1988 : Histoires d'orphelins (Akin to Anne: Tales of Other Orphans)
  • 1989 : Sur le rivage (Along the Shore: Tales by the Sea)
  • 1990 : Au-delà des ténèbres (Among the Shadows: Tales from the Darker Side)
  • 1991 : Longtemps après (After Many Days: Tales of Time Passed)
  • 1993 : Against the Odds: Tales of Achievement
  • 1994 : At the Altar: Matrimonial Tales
  • 1995 : Across the Miles: Tales of Correspondence
  • 1995 : Christmas with Anne and Other Holiday Stories

Essai[modifier | modifier le code]

  • 1934 : Courageous Women (with others)

Poésie[modifier | modifier le code]

  • 1916 : The Watchman & Other Poems

Référence[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Étude de l'auteur[modifier | modifier le code]

  • Harry Bruce, Maud : la Vie de Lucy Maud Montgomery, édition Québec/Amérique, 1997.

Sur les autres projets Wikimedia :