Liste de collecteurs de musique irlandaise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'inventaire ci-dessous dresse une liste de collecteurs de musique irlandaise traditionnelle. Il concerne l'activité de collectage, c'est-à-dire la recherche, la transcription et/ou l'enregistrement de musiques, de chansons de tradition orale et de danses, dans le but de les sauvegarder.

Collecteurs[modifier | modifier le code]

nés au XVIIIe siècle
  • William Bradbury Ryan publie en 1883 1 050 reels, jigs, hornpipes et autres danses ;
  • William Forde (1759-1850)[1] ;
  • Smollett Holden (vers 1760-1813), publie Collection of Old Established Irish Slow and Quick Tunes (Dublin, vers 1810)et Collection of the Most Esteemed old Irish Melodies ;
  • Edward Bunting, né dans le comté d'Armagh en 1773 et décédé le 21 décembre 1843 à Dublin, est un musicien et collecteur irlandais de musique irlandaise traditionnelle pour harpe celtique ;
  • John McCreery rassemble des airs irlandais, sur des paroles écrites par John Daly Burk, dans un ouvrage publié en 1824 à Petersburg (États-Unis) ;
  • George Petrie (1790-1866) est un peintre, antiquaire, musicien et archéologue irlandais. Il a recueilli un nombre important d'airs et de mélodies irlandais ;
  • Henry Elliott Hudson (en) (1798-1889) ;
  • John Mulholland publie en 1810, à Belfast, une compilation de 82 airs, harmonisés pour harpe, violon, flûte et cornemuse Collection of Ancient Airs. Cette collection avait été initiée dès 1710 par le père du collecteur[2] ;
  • O'Farrell, joueur de uilleann pipes, publie 300 airs dans Collection of National Irish Music for the Union Pipes (vers 1800) et O'Farrell's Pocket Companion for the Irish or Union Pipes (1806) ;
nés au XIXe siècle
  • Edith Drury, Eibhlín Bean Mhic Choisdealbha, aussi connue sous le nom de Mrs. Costello du nom de son mari, née à Londres, a recueilli et publié 80 chants, en 1919 dans le Irish Folksong Journal puis en 1923 dans un ouvrage intitulé Amhráin Mhuighe Seóla[3] ;
  • Patrick Weston Joyce (1827-1914), est un historien et écrivain irlandais. Il publie Old Irish Folk Music en 1909 (842 airs) Irish Peasant Songs et Irish Music and Song ;
  • Robert Dwyer Joyce, frère cadet de Patrick Weston Joyce, (1830-1883), est un médecin et poète irlandais. Collecteur, ill contribue à plusieurs airs qui furent inclus dans The Petrie Collection of the Ancient Music of Ireland, de George Petrie publié en 1855 ;
  • John Edward Pigot (1822-1871), collecteur de plus de 2 000 airs ;
  • Canon James Goodman (1828-1896), collecteur de plus de 2 000 airs ;
  • Francis O'Neill, né le 28 août 1848 et décédé le 26 janvier 1936, est un officier de police américain d'origine irlandaise et collecteur de musique irlandaise. Pendant son mandat en tant que chef de la police, O'Neill recrute de nombreux musiciens traditionnels irlandais dans la police, comme Patrick O'Mahony, James O'Neill, Bernard Delaney, John McFadden et James Early. Il recueille également des airs de certains des principaux interprètes de l'époque, y compris Patsy Touhey, qui lui envoie régulièrement des cylindres de cire et lui rend visite à Chicago. Il recueille également des airs depuis une grande variété de sources imprimées. O'Neill est lui-même un joueur de tin whistle accompli, qui participe régulièrement à des sessions de musique irlandaise[4]. Ne sachant lui-même transcrire la musique, il fait appel au talent du sergent James O'Neill, également violoniste irlandais ;
  • Frank Roche (1866-1961) publie en 1927 ses deux premiers volumes, suivis en 1927 de trois autres recueils. Sa dernière publication date de 1931 (Airs and Fantasied) et compte 566 mélodies ;
  • Sam Henry (1870-1952), contributeur au journal Northern Constitution (Coleraine, comté de Londonderry, sa ville natale) dans lequel il publie ses Songs of the People de 1923 à 1939, collectés dans le comté d'Antrim. Sa collection est rassemblée en quatre volumes[5] ;
  • A. Martin Freeman (en) (1878-1959), collecteur dans la région de West Cork ;
  • Herbert Hughes, né le 16 mai 1882 et décédé le 1er mai 1937, est un compositeur, critique musical et collecteur irlandais. Il publie Songs of Uladh en 1904 et Irish Country Songs en 1909 ;
  • Liam de Noraidh (1888-1972) publie en 1965 un recueil de chants de Munster, Ceol o'n Mumhain[6] ;
  • Fionan MacColuim - Amhrain na nGleann, Cosa Bui Arda (chants pour enfants), 1922-24 ;
  • Maighread Ni Annagain et Séamus Clandillon publient en 1927 un recueil de chants de Munster Londubh an Chairn ;
  • Fr. L. O Muiri publia Amhrain Chuige Uladh en 1927 ;
nés au XXe siècle

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liste des ballades irlandaises

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) William Forde sur Comhaltas
  2. (en) Biographie de John Mulholland
  3. (en) « Biographie de Mrs. Costello » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-04-19
  4. Préface de Miles Krassen, O'Neill's Music of Ireland, Oak Publications - New York 1976
  5. (en) La collection Sam Henry
  6. Plaque commémorative de Liam de Noraidh
  7. (en) Article de Nicholas Carolan, directeur du Irish Traditional Music Archive pour The Journal of Music
  8. (en) « Séamus Ennis, A tribute to the man and his music », sur Musical Traditions (consulté le 11 mai 2011).
  9. TTCT pour Teastais Teagaisc Cheol Tíre est un diplôme délivré par Comhaltas Ceoltóirí Éireann. Les lauréats peuvent ajouter ces initiales à la suite de leur nom
  10. (en) Site du Comhaltas, pour la préparation de l'examen TTCT