Levi Strauss (jeans)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Levi Strauss.
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Oscar Straus.

Levi Strauss

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Levi Strauss en 1880

Naissance 26 février 1829
Buttenheim, Royaume de Bavière,
Drapeau de la Confédération germanique Confédération germanique
Décès 26 septembre 1902 (à 73 ans)
Drapeau des États-Unis États-Unis
Profession

Loeb Strauss (né Löb Strauß le 26 février 1829 à Buttenheim et mort le 26 septembre 1902) est un juif bavarois (Allemagne) et homme d'affaires américain inventeur du blue-jeans. Il change son prénom de Loeb en Levi en 1850. Il fonde en 1853, à l'âge de 24 ans, la compagnie de vêtement connue mondialement pour ses blue-jeans Levi Strauss & Co..

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Musée Levi-Strauss à Buttenheim

Loeb Strauss né le 26 février 1829 à Buttenheim, en Bavière (Allemagne) de Hirsch Strauss et Rebecca Haas Strauss. Il avait pour nom de naissance Löb (ou Loeb[1]) Strauss. Il eut trois frères et trois sœurs ainés. Son père succomba en 1845 de la tuberculose et deux ans plus tard, Rebecca, Loeb, Fanny, la sœur aînée Maila émigrèrent à New York pour rejoindre ses frères, Jonas et Louis, qui travaillaient dans le domaine du textile. Ces derniers avaient commencé un commerce de gros appelé J. Strauss Brother & Co. C'est ainsi que le jeune Loeb commença à apprendre le métier et qu'il commença à se faire appeler « Levi » par ses amis et proches (dans le recensement de cette année-là, son prénom est transcrit en « Levy ») plutôt que Loeb.

Levi Strauss & Co.[modifier | modifier le code]

Quand des nouvelles de la ruée vers l’or en Californie se firent à l'ouest du pays, Levi déménagea à San Francisco, en Californie pour faire fortune et ouvrit un commerce de tissus, l'entreprise Levi Strauss & Co. est fondée. Sa société a importé de la mercerie, des vêtements, sous-vêtements, parapluies, mouchoirs, rouleaux de tissu et les a vendus aux petits magasins qui surgissaient de toute la Californie et de l'Ouest. Ce sont ces magasins qui ont contribué à équiper les mineurs de la ruée vers l'or et à terme, les nouvelles familles qui ont commencé à peupler les régions de l'Ouest. En janvier 1853, il devint citoyen américain et prend le prénom de Levi (son prénom hébraïque). La première adresse où Levi a dirigé ses affaires était au 90 Sacramento Street, et le nom de son entreprise était tout simplement Levi Strauss. Dans les années 1850 cet endroit était très proche du front de mer, à portée de main pour la réception et la vente des marchandises qui arrivaient par bateau de son frère Jonas, à New York. En 1856, comme son commerce et sa réputation s'élargissent, Levi déménagea l'entreprise au 62 Sacramento Street, puis au 63 et 65 Sacramento. À cette époque, David Stern, qui était marié à la sœur de Fanny Levi's a été associée à l'entreprise. En 1861, l'entreprise déménagea au 317 Sacramento Street, et en 1863 la société a été rebaptisée Levi Strauss & Co. Puis, en 1866, Levi déplaça le siège à nouveau, pour s'installer dans de plus grands locaux au 14-16 Battery Street, où il resta pendant quarante ans. Outre une activité de grossiste en tissus, l'entreprise distribue des bottes et vêtements de travail mais n'a aucune activité de production de vêtements[2]. À la mi-trentaine, Levi était déjà une figure bien connue dans la ville. Il a été actif dans les affaires et la vie culturelle de San Francisco, et a activement soutenu la communauté juive, dont le Temple Imanu-El (signifiant en hébreu Dieu est avec nous, nom très ancien qui devint plus tard, déformé par la langue latine "Emmanuel"), première synagogue de la ville. Malgré sa stature d'homme d'affaires important, il insistait pour que ses employés l'appellent Lévi, et non pas Monsieur Strauss.

En 1872, Jacob Davis, tailleur de Reno dans le Nevada mais aussi l'un des clients réguliers de Levi Strauss (il achetait des rouleaux de tissu de la société pour l'utiliser pour sa propre entreprise), écrit à Levi Strauss pour lui parler d'un procédé qu'il a inventé pour riveter les coins des poches sur les pantalons d'homme. Il voulait faire breveter cette idée nouvelle, mais avait besoin d'un partenaire d'affaires, ainsi il propose de breveter le procédé en commun[3]. Levi a été enthousiasmé par l'idée et le brevet est accordé aux deux hommes le 20 mai 1873, le blue jeans est né.

Il savait que la demande serait formidable pour ces rivets « salopettes cintrés » (l'ancien nom de jeans), ainsi Levi amena Jacob Davis à San Francisco afin de superviser la première installation de fabrication de la côte ouest. Il est possible que la première fabrication des jeans a été réalisée par des couturières qui travaillaient de chez elles. Dans les années 1880, Levi loua des locaux d'usine, puis ouvrit sa propre usine au sud de Market Street. Le célèbre Jean 501 connu à l'époque simplement comme « XX » - a été rapidement un best-seller, tout comme les autres produits rivetés ajoutés aux nouvelles lignes fabriquées par Levi et Jacob.

Comme la fin du XIXe siècle approchait, Levi était toujours impliqué dans le fonctionnement au jour le jour de l'entreprise, mais pensait qu'il devait faire entrer ses neveux dans l'entreprise à ce moment-là. En effet leur père, David Stern était mort en 1874 et ses quatre fils, Jacob, Sigmund, Louis et Abraham devaient travailler désormais avec leur oncle Levi. En 1890, c'est l'année durant laquelle le « XX » devient le « Levi's 501 » que Levi et ses neveux constituent officiellement la société.

Diversification[modifier | modifier le code]

Levi effectua d'autres activités professionnelles au cours de sa carrière. Il devint un membre fondateur et trésorier de la chambre de commerce de San Francisco en 1877. Il fut directeur de la Banque du Nevada, de la Liverpool, London and Globe Insurance Company et de la San Francisco Gas and Electric Company. En 1875, Levi et deux associés achetèrent la Mission and Pacific WooleMills propriété de l'ancien milliardaire William Chapman Ralston, et le tissu de l'usine a été utilisé pour faire la « couverture doublée » des pantalons et manteaux de la Levi Strauss & Co.. Il a également été un des plus grands philanthropes de la ville. Levi a été un contributeur du Pacific Hebrew Orphan Asylum and Home, de l'Eureka Benevolent Society et du Hebrew BoardRelief. En 1895, lui et un certain nombre d'autres éminents Sanfranciscains apportèrent des fonds pour construire un nouveau chemin de fer de San Francisco à la vallée de San Joaquin (un projet qui a malheureusement échoué) et en 1897, Levi a fourni les fonds pour vingt-huit bourses d'études à l'Université de Californie.

S'il n'est pas l'inventeur du rivet, Levi Strauss se caractérise par un sens des affaires. C'est lui qui privilégie le pantalon et qui initie la communication de la marque :

  • étiquette au dos en cuir avec le dessin symbolisant la résistance du pantalon en 1886 ;
  • bon de garantie en 1892 ;

Décès[modifier | modifier le code]

Durant la semaine du 22 septembre 1902 Levi commença à se plaindre de sa mauvaise santé. Pourtant, le soir du vendredi 26, se sentant mieux, il participa au dîner de famille à la maison sur Leavenworth Street qu'il partageait avec la famille de Jacob Stern. Il se réveilla brièvement dans la nuit, et dit à l'infirmière en présence qu'il se sentait « aussi confortable que possible malgré les circonstances ». Finalement, il meurt le jour même, le vendredi 26 septembre 1902 à l'âge de 73 ans. Sa mort fit les gros titres en ce dimanche 28 septembre dans l'édition du San Francisco Call (en). Le lundi 29 septembre, jour de ses funérailles, les entreprises locales furent fermées temporairement afin que leurs propriétaires puissent assister à la cérémonie. L'éloge fut lu à la maison Levi's par du Temple Emanu-El, tout de suite après, les employés de la société escortèrent le cercueil à la station de chemin de fer du Sud du Pacifique, où il a été transporté jusqu'au Hills of Eternity Cemetery (en) (maintenant Home of Peace Cemetery) à Colma, situé au sud de San Francisco.

L'après Levi Strauss[modifier | modifier le code]

Après le décès de Levi Strauss, ses quatre neveux héritent de l'entreprise. Quatre ans plus tard, le Séisme de 1906 à San Francisco dévaste la ville. Le siège de Levi Strauss & Co. sur Battery Street comptait parmi les bâtiments qui n'ont pas survécu à la catastrophe. Le bâtiment a survécu au tremblement de terre, mais pas au feu, qui a fait rage pendant trois jours : tous les articles de mercerie, meubles et dossiers de l'entreprise ont été détruits. L'usine a subi le même sort. Cela a représenté une grande perte, mais il ne marquait pas la fin à la société. Les frères Stern firent des plans pour une nouvelle installation et une nouvelle usine, comme l'oncle Levi aurait sans doute fait. Ils ont également continué à payer les salaires des employés et les crédits accordés à d'autres, moins chanceux en tant que marchands jusqu'à ce qu'ils puissent se remettre sur leurs pieds. Car, bien que les bâtiments et les usines aient diminué, l'entreprise construite par Levi Strauss a été un socle solide, en raison de sa clairvoyance, son sens des affaires et de son indéfectible dévouement à la qualité.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Biographie officielle en .pdf levistrauss.com
  2. DENIM, l'épopée illustrée d'un tissu de légende, Éditions du collectionneur, 2002, ISBN 2-909450-94-5
  3. Jacob Davis Biography from Levi Strauss

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • Pionniers et millionnaires : Levi Strauss, pour une paire de jean’s, de Christoph Weinert (2009), 43 min, documentaire TV Arte.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]