Leib Kvitko

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Leib Kvitko, ou Lev Moïsseïevitch Kvitko (en russe : Лев (Лейб) Моисеевич Квитко), né le 11 novembre 1890 dans le village de Goloskovo (aujourd'hui en Ukraine)[1] et mort le 12 août 1952 à Moscou, est un écrivain russe et soviétique de langue yiddish.

Biographie[modifier | modifier le code]

Poète, auteur connu de poèmes pour enfants, il fut membre du Comité antifasciste juif (CJA).

Arrêté le 23 janvier 1949, il fut condamné le 18 juillet 1952 pour « trahison » et exécuté à Moscou le 12 août 1952 en même temps que 12 autres membres du CJA, dans ce qui est connu comme la « Nuit des poètes assassinés ».

Il a été réhabilité le 22 novembre 1955[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les sources diffèrent sur la date et le lieu et la date exacts de sa naissance. La date de 1893 est aussi avancée pour sa naissance.
  2. (ru) Liste des victime de la terreur politique en URSS sur le site memo.ru.

Liens externes[modifier | modifier le code]