Le Magasin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
MAGASIN
Centre National d'Art Contemporain
Image illustrative de l'article Le Magasin
Informations géographiques
Pays Drapeau de la France France
Ville Grenoble
Adresse 8 Esplanade Andry-Farcy, 38000 Grenoble
Coordonnées 45° 11′ 15″ N 5° 42′ 16″ E / 45.187629, 5.70451545° 11′ 15″ Nord 5° 42′ 16″ Est / 45.187629, 5.704515  
Informations générales
Date d’inauguration Avril 1986
Collections Lieu d'exposition
Superficie 3 000 m2
Informations visiteurs
Site web www.magasin-cnac.org

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
MAGASINCentre National d'Art Contemporain

Géolocalisation sur la carte : Grenoble

(Voir situation sur carte : Grenoble)
MAGASINCentre National d'Art Contemporain

Le MAGASIN est un centre national d'art contemporain français situé sur le cours Berriat à Grenoble. Il a été inauguré en avril 1986 dans le cadre des Grands Travaux réalisés sous la présidence de François Mitterrand avec le concours de la ville et de l'État.

Son fonctionnement est calqué sur le modèle allemand des Kunsthallen, lieux dévolus à l'art contemporain, où les artistes sont très impliqués. Le Magasin consacre l'intégralité de ses espaces à une programmation d'expositions temporaires (renouvelées chaque trimestre) et d'événements, développées en étroite collaboration avec les artistes invités.

Historique du MAGASIN[modifier | modifier le code]

Site du CNAC au début du XXe siècle

Le MAGASIN est l'un des premiers centres d'art en France à avoir été installé dans une friche industrielle. C'est Hippolyte Bouchayer, le troisième fils de Joseph Bouchayer qui a l'idée au début du XXe siècle de racheter une halle de 3 000 m2 construite à Paris en 1900 par les ateliers de Gustave Eiffel à l'occasion de l'Exposition Universelle de Paris. Démontée et transportée à Grenoble par les industries Bouchayer et Viallet, elle prendra la dénomination d'usine A du groupe et servira pendant 60 ans d'atelier de chaudronnerie pour l'industrie hydroélectrique. Plus tard, elle deviendra un lieu de stockage de 3000 mètres carrés. Le mot Magasin reste et devient le nom et le logo du Centre National d'Art Contemporain.

La reconversion en lieu d'exposition est réalisée par l'architecte Patrick Bouchain. L'intervention légère fait la part belle aux espaces d'exposition et préserve l'intégrité architecturale du lieu. Il fait partie des Grands Travaux engagés en 1981 par François Mitterrand, et se voulait l'un des fers de lance d'une politique de décentralisation d'une forme d'expression artistique. C'est François Léotard, ministre de la culture qui prononça le discours d'inauguration en 1986. Le nom de Magasin a été choisi par son directeur-fondateur, Jacques Guillot, en hommage à l'exposition constructiviste d'avant garde-garde « Magasin » de Vladimir Tatline à Moscou en 1916[1]. Les proportions particulières du lieu ont suscité la création d'œuvres conçues en fonction du site. Contrairement à un musée, le Magasin n'acquiert pas d'œuvres et ne constitue pas de collection. Il renouvelle ses expositions trimestriellement et un bon nombre des œuvres présentées sont créées in situ. Bernard Baissait fut longtemps le graphiste des affiches et catalogues du Magasin.

Logo MAGASIN

En 2005, la ville de Grenoble, propriétaire du bâtiment, engage les travaux de remplacement de la verrière qui n'est plus étanche en raison de sa vétusté. Les parties vitrées sont refaites, et le 21 janvier 2006 le Magasin rouvre ses portes.

En décembre 2014, le Magasin a été le premier centre d'art en France a bénéficié d'une aide financière lors d'une vente aux enchères d'objets d'art provenant de dons d'artistes[2],[3]. Selon le directeur, les fonds récoltés doivent permettre « de maintenir et d'étendre le programme de recherche qui est notamment développé dans le programme d'expositions ».

Les œuvres in situ[modifier | modifier le code]

De nombreux artistes se sont confrontés à l'architecture du MAGASIN et de sa « rue » en réalisant des œuvres in situ, c'est-à-dire réalisées en fonction de l'espace où elles sont présentées. Parmi eux peuvent-être cités Daniel Buren en 1986, Guillaume Bijl en 1989, Jim Isermann en 2000, Anish Kapoor en 1991 et plus récemment Kader Attia en 2006, ou Adel Abdessemed en 2008.

Expositions[modifier | modifier le code]

Intitulé MAGASIN[modifier | modifier le code]

Depuis son ouverture en 1986, l'intitulé MAGASIN a essaimé à travers l'Europe, puisque il existe un Magasin 3 à Stockholm en Suède[4] et un Magasin 4 à Bruxelles en Belgique[5].

L'École du MAGASIN[modifier | modifier le code]

L'École du MAGASIN, fondée en 1987 en tant qu'activité du Centre national d'art contemporain, est conçue pour procurer un environnement professionnel associant recherche et pratique. L'enseignement porte sur l’exposition comme plateforme ouverte, convoquant différentes disciplines ou stratégies de représentation.

Accès[modifier | modifier le code]

Le MAGASIN est desservi par la ligne A du tramway et par la ligne de bus C5 / Station "Berriat/Le Magasin".

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Selon le livre d'Hervé Bienfait, Bouchayer et Viallet à Grenoble, article d'Yves Aupetitallot en page 106.
  2. Le Figaro du 3 décembre 2014.
  3. Le Point du 3 décembre 2014.
  4. Magasin 3 (english).
  5. Magasin 4.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]