Le Huitième Sortilège

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Huitième Sortilège

Auteur Terry Pratchett
Genre Fantasy
Apercu
Personnages Rincevent
Deuxfleurs
La Mort
Le Bagage
Cohen le Barbare
Lieux Ankh-Morpork
Thèmes Fantasy
Version originale
Titre original The Light Fantastic
Éditeur original Colin Smythe
Langue originale anglais
Pays d’origine Royaume-Uni
Parution originale 1986
Version française
Parution 1993
Précédent La Huitième Couleur
Suivant La Huitième Fille

Le Huitième Sortilège est le deuxième tome des Annales du Disque-monde de l'écrivain anglais Terry Pratchett.

Traduit par Patrick Couton, il fut publié en France en 1993 chez L'Atalante (ISBN 2-905158-75-1) et en 1997 chez Pocket (ISBN 2-266-07155-6). L'œuvre originale fut publiée en 1986 sous le titre The Light Fantastic.

Résumé[modifier | modifier le code]

Ce roman est la suite directe de La Huitième Couleur.

La grande tortue cosmique A'Tuin, qui transporte le Disque-monde, semble se diriger vers une étoile rouge dont la taille grandissante fait craindre la fin du Monde aux mages de l'Université de l'Invisible. Seule la prononciation des huit sortilèges fondamentaux pourrait le sauver. Mais les mages ne possèdent que sept d'entre eux, tous enfermés dans un grimoire qu'ils retiennent captif (l'In-octavo), et le huitième est dissimulé dans la tête du mage raté Rincevent. Une chasse à l'homme est donc menée contre le magicien et le touriste qui l'accompagne, Deuxfleurs, toujours aussi émerveillé par la découverte du Disque-monde.

Thèmes[modifier | modifier le code]

Les péripéties de Deuxfleurs et Rincevent sont jalonnées de parodies :

  • Les contes pour enfants (maison en pain d'épices, Bottes de sept lieues (Marcel Aymé)).
  • L'informatique, avec la comparaison des dolmens à des ordinateurs et des druides à des informaticiens.
  • Le monde de l'entreprise et la façon moderne de gérer un personnel avec le personnage de Ymper Trymon, magicien à l'ambition démesurée.
  • Le fanatisme politique ou religieux.

Personnages[modifier | modifier le code]

On trouve également, lors de la traversée de la Forêt de Skund, la première allusion aux elfes pas si bons et sages que ça, thème développé dans Nobliaux et Sorcières. Rincevent rencontre aussi des trolls et des arbres parlants pour la première fois.

Adaptation télévisée[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Discworld (téléfilm).

Le Huitième Sortilège, ainsi que La Huitième Couleur, ont été adaptés à la télévision anglaise par Vadim Jean sous le titre de The Colour Of Magic, diffusé en mars 2008. Le film est découpé en 2 parties d'environ 90 min chacune et regroupe les histoires des deux livres. On y retrouve notamment les acteurs suivants : David Jason (Rincevent), Sean Astin [1] (Deuxfleurs), Jeremy Irons (le Patricien Vétérini) et Christopher Lee (la voix de La Mort)

Diffusé uniquement à la télévision au Royaume-Uni, le film est aujourd'hui disponible en DVD. En 2009, le téléfilm a été adapté en version française. Be TV en acquis les droits de diffusion.

Ce film a aussi été diffusé sur la chaine télévisé canadienne de Radio-Canada et il est présentement aussi disponible sur leur site Internet TOU.TV

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Acteur jouant Sam Gamegie, dans la trilogie Le Seigneur des anneaux.

Voir aussi[modifier | modifier le code]