Le Dernier des Templiers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Season of the Witch.

Le Dernier des Templiers

Titre original Season of the Witch
Réalisation Dominic Sena
Scénario Bragi F. Schut
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Durée 94 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Page d'aide sur les redirections Pour le film de 1972, voir Season of the Witch (film, 1972).

Le Dernier des Templiers ou La sorcière noire au Québec (Season of the Witch) est un film américain réalisé par Dominic Sena sorti en 2011.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Durant les croisades du XIVe siècle, Anna une jeune sorcière (Claire Foy) est soupçonnée d'être à l'origine d'une épidémie de peste noire. Deux chevaliers templiers déserteurs, Behmen (Nicolas Cage) et Felson (Ron Perlman), sont chargés par l'église catholique romaine (le cardinal d'Ambroise) de la convoyer vers un monastère de moines exorcistes détenteurs d'un manuscrit du roi Salomon. L'enjeu est de libérer tous les villages de la peste, dont l'arrivée de cette sorcière 3 ans auparavant semble être la cause. Avec le prêtre Debelzaq et le chevalier Eckhardt, ils choisissent Agamar (condamné pour escroquerie) de les guider en échange de sa libération. Le jeune Kay, l'enfant de coeur du village, les rejoint et les convainc de se joindre à eux en contre-partie de revenir au village en tant que chevalier. Les 6 compères traversent des contrées dangereuses avec la présumée sorcière enfermée dans une cage. Agamar et le chevalier vont mourir au cours du trajet.

Arrivée à l'abbaye de Séverac, lors de la cérémonie d'exorcisme, la sorcière se révèle être un démon possédant le corps d'Anna. Après un combat avec le démon, seul Kay survit et Anna est libérée du démon. Behmen demande dans son dernier souffle à Kay de protéger la fille. Le titre français « Le Dernier des Templiers » fait référence à Kay, dernier protecteur du seul exemplaire d'un manuscrit du roi Salomon.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Lieux de tournage[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

*Source VF : RS Doublage[7] *Source VQ : Doublage Québec[8]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Commentaires[modifier | modifier le code]

  • Il ne faut pas chercher de réalité historique ou géographique dans ce film, plus proche du médiéval-fantastique ou de l'univers des romans de fantasy et des jeux de donjons et dragons, que d'un « film en costumes » se rapportant à des événements historiques.
  • À l'époque où se déroule l'histoire du film, les croisades sont terminées depuis longtemps. Saint-Jean-d'Acre, dernier bation croisé, est tombé en 1291. Les bliauds des "Templiers" sont ceux des Teutoniques et surtout, l'ordre du Temple a été dissous en 1307 ! Cette erreur provient de la traduction en français. Dans la version anglo-saxonne, les deux personnages sont bien des chevaliers teutoniques.
  • Le voyage accompli par les chevaliers, le prêtre et leur prisonnière les conduit d'une province de Styrie bordée par la mer, alors que la vraie Styrie se trouvait en Autriche donc une très grosse incohérence avec la réalité, à l'abbaye de Sévérac, du sud de la France, le tout en quelques jours.

Box office[modifier | modifier le code]

  • Alt=Image de la Terre Mondial : 91 627 228 $
  • Drapeau des États-Unis États-Unis: 24 827 228 $
  • Drapeau de la France France : 1 000 723 entrées
  • International : 66 800 000 $

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Section fullcredits sur l'Internet Movie Database - Consulté le 19 septembre 2009 - Sauf référence contraire.
  2. a, b, c, d et e (fr) Ron Perlman chasse les sorcières sur CommeAuCinéma - Publié le 20 octobre 2008.
  3. (fr) Season of the Witch sur AlloCiné - Consulté le 19 septembre 2009.
  4. (fr) Le Dernier des Templiers sur AlloCiné, consulté le 28 novembre 2010.
  5. (fr) ProCinema.ch, consulté le 28 novembre 2010.
  6. (en) Section locations sur l'Internet Movie Database - Consulté le 28 novembre 2010 - Sauf référence contraire.
  7. [1]
  8. [2]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]