Laine de roche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La laine de roche traitée se laisse écraser avant de reprendre son volume initial.
Laine de roche, vue au microscope

La laine de roche est un matériau naturel né de l’activité volcanique et du savoir-faire humain, utilisé dans le bâtiment comme isolant thermique, isolant phonique ou absorbant acoustique, ou pour la protection contre l’incendie. Le terme laine de pierre est utilisé en Suisse. Elle fait partie des « laines minérales ».

Définition[modifier | modifier le code]

La laine de roche se présente sous de nombreuses formes : flocons, rouleaux, panneaux semi-rigides et rigides, nus et revêtus, panneaux mono et double densité, complexes d’isolation, pour tous les types d’ouvrage (maisons, maisons à ossature bois, logements collectifs, bâtiments administratifs et tertiaires, bâtiments commerciaux, industriels et de stockage) et pour toutes les applications (toitures-terrasses béton et acier, bardages, combles perdus et aménagés, murs périphériques par l’intérieur et par l’extérieur, sols et planchers, cloisons et gaines techniques, cheminées).

Origine[modifier | modifier le code]

La laine de roche minérale manufacturée aurait pour origine l'observation des longs filaments formés par la lave du volcan Kīlauea (archipel d'Hawaï)[réf. nécessaire]

Propriétés[modifier | modifier le code]

Joint de construction avec coupe-feu incomplet qui exige un calfeutrage supplémentaire
Isolation classique d'un couloir d'immeuble (rangées d'apparements)
Manchon de laine minérale (ici positionné en vue d'un test de résistance au feu)
Parallélépipèdes de laine de roche préparés pour une culture hydroponique

La laine de roche a d’excellentes propriétés :

  • d’isolation thermique. Grâce au grand nombre de cellules d’air concentré dans sa structure, la laine de roche possède un pouvoir isolant important ;
  • d’isolation phonique et d'absorption acoustique. La structure ouverte et enchevêtrée de la laine de roche dissipe naturellement l’énergie sonore : elle est aussi performante pour lutter contre les bruits aériens, les bruits d’impact ou les bruits d’équipements ;
  • de protection incendie. Les solutions d’isolation en laine de roche résistent au feu et ne contribuent pas à son extension. Pour le critère de comportement au feu, la laine de roche nue bénéficie de l’Euroclasse A1, la meilleure performance dans la classification européenne des produits de construction. La laine de roche ne s’enflamme pas, ne propage pas les flammes et ne dégage pas de fumées toxiques[1] ;
  • de résistance à l’eau. La laine de roche est hydrophobe. Grâce à sa structure non capillaire, la laine de roche laisse passer la vapeur d’eau mais ne craint pas les infiltrations de pluie ou de neige[2] : l’eau ruisselle à sa surface. La laine de roche est imputrescible. Elle n’est pas propice au développement des microorganismes
  • de résistance aux termites. Matériau d’origine minérale, la laine de roche n’apporte aucune nourriture aux insectes. C’est une barrière naturelle contre le développement des colonies de termites[2] ;
  • Les laines minérales présentent un effet de tassement avec le temps qui dépend du mode de pose (horizontal ou vertical), de présence ou non d'humidité, du type d'isolant employé (les panneaux rigides sont "stables", contrairement au rouleaux souples ou aux flocons)[3],[4].
  • Les laines minérales de roche sont certifiées par l’ACERMI[5].

Utilisations[modifier | modifier le code]

Permettant l'aération et laissant passer l'humidité et les sels minéraux et nutriments, la laine de roche est également utilisée comme substrat dans les cultures hydroponiques (cultures hors-sol[6]), par exemple pour des fleurs à partir des années 1980 (ex : rosier[7], gerbera[8]… ou pour des produits alimentaires (tomates ou concombre[9] industrielles ou fraises sous serre par exemple).

De manière expérimentale, la laine de roche hydrophile (broyée) a été testée en sylviculture en complément du paillage comme substrat destiné à améliorer la rétention en eau du sol en culture forestière (sur chêne sessile (Quercus sessiliflora Salisb.) sur sol brun eutrophe)[10], mais son usage hors du secteur du bâtiment s’est révélé peu probant.

Fabrication de la laine de roche[modifier | modifier le code]

La laine de roche est issue principalement du basalte, une roche volcanique noire présente dans de nombreuses régions du monde.

On utilise aussi du laitier de haut fourneau[11], intéressant à la fois par sa composition chimique et par le fait que ce produit, qui est calciné, libère moins de gaz à effet de serre lorsqu'il est chauffé.

Elle est obtenue par fusion dans un four chauffé au coke, appelé cubilot, à 1 460 °C. Le matériau liquide qui en sort est donc une lave de basalte[note 1] qui est centrifugée, soufflée ou extrudée.

Dès leur constitution, les fibres sont enrobées de résine à base d'urée-formol et d'une huile d’imprégnation, avant de passer dans une étuve pour y être polymérisé, et rendre le produit stable et hydrophobe.

Risques et dangers pour la santé[modifier | modifier le code]

Les fibres constituant les laines minérales sont exonérées du classement cancérogène d'après la directive européenne 97/69/CE transposée dans le droit français par l'arrêté du 28 août 1998 (annexe 4). Elles ont en effet passé avec succès les tests prévus par cette directive et leur biopersistance est inférieure aux valeurs définies dans la note « Q » de ce texte. Cette exonération est certifiée par l'EUropean Certification Board (EUCEB)[12].

Le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) dépend de l'OMS (Organisation mondiale de la santé). Il a fait évoluer en 2001 le classement des fibres constituant les laines minérales de verre, de roche et de laitier du groupe 2B « peut être cancérogène pour l'homme » au groupe 3 « ne peut être classé quant à sa cancérogénicité pour l'homme »[13].

Les laines minérales ne sont plus classées irritantes pour la peau (suppression du classement R 38). En effet, la 31e adaptation de la directive européenne 67/548/CEE de janvier 2009 a entériné la disparition de ce caractère irritant car il s’agit d’une irritation mécanique et non chimique (qui disparait après rinçage à l’eau). Cette décision a été approuvée par la Commission européenne et publiée au Journal Officiel Européen L235 du 05/09/09[14]. Aucun pays donc n’interdit les laines de roche.

Des cas d'allergies cutanées ou d'asthme[15] sont néanmoins signalés chez les utilisateurs de ce type de matériaux. Le bureau international du travail a publié en 2001 des recommandations en termes de bonnes pratiques pour les travaux de pose, découpe, dépose de laines minérales[16]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • C Couvreur, Laines minérales, BTP Hors - forsapre.org

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Arrêté du 21 novembre 2002 relatif à la réaction au feu des produits de construction et d'aménagement Annexe 1.
  2. a et b Glossaire de la laine de minérale : laine de roche FILMM.org
  3. http://forums.futura-sciences.com/habitat-bioclimatique-isolation-chauffage/248062-tassement-de-laine-de-verre.html
  4. http://www.forumconstruire.com/construire/topic-53593.php
  5. Liste des certificats en cours de validité au 17 septembre 2014 Association pour la certification des Matériaux Isolants (acermi.com)
  6. Brevet J Meunier, Substrate for soilless culture EP Patent 0,201,426, 1996 (freepatentsonline)
  7. R Brun, PH Tramier (1988), Culture du rosier sur laine de roche. - PHM Revue horticole, 1988 - agris.fao.org
  8. S.; Laffaire M.; Riviere L.M.; Vidalie H.Charpentier, Résultats d'Experimentation et d'Essais La culture du gerbera en laine de rocheÉcole Nationale d'Ingenieurs des Travaux Agricoles Option Horticulture (lien)
  9. M. Letard (1981), Tomato and cucumber in soilless culture (Symposium on Substrates in Horticulture) ; ISHS Acta Horticulturae 126: Symposium on Substrates in Horticulture other than Soils In Situ (résumé)
  10. H Frochot & G Lévy, [facteurs du milieu et optimisation de la croissances initiale en plantation de feuillus]
  11. Jacques Corbion (préf. Yvon Lamy), Le savoir… fer - Glossaire du haut fourneau : Le langage… (savoureux, parfois) des hommes du fer et de la zone fonte, du mineur au… cokier d'hier et d'aujourd'hui, 5,‎ 2003 [détail des éditions] (lire en ligne), § Laitier (usages des)
  12. http://www.euceb.org/
  13. http://monographs.iarc.fr/ENG/Monographs/vol81/mono81.pdf
  14. http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:L:2009:235:FULL:FR:PDF
  15. F Matha, L Solvignon, J Loriot (2003), Asthme professionnel à la laine de roche: À propos d'un cas chez un applicateur d'étanchéité ; Revue de médecine du travail, (Fiche Inist/CNRS
  16. BIT (2001), Sécurité dans l'utilisation des laines isolantes en fibres vitreuses: synthétiques (laine de verre…), Bureau international du travail (International Labour Organization), 79 pages
  1. On peut aussi la qualifier de laitier basique, par analogie avec le produit issu des cubilots métallurgiques.