Sol brun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les sols bruns (ou brunisols) sont la forme classique de sol évolué que l'on rencontre sous forêt feuillue en zone tempérée. Ils portent généralement un humus de type mull, avec un pH de l'horizon A entre 5 et 6.

On observe la présence d'un complexe argilo-humique bien structuré (le fer constitue l'élément de liaison entre l'argile et l'humus)

Profil du sol type : A(B)C

Les sols bruns sont en général de bons sols forestiers

Condition d'apparition[modifier | modifier le code]

Les sols bruns apparaissent suite au processus pédogénétique de brunification qui intervient en pédogénèse après une décarbonatation et avant un lessivage. Le milieu, bien drainé et non calcaire, libère en quantité suffisante des argiles et des oxydes de fer, permettant ainsi la mise en place d'un complexe argilo-humique avec une liaison Fe++ (pont ferreux) caractéristique.

En clair, les sols bruns apparaissent en zone tempérée dès lors qu'aucun cas particulier ne se présente (calcaire actif, nappe d'eau, humus acide, pente, etc.).

Sous-catégories[modifier | modifier le code]

  • Sol brun eutrophe :

- taux de saturation > 70 % (saturé le plus souvent)

- humus : eumull

- sur sol riche en base

- souvent en bas de pente

  • Sol brun mésotrophe :

- taux de saturation entre 30 et 70 %

- humus : mésomull

  • Sol brun acide

taux desaturation < 30 %

- humus : dysmull

- sur roche mère acide (exemple : granite, schiste, grès...)

- souvent en milieu/haut de pente faible

  • Sol brun hydromorphe

- présence d'une nappe d'eau temporaire ne remontant jamais à la surface

- d'où un horizon (B)g de type pseudogley (bariolé de taches rouille et blanchâtres, traces caractéristiques de l'hydromorphie)

- horizon (B)x compact, plancher de la nappe

  • Sol brun ocreux (≈ alocrisol)

- intermédiaire entre les sols brunifiés et podzolisés (podzosol)

- exclusivement sur roches acides

- humus de type moder

- début de dégradation chimique des argiles (processus de podzolisation)