La Pellegrina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Pellegrina
Image décrite ci-après
Genre théâtre lyrique
Nbre d'actes 6
Musique Cristofano Malvezzi, Antonio Archilei, Emilio de Cavalieri, Luca Marenzio, Giulio Caccini, Jacopo Peri, Giovanni de Bardi
Livret Girolamo Bargagli
Langue
originale
Italien
Dates de
composition
1579-1589
Création 1589
Palais Pitti, Florence


La Pellegrina est une pièce de théâtre lyrique italienne de Girolamo Bargagli, célèbre pour avoir été représentée lors des somptueuses festivités nuptiales de Ferdinand Ier de Médicis et Christine de Lorraine en 1589 au palais Pitti de Florence, et qui fut probablement le divertissement le plus important du XVIe siècle en Italie.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Pellegrina fut elle-même écrite en 1579, et tire son argument de la mythologie grecque, avec pour thème l'amour marital ; elle ne fut donc représentée pour les noces royales que dix ans après sa composition (c'est-à-dire 3 ans après le décès de l'auteur), et dans une version remaniée pour l'occasion. La représentation fut commandée en 1589 par Ferdinand Ier de Médicis, grand duc de Toscane, à l'occasion de ses noces avec Christine de Lorraine, princesse de France, qui eurent lieu en leur palais Pitti de Florence. Le budget faramineux fut à la hauteur des deux familles unies (parmi les plus riches du monde à cette époque), mais le commanditaire laissa cependant une grande liberté aux artistes.

Structure[modifier | modifier le code]

L’œuvre est découpée en six parties titrées et numérotées. A l'imitation du théâtre antique, chaque partie comporte des scènes parlées intercalées par des intermèdes chantés (mis à part les sinfonie purement instrumentales : chaque partie en comporte une). Leur importance dans cette œuvre la font considérer comme le premier opéra.

Voici les titres des intermèdes :

  • Primo intermedio : l'Armonia delle sfere
  • Secondo intermedio : La Gara fra Muse e Pieridi
  • Terzo intermedio : Il combattimento Pitico d'Apollo
  • Quarto Intermedio : La regione de' Demoni
  • Quinto intermedio : Il canto d'Arione
  • Sesto intermedio : La discesa d'Apollo e Bacco col Ritmo e l'Armonia.
  1. (« L'harmonie des sphères »)
  2. (« Le concours des Muses et des Piérides »)
  3. (« Le combat d'Apollon contre le Python »)
  4. (« L'antre des démons »)
  5. (« Le chant d'Arion »)
  6. (« La descente d'Apollon et Bacchus avec le Rythme et l'Harmonie »)

Compositeurs[modifier | modifier le code]

Six des plus grands compositeurs de l'époque furent sollicités pour composer les intermèdes : Cristofano Malvezzi et Antonio Archilei ou Emilio de Cavalieri pour le premier, Luca Marenzio pour le deuxième et le troisième, Giulio Caccini, Cristofano Malvezzi et Giovanni de Bardi pour le quatrième, Luca Marenzio, Cristofano Malvezzi et Jacopo Peri pour le cinquième, Cristofano Malvezzi et Emilio de Cavalieri pour le sixième. Tous ces compositeurs font partie de la première génération à développer la monodie accompagnée, et sont tous considérés comme des pionniers de l'opéra, dont ils écrivirent les premières ébauches en même temps que Monteverdi (Peri écrira sa célèbre Euridice onze ans plus tard).

Représentation[modifier | modifier le code]

L'appareil scénique était l'œuvre de l'architecte et dessinateur Bernardo Buontalenti, et les moindres détails du spectacle furent confiés aux plus grands artistes de l'époque, dans le souci de créer un spectacle total et parfait ; la partition fut publiée à Venise en 1591, et rencontra un vif succès.

Luca Marenzio, Giulio Caccini, Jacopo Peri, Antonio et son épouse Vittoria Archilei, dite la Romanina, figuraient parmi les chanteurs.


Enregistrements[modifier | modifier le code]

Trois versions principales de cette œuvre existent en CD ; celle de Paul Van Nevel est considérée comme étant la version de référence.

Direction Ensemble Label Année
Andrew Parrott Taverner Consort EMI 1988
Paul Van Nevel Huelgas Ensemble Sony 1998
Skip Sempé Capriccio Stravagante, allié au chœur Collegium Vocale Gent Paradizo 2007

Certains passages de La Pellegrina ont également été enregistrés séparément, comme la sinfonia du quatrième intermède (composée par Malvezzi), magnifiquement interprétée par Vincent Dumestre et son ensemble Le Poème Harmonique sur l'album Firenze 1616 (éditions alpha).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Banham, Martin, The Cambridge Guide to Theatre, 1998, Cambridge, Cambridge University Press, (ISBN 0521434378).
  • Walker, Musique des intermèdes de La Pellegrina, D. P., 1963, CNRS, Paris, (réimprimé en 1986).