La-Mulana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La-Mulana
Éditeur Indépendant (Windows)
Nicalis (WiiWare)
Développeur GR3 Project (Windows)
Nigoro (WiiWare)
Pygmy Studio (PS Vita)
Concepteur Takumi Naramura

Genre Plates-formes
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme Windows, WiiWare, PlayStation Vita
Média Distribution numérique
Langue Japonais, Anglais
Contrôle Télécommande Wii, Wii U GamePad

La-Mulana est un jeu vidéo de plates-formes à défilement horizontal, sorti en 2005 sur PC Windows, avec des graphismes et une interface inspirés par les jeux MSX. Le titre est un jeu d'action-aventure, inspiré par les séries de jeux Castlevania et Metroid, il est notable pour sa difficulté élevée.

Ce jeu était à l'origine disponible en japonais seulement, mais un patch de traduction a été conçu par Ian Kelly d'AGTP. Une version WiiWare est disponible depuis le 20 septembre 2012 en Europe. Le jeu a été légèrement modifié, sur la forme surtout : les graphismes sont cette fois typés « 16-bits » et la difficulté a été légèrement revue à la baisse.

Éléments[modifier | modifier le code]

Le personnage principal du jeu est Lemeza, un aventurier portant un fouet à l'instar d'Indiana Jones et explorant les catacombes de La-Mulana. Bien qu'il n'y ait qu'une seule fin, il y a de nombreuses manières d'y parvenir, car la progression dans le jeu (gagner des pouvoirs et accéder à de nouvelles zones) n'est pas linéaire, et il n'y a pas de chemin clairement supérieur aux autres. De nombreux pouvoirs vous permettront d'atteindre de nouvelles zones (à la manière de Super Metroid), mais le jeu ne donne aucune indication sur la direction à prendre.

Voulant faire de ce jeu un hommage aux jeu MSX des années 1980 (en particulier Maze of Galious), les auteurs ont utilisé la palette 16 couleurs et la basse résolution typique de ces jeux. De plus, la séquence d'ouverture parodie un écran de chargement typique de MSX, affichant la quantité de RAM vidéo disponible et une copie du logo MSX. Le personnage principal possède également un ordinateur portable MSX, et peut ramasser ou acheter des cartouches ROM ; plusieurs de ces cartouches peuvent être combinées dans l'ordinateur pour produire divers effets.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Au départ, le personnage principal n'est armé que de son fouet, et n'a qu'une faible quantité de vie. Des objets dans le jeu servent à faire progresser l'histoire. Certains n'ont d'autre utilité que d'ouvrir l'accès à une nouvelle zone ou de permettre à un autre objet d'être collecté ; d'autres objets, en revanche, donnent de nouveaux pouvoirs au personnage principal ; ces objets peuvent aussi être requis pour accéder à de nouvelles zones.

La plupart des ennemis autres que les boss ne causent pas beaucoup de dégâts au personnage principal ; ceci est contrebalancé par le fait qu'il n'y a que très peu de moyens de récupérer de la vie, et en de nombreuses occasions être blessé peut faire tomber le personnage principal et le faire reculer dans sa progression. Un objet, qui est disponible tôt dans le jeu, permet de se téléporter vers la zone de départ (où se trouve le seul point de sauvegarde du jeu) ainsi que vers diverses balises. Le manuel du jeu explique que la stratégie générale à adopter est d'explorer et de résoudre autant de puzzles que possible avant de se téléporter vers la zone de départ quand la vie est basse et que le risque de mort devient trop important. Cependant, certaines actions effectuées dans certaines salles peuvent rendre très difficile un retour dans cette salle après s'en être enfui par téléportation, donc la téléportation n'est pas toujours le bon choix.

Un des principes du game design, comme décrit dans le manuel de jeu, est la difficulté, les développeurs ayant été très déçus par le manque de difficulté dominant parmi les jeux de l'époque (années 2005-2007), et cherchant à créer une atmosphère de tension dans le jeu - donnant l'exemple que si on était un archéologue dans la vraie vie, on y repenserait deux fois avant de sauter dans un gouffre obscur, alors que dans beaucoup de jeux vidéo, il est trop facile de simplement tenter l'action, en payer le prix, et recharger. La tension est créée par divers pièges, dissimulés dans de nombreux éléments du jeu, qui peuvent facilement provoquer la perte d'aventuriers téméraires (ainsi que le démontre le nombre impressionnant de squelettes disséminés dans le donjon), ainsi que par plusieurs impasses (célèbres parmi les connaisseurs) dont la seule issue est la téléportation. L'existence de ces trappes est justifiée par la nécessité de protéger ces ruines sacrées.

Personnages[modifier | modifier le code]

Personnages Principaux[modifier | modifier le code]

Lemeza Kosugi : Un archéologue de 31 ans et japonais de 3ème génération. Il donne des cours à l'université et utilise les techniques d'infiltration enseignées par son grand-père pour explorer d'anciennes ruines. Il est fier de son grand-père et le respecte, mais est en rebellion contre son père, qui n'a jamais pris un seul jour sur son travail pour voir sa famille à la maison, et est toujours en opposition contre lui. Il affirme qu'il est devenu archéologue pour impressionner son père.

Lemeza est un fan du MSX et porte en permanence son portable MSX sur lui, et est en fait un informaticien plutôt doué. Il n'y a rien qu'il déteste particulièrement, mais il adore le curry.

Lemeza Kosugi est un des Huitièmes Enfants, la dernière race créée par Mère (Mother). Vers la fin du jeu, il est révélé que les Sages l'ont choisi pour donner le repos éternel à Mère.

Shorn Kosugi : Un historien de 62 ans et japonais de seconde génération. Il fait autorité en matière d'anthropologie et d'histoire, et il est aussi doué en biologie et en astronomie. Il est à la recherche des origines de l'humanité, prétendant que les humains descendent des singes, mais que l'évolution n'en est pas la seule raison. Il y a plusieurs années, se basant sur ses études des civilisations anciennes et de l'astronomie, il a élaboré une théorie originale selon laquelle il existait une civilisation qui a donné naissance à toutes les autres civilisations, puis a disparu. Il est le père de Lemeza, mais les deux sont constamment en conflit. Shorn est en excellente santé, et possède une endurance et un physique d'acier surprenants chez un homme de son âge.

On peut le voir à divers endroits tout au long du jeu (par exemple grimpant à l'échelle pour sortir du gouffre des sacrifices de Shu dans les Portes de la Confusion (Confusion Gate)), toujours avec un coup d'avance sur le joueur.

Dans le Temple de Mère (Shrine of the Mother) à l'écran C-2, la Tombe de Mère (Mother's Tomb), on peut lire son message MSX adressé à Lemeza. Il révèle qu'il a réussi à atteindre le cœur des ruines, mais même s'il est lui aussi un des Huitièmes Enfants, il n'a pas été choisi par les Sages pour accomplir leur objectif et implore Lemeza d'apporter la paix à Mère.

Xelpud l'Ancien (Elder Xelpud) : Son âge est inconnu. Il est le doyen de la tribu des Gardiens qui protège les ruines de La Mulana. C'est un vieil ami de Shorn, et il a rencontré Lemeza quand il était enfant, bien que Lemeza était trop jeune pour s'en souvenir. Xelpud est dévoué à la tradition de son clan de protéger les ruines, mais est étonnamment facile à vivre et fait bien plus que protéger les ruines de La Mulana. Il est d'ailleurs assez technophile : il a même mis en place un générateur d'énergie hydroélectrique pour son usage personnel près de la chute d'eau à la sortie du village. Grâce à ses efforts, son village est devenu plutôt prospère pour un village perdu au fond de la jungle. Xelpud est réputé sur internet comme étant un expert en MSX.

Xelpud joue le rôle d'ancien du village et donne au joueur des indices sur où aller s'il est bloqué, bien que la plupart du temps il préfère faire des blagues et clins d'œil aux jeux MSX. Quand les ROMS Game Master ou Game Master 2 sont équipées avec la MSX, il permet de sauver le jeu.

Xelpud l'Ancien est un descendant des Septièmes Enfants (tout comme les Sages), la race qui accompagne les voyageurs mentionnée dans le manuel et dans le jeu. À cause de cela il en sait long sur l'histoire de La-Mulana et révèle tout ce qu'il sait à Lemeza quand on lui amène le Talisman et le Journal (Diary).

Mère (Mother) La déesse mère de La-Mulana, on sait peu de choses sur elle au début du jeu. A mesure que le joueur comprend, grâce aux tablettes et aux explications de Xelpud et des Sages, qui elle est ou ce qu'elle est, comment elle est venue sur Terre, et d'autres informations, elle devient l'élément central de l'intrigue du jeu.

Gardiens[modifier | modifier le code]

Il y a 8 Gardiens qui vivent dans les ruines, invoqués par Mère pour la protéger dans son sommeil. Chacun d'eux peut être découvert en découvrant son Ankh et en y insérant un Joyau d'Ankh à trouver séparément.

Amphisbaena : Gardien des Portes de l'Orientation (Guidance Gate), un immense serpent à deux têtes qui peut cracher des flammes. Inspiré de Amphisbène, un serpent mythologique dévoreur de fourmis avec une tête à chaque bout.

Sakit : Gardien du Mausolée des Géants (Mausoleum of the Giants). Une énorme statue, ses attaques principales sont des rochers qui tombent du plafond, des boules d'énergie qui sortent d'une de ses mains, et son autre main qu'il peut propulser sur Lemeza. Sakit était un des frères géants qui s'opposèrent au projet de renvoyer Mère dans le ciel.

Ellmac : Gardien du Temple du Soleil (Temple of the Sun), Ellmac est un énorme lézard à collerette que le joueur combat tout en dévalant à travers le Temple of the Sun sur un chariot de mine. En japonais, le nom d'Ellmac est un jeu de mots faisant référence au nom japonais du lézard à collerette[1].

Bahamut : Gardien de la Source Céleste (Spring in the Sky). Bahamut est un monstre mi-hippopotame, mi-poisson qui peut cracher des flammes. Le joueur le combat en manœuvrant un petit bateau, qui peut être contrôlé en se déplaçant d'un bord à l'autre. Basé sur la créature de la mythologie arabe Bahamut.

Viy : Gardien de la Caverne Infernale (Inferno Cavern). Viy est un démon qui sommeille dans les profondeurs de la terre, tellement énorme qu'il a besoin de démons servants pour agir. Les deux démons soulèvent son unique paupière, et il effectue diverses attaques avec son œil, comme un rayon laser puissant, ou des petits projectiles qui partent de sa paupière. Basé sur le démon de la nouvelle de Nikolai Gogol Vij.

Palenque : Gardien de la Chambre de l'Extinction (Chamber of Extinction). Palenque est une sorte de robot alien chevauchant un large vaisseau spatial armé de lasers et de mitraillettes, que Lemeza doit combattre en pilotant son propre petit vaisseau. Basé sur une gravure murale retrouvée dans une ruine maya, qu'une théorie présente comme étant la description d'un ancien astronaute dans le livre Présence des extraterrestres. Le nom Palenque fait référence à une cité maya.

Baphomet : Gardien des Labyrinthe Jumeaux (Twin Labyrinths). Baphomet est invoqué par les sorcières qui vivent dans les ruines et peut utiliser diverses attaques, comme un jet de flammes ou des éclairs. L'idole Baphomet date de l'époque où les Templiers ont été associés à l'image de la Chèvre Sabbatique, d'apparence similaire à celle du boss dans La-Mulana.

Tiamat : Gardien du Couloir Dimensionnel (Dimensional Corridor). Tiamat, une créature mi-serpent ressemblant à la lamia, est si puissante qu'elle a réussi à plier les règles des ruines et a inversé les côtés apparent (Endless Corridor) et caché (Dimensional Corridor) de sa zone ; en conséquence, elle est le seul Gardien qui se trouve dans le côté caché de sa zone. Elle attaque avec ses cheveux, ses yeux et sa queue, et génère des chauve-souris en permanence, mais les deux premières attaques peuvent être neutralisées si on détruit tous les symboles « infini » dans son antre.

Il est expliqué sur les tablettes dispersées dans les ruines que Tiamat est l'un des seuls êtres à part Mère et Nu Wa à pouvoir créer la vie ; les 11 sous-boss qui gardent le Couloir Dimensionnel sont donc probablement ses enfants, de la même manière que les huit races étaient les enfants de Mère.

Réception[modifier | modifier le code]

Après la sortie d'un patch de traduction en anglais, le jeu a été joué par les sites 1UP.com et Joystiq. Il a été salué comme un jeu amusant, 1UP.com le qualifiant de « bon jeu de plateforme-exploration dans la lignée de Metroid et Castlevania qui restitue sans accroc le style graphique et musical des jeux MSX ». Cependant, les deux sites ont noté l'extrême difficulté du jeu[2],[3].

Version pour WiiWare[modifier | modifier le code]

La version pour WiiWare présentera certaines différences avec l'originale, en partie pour baisser la difficulté et améliorer le design afin d'attirer une plus large audience, en partie pour fournir une nouvelle expérience à ceux qui ont déjà fini l'original, et en partie à cause de problèmes de copyright. De plus, les graphismes et la musique seront affinés.

Pour des raisons de copyright :
– la MSX sera renommée « Mobile Super X » ;
– la mélodie Curse of Iron Pipe sera revue pour effacer les similarités avec une des pistes du jeu Ashguine II.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]