Kenny Florian

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kenny Florian
Kenny Florian wearing Ranger Up Geardo shirt.jpg
Fiche d'identité
Nom complet Kenneth Alan Florian
Surnom KenFlo
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Date de naissance (38 ans)
Lieu de naissance Westwood, Massachusetts, États-Unis
Style Muay-thaï, Jiu-jitsu brésilien
Équipe Florian Martial Art Center

Tristar Gym[1]

Taille 5 10 (1,78 m)
Catégorie Poids plumes (2011-2012)

Poids légers (2006-2010)
Poids mi-moyens (2003-2005)
Poids moyens (2005)

Palmarès en mixed martial arts
Combats 20
Victoires 14
Défaites 6

Kenneth Alan Florian[2], né le à Westwood dans le Massachusetts[3], est un pratiquant de MMA américain d'origine péruvienne aujourd'hui retiré de la compétition. Il est à ce jour le seul combattant à avoir combattu dans quatre catégories de poids différentes au sein de l'Ultimate Fighting Championship[4].

Il gagne en popularité en 2005, en participant à la première saison de la série The Ultimate Fighter où il se hisse jusqu'en finale des poids moyens qu'il perd face à Diego Sanchez. Malgré trois occasions, il n'aura pas réussi à remporter un titre UFC au cours de son parcours. Il annonce sa retraite en mai 2012 après neuf ans de carrière.

Il est aujourd'hui journaliste et commentateur sportif dans le domaine du MMA. Il est aussi entraîneur dans sa propre académie nommée Florian Martial Arts Center.

Parcours en MMA[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

À la fin des années 1990, après avoir obtenu un grade de bachelor au Boston College, Kenny Florian décide de se mettre sérieusement au jiu-jitsu brésilien et s'entraine à l'académie Gracie Barra de Watertown dans le Massachusetts. Son professeur est Roberto Maia, ceinture noire de la discipline[3].

Il ne souhaite pas encore pratiquer le MMA à l'époque. Cependant, un combat dans ces règles le 4 août 2011, d'un de ses partenaires d'entrainement, John Frankl, va changer la donne. La disqualification de son adversaire Nuri Shakir pour un coup de genou non réglementaire[5] rend le résultat de ce match très controversé. Florian souhaite alors défendre son académie et l'art martial qu'il pratique. C'est donc le 15 décembre 2002 qu'il participe à son premier combat amateur en MMA face au même adversaire, lors d'un événement nommé Xtreme Fighting: Battle in Taunton se déroulant dans une boite de nuit de Taunton. Il remporte le combat après avoir réussi à amener son adversaire au sol et lui avoir assené quelques frappes depuis la position montée, conduisant l'arbitre à déclarer un TKO dans le premier round[6],[7].

Il fait ensuite ses débuts en tant que professionnel le 25 janvier 2003 face à Jason Giroux, lors de l'événement Mass Destruction 10 se déroulant encore à Taunton. Il remporte la victoire sur un coup de poing mettant KO son adversaire dès les premières secondes de la rencontre. Son combat suivant se déroule au cours de la soirée Mass Destruction 15, le 21 février 2004 à Boston. Il est opposé à Bobby McAndrews et gagne le match par soumission, grâce une technique de kimura exécutée dans le premier round.

Il rencontre quelques mois plus tard, le 10 juillet 2004, un combattant expérimenté, Drew Fickett, qui compte déjà 22 victoires pour 2 défaites, dans un autre événement local, le Combat Zone 7 à Revere. Florian s'incline cette fois ci sur une décision partagée. Cependant, il fait bonne impression au président de l'UFC, Dana White, présent dans le public ce soir là afin d'observer Fickett. White propose alors à Florian de participer à la série encore inédite The Ultimate Fighter[8],[9].

The Ultimate Fighter[modifier | modifier le code]

La première saison de cette série télévisée regroupe des combattants poids moyens et poids mi-lourds entrainés par Chuck Liddell et Randy Couture. Kenny Florian prend part à la compétition des poids moyens malgré un désavantage physique certain. Il accède à la finale après avoir battu Chris Leben, forcé d'arrêter après une ouverture à l'arcade[10]. Il combat ensuite Diego Sanchez lors de la finale de la série à Las Vegas, le 9 avril 2005 et perd le match par TKO au premier round.

Ultimate Fighting Championship[modifier | modifier le code]

Après sa défaite contre Sanchez, Florian revient dans l'Octogone de l'UFC le 6 août 2005 à Las Vegas, lors du premier événement Ultimate Fight Night regroupant plusieurs combattants de The Ultimate Fighter. Il affronte alors un autre participant de cette série télévisée, Alex Karalexis. Le combat se déroule dans la catégorie des poids mi-moyens et Florian le remporte dans le deuxième round par arrêt de l'arbitre pour une coupure au nez de son adversaire[11].

Il rencontre ensuite Kit Cope, spécialiste du muay-thaï, le 5 novembre 2005. Il profite alors de son avantage au sol et est à deux doigts de soumettre son adversaire sur une clé de bras à la toute fin du premier round. Finalement, Kenny Florian réussit à placer un étranglement arrière en début du deuxième et gagne ce match[12].

Il descend encore d'une catégorie pour son combat suivant et affronte le canadien Sam Stout en poids léger[13]. Ce match devait d'abord se dérouler lors de l'UFC 58 le 4 mars 2006[14], mais une blessure au dos contractée à l'entrainement par Florian le repousse à une date ultérieure[15]. C'est finalement le combat principal de l'événement voyant s'opposer les finalistes de la troisième saison de la série The Ultimate Fighter, le 24 juin 2006 à Las Vegas. Comme lors de son précédent match, il remporte la victoire sur soumission par étranglement arrière, cette fois-ci dès la première reprise et se voit décerner le bonus de la soumission de la soirée[16]. Ce nouveau succès le place alors sur la liste des prétendants au titre vacant de la division des poids légers de l'UFC[17].

Première chance de titre[modifier | modifier le code]

Au mois de juillet 2006, un combat face à Sean Sherk est envisagé pour déterminer le nouveau champion des poids légers de l'organisation lors de l'UFC 62 devant se dérouler le 26 août. Cependant, Kenny Florian n'accepte pas un affrontement aussi rapproché de son dernier combat contre un adversaire de ce calibre[18]. Le match est alors reporté à l'UFC 64, le 14 octobre 2006 à Las Vegas[19]. Sean Sherk se montre le plus dominant, remportant au moins quatre rounds. Les juges lui donnent par conséquent la victoire par décision unanime malgré des bons coups de coude de Florian lui ayant occasionné de sévères coupures[20]. Les cinq rounds sont désignés combat de la soirée et Sherk devient le nouveau champion des poids légers de l'organisation[21].

Pressenti depuis décembre 2006[22], un match entre Florian et le combattant japonais Dokonjonosuke Mishima, sortant de son premier combat et première défaite dans la promotion américaine, est programmé pour l'UFC Fight Night 9. Le 5 avril 2007, la confrontation a lieu au Palms Casino Resort. Mishima réussit à placer une dangereuse clé de genou au troisième round et Florian est à deux doigts d'abandonner mais réussit à s'extirper de cette prise[23]. Il finit par soumettre son adversaire par étranglement arrière. Cette fois encore, les deux protagonistes se voient décernés le bonus du combat de la soirée[24].

Son adversaire suivant est un nouveau venu dans l'organisation, Alvin Robinson, pour une rencontre à l'UFC 73 le 7 juillet 2007[25]. Ce dernier est ceinture marron de jiu-jitsu brésilien, décernée par Royce Gracie, et l'actuel détenteur des ceintures poids légers et poids plumes du Ring of Fire[26], une autre promotion américaine de MMA. Robinson débute bien le combat en touchant et réussisant à amener son opposant au sol. Cela pousse alors Florian à réagir. Après une projection et un passage de garde, il réussit à s'installer en position montée pour assener de lourdes frappes et obtenir une victoire par TKO dans le premier round[27].

Il remplace ensuite Spencer Fisher, forfait à cause d'une infection staphylocoque au genou, dans un match face à Din Thomas le 19 septembre 2007 lors de la soirée UFC Fight Night 11[28]. Il réussit à remporter ce combat dans le premier round par soumission sur un étranglement arrière[29]. On apprend après la rencontre que Thomas s'est blessé au genou sur une tentative d'amenée au sol[30].

Kenny Florian prend alors le temps après ce combat de soigner une hernie discale, blessé lui aussi lors de sa dernière opposition. Il revient le 2 avril 2008, face à Joe Lauzon en combat principal de l'UFC Fight Night 13[31]. Après un premier round serré, il réussit à amener son adversaire au sol et s'installe en position montée pour travailler en ground and pound. L'arbitre arrête le combat au milieu de la deuxième reprise, estimant que Lauzon ne propose plus rien pour se défendre en dessous[32]. Florian est alors déclaré vainqueur par TKO et remporte une nouvelle fois, avec Lauzon, le bonus du combat de la soirée[33].

Quelques jours après cette rencontre, il fait part de son envie d'affronter Roger Huerta, considéré comme un des meilleurs combattants de la division[34]avec six victoires pour aucune défaite depuis ses débuts dans l'organisation. L'affrontement est alors programmé pour l'UFC 87[35] se déroulant le 9 août 2008 à Minneapolis. Le président de l'UFC, Dana White, annonce que le vainqueur de ce match sera le prochain aspirant numéro un au titre poids léger[36],[37]. Kenny Florian fait preuve de stratégie pour remporter les trois rounds de ce combat[38] et ainsi infliger sa première défaite au sein de l'UFC à Huerta.

Malgré les précédentes déclarations de White, Florian est ensuite opposé à Joe Stevenson dans un match qui devra cette fois-ci réellement déterminer le prochain prétandant au titre. En effet, l'organisation préfère d'abord programmer un combat entre le champion poids léger actuel B.J. Penn et Georges St-Pierre pour le titre des poids mi-moyens[39]. Florian rencontre donc Stevenson le 15 novembre 2008 lors de l'UFC 91. Il réussit à remporter rapidement la victoire en soumettant son adversaire par étranglement dans le premier round[40].

Seconde chance de titre[modifier | modifier le code]

Comme promis, sa dernière victoire lui permet d'accéder à nouveau à un match pour le titre poids léger face à l'actuel champion B.J. Penn. Ce combat est la première défense de ceinture pour ce dernier après l'avoir remportée face à Sean Sherk à l'UFC 84 en mai 2008. Fin mars 2009, la rencontre opposant Florian et Penn se confirme pour l'UFC 101 à Philadelphie[41]. Le 8 août 2009, en combat principal de cet événement, les deux combattants s'affrontent pour décider du prochain champion de l'organisation. Florian presse son adversaire contre la cage mais n'est pas capable, dans les trois premiers rounds, d'amener son adversaire au sol malgré plusieurs tentatives. Dans le quatrième round, c'est alors Penn qui réussit cette action et finit par arriver en position montée. L'aspirant au titre tente de s'échapper de cette position délicate mais le champion lui prend alors le dos et finit par le soumettre avec un étranglement arrière[42],[43].

Un combat face à Clay Guida est ensuite programmé. D'abord envisagé pour l'UFC 106, c'est finalement lors de l'UFC 107 à Memphis que les deux protagonistes se rencontrent, le 12 décembre 2009[44]. Kenny Florian montre une belle progression dans sa boxe lors de ce match et un coup de coude ouvre une coupure à la tête de son adversaire dans le premier round. Le match est arrêté pour que le médecin puisse vérifier que Guida est en mesure de continuer. L'opposition reprend après le feu vert et se termine par un premier round assez serré. Dans le deuxième, un crochet du droit fait vaciller Guida et Florian en profite pour lui assener quelques frappes au sol, passer dans le dos et remporte la victoire par soumission grâce à un étranglement arrière[45],[46].

Il accueille ensuite le champion des poids légers du Pride FC, Takanori Gomi, évoluant désormais dans l'organisation américaine, lors de l'UFC Fight Night 21 en Caroline du Nord[47]. L'affrontement est la tête d'affiche de la soirée du 31 mars 2010. Florian contrôle bien son adversaire avec des jabs et réussit à l'amener au sol dans le troisième round. Il passe la garde, prend la position montée puis le dos quand Gomi tente de s'échapper et le soumet par étranglement arrière[48]. Cette victoire lui rapporte une nouvelle fois le bonus de la soumission de la soirée[49].

Peu de temps après, en avril 2010, Kenny Florian est admis à l'hôpital pour une opération de chirurgie mineure afin de traiter une infection staphylocoque au genou[50]. Il revient en août 2010 pour affronter Gray Maynard. Ce dernier aurait pu être le prochain prétendant au titre poids léger de l'UFC, opposé alors au nouveau champion Frankie Edgar venant de détrôner B.J. Penn à l'UFC 112[51]. Cependant, la surprenante victoire d'Edgar sur une décision controversée[52] décide l'UFC à organiser un combat revanche avant que Maynard puisse avoir sa chance[53]. Le combat entre Kenny Florian et Gray Maynard est alors programmé pour l'UFC 118, première soirée de l'organisation se déroulant à Boston[54], le 28 août 2010[55]. Étant donné la position des deux combattants dans la division, le vainqueur ce soir-là se verra alors surement proposé une chance pour le titre[54]. L'événement voit aussi la revanche entre Edgar et Penn pour la ceinture en vedette de la soirée. Lors de cette rencontre, Maynard s'avère supérieur sur les phases de lutte, réussissant à amener plusieurs fois Florian au sol, qui s'incline alors par décision unanime[56].

Si plusieurs sources annonçaient sa prochaine rencontre face à Evan Dunham pour l'UFC 126, c'est finalement en novembre 2010 que celle-ci est confirmée en tant que combat principal de l'UFC Fight Night 23[57]. Malheureusement, début décembre 2010, Kenny Florian annule sa participation à l'événement pour cause de blessure[58] au genou contractée à l'entrainement. Il est rapidement remplacé par Melvin Guillard[59],[60].

À son retour de blessure, en janvier 2011, il manifeste son envie d'affronter Anthony Pettis[61], dernier champion poids léger du World Extreme Cagefighting avant sa fermeture et fusion dans l'UFC.

Passage en poids plume et troisième chance de titre[modifier | modifier le code]

Kenny Florian lors de la pesée de l'UFC 131.

Finalement, la création d'une nouvelle division des poids plumes avec la récente fusion du WEC et l'opportunité d'un combat pour le titre décide Kenny Florian à descendre une nouvelle fois de catégorie de poids[62]. Mais avant d'avoir cette chance, il doit d'abord affronter Diego Nunes à l'UFC 131[63],[64]. Le match a lieu le 11 juin 2011 à Vancouver et Florian le remporte par décision unanime[65].

Vainqueur de Mark Hominick à l'UFC 129 et donc actuel champion des poids plumes, José Aldo devient le prochain adversaire de Florian. En juillet 2011, la rencontre est confirmée et ajoutée en tant que second combat principal de la soirée UFC 136, événement voyant déjà une revanche entre Frankie Edgar et Gray Maynard pour le titre des poids légers[66]. Mais encore une fois, le 8 octobre 2011 à Houston, l'Américain ne parvient pas à s'imposer dans un match pour la ceinture de champion. Il perd par décision unanime, les trois juges notent le combat 49-46 soit 4 rounds contre 1[67].

À la suite de cette troisième défaite dans un match pour le titre, certains voient déjà Kenny Florian prendre sa retraite en tant que compétiteur de MMA. C'est aussi une option qu'il avoue avoir envisagée mais il affirme vouloir revenir combattre chez les poids légers après au moins six mois qu'il mettrait à profit pour se préparer à ce retour dans la catégorie de poids supérieure[68]. Cependant, une blessure récurrente au dos le pousse à finalement annoncer sa retraite le 31 mai 2012, lors de la pesée des finales de la 15e saison de The Ultimate Fighter[69],[70].

Reconversion[modifier | modifier le code]

Kenny Florian participe en tant que consultant, dès mai 2008 et en parallèle à sa carrière de combattant, au programme MMA Live diffusé sur Internet par ESPN[71]. Grâce au succès rencontré par l'émission, elle est ensuite diffusée entre 2010 et 2011 sur la chaine ESPN2 aux États-Unis[72].

À la suite d'un contrat entre la FOX et l'UFC, Florian quitte MMA Live pour co-animer l'émission UFC Tonight en décembre 2011 sur la chaine Fuel TV (en)[73], plus tard renommée Fox Sports 2 (en)[74]. Le programme est ensuite diffusé sur Fox Sports 1 dès septembre 2013[75].

Bien qu'il ait pris sa retraite de combattant, Kenny Florian n'a pas pour autant quitté l'UFC. Il est désormais un des consultants, commentateurs et présentateurs récurrents de la promotion. Il officie notamment lors des événemments retransmis sur la chaine américaine Fox ainsi que dans diverses émissions produites par l'organisation.

Palmarès en MMA[modifier | modifier le code]

Tableau récapitulatif
20 combats 14 victoires 6 défaites
Par KO 3 1
Par soumission 9 1
Sur décision 2 4
Résultat Record Adversaire Méthode Événement Date Round Temps Lieu Notes
Défaite 14-6 Drapeau du Brésil José Aldo Décision unanime UFC 136: Edgar vs. Maynard III 2011-10-088 octobre 2011 5 5:00 Houston, Texas, États-Unis Pour le titre des poids plumes de l'UFC.
Victoire 14-5 Drapeau du Brésil Diego Nunes Décision unanime UFC 131: Dos Santos vs. Carwin 2011-06-1111 juin 2011 3 5:00 Vancouver, Colombie-Britannique, Canada Début en poids plume
Défaite 13-5 Drapeau des États-Unis Gray Maynard Décision unanime UFC 118: Edgar vs. Penn 2 2010-08-2828 août 2010 3 5:00 Boston, Massachusetts, États-Unis
Victoire 13-4 Drapeau du Japon Takanori Gomi Soumission (étranglement arrière) UFC Fight Night: Florian vs. Gomi 2010-03-3131 mars 2010 3 2:52 Charlotte, Caroline du Nord, États-Unis Soumission de la soirée
Victoire 12-4 Drapeau des États-Unis Clay Guida Soumission (étranglement arrière) UFC 107: Penn vs. Sanchez 2009-12-1212 décembre 2009 2 2:19 Memphis, Tennessee, États-Unis
Défaite 11-4 Drapeau des États-Unis B.J. Penn Soumission (étranglement arrière) UFC 101: Declaration 2009-08-088 août 2009 4 3:54 Philadelphie, Pennsylvanie, États-Unis Pour le titre des poids légers de l'UFC.
Victoire 11-3 Drapeau des États-Unis Joe Stevenson Soumission (étranglement arrière) UFC 91: Couture vs. Lesnar 2008-11-1515 novembre 2008 1 4:03 Las Vegas, Nevada, États-Unis
Victoire 10-3 Drapeau des États-Unis Roger Huerta Décision unanime UFC 87: Seek and Destroy 2008-08-099 août 2008 3 5:00 Minneapolis, Minnesota, États-Unis
Victoire 9-3 Drapeau des États-Unis Joe Lauzon TKO (coups de poing et coups de coude) UFC Fight Night: Florian vs. Lauzon 2008-04-022 avril 2008 2 3:28 Broomfield, Colorado, États-Unis Combat de la soirée
Victoire 8-3 Drapeau des États-Unis Din Thomas Soumission (étranglement arrière) UFC Fight Night: Thomas vs. Florian 2007-09-1919 septembre 2007 1 4:31 Las Vegas, Nevada, États-Unis
Victoire 7-3 Drapeau des États-Unis Alvin Robinson Soumission (coups de poing) UFC 73: Stacked 2007-07-077 juillet 2007 1 4:30 Las Vegas, Nevada, États-Unis
Victoire 6-3 Drapeau du Japon Dokonjonosuke Mishima Soumission (étranglement arrière) UFC Fight Night: Stevenson vs. Guillard 2007-04-055 avril 2007 3 3:57 Las Vegas, Nevada, États-Unis Combat de la soirée
Défaite 5-3 Drapeau des États-Unis Sean Sherk Décision unanime UFC 64: Unstoppable 2006-10-1414 octobre 2006 5 5:00 Las Vegas, Nevada, États-Unis Pour le titre vacant des poids légers de l'UFC.
Combat de la soirée
Victoire 5-2 Drapeau du Canada Sam Stout Soumission (étranglement arrière) The Ultimate Fighter 3 Finale 2006-06-2424 juin 2006 1 1:46 Las Vegas, Nevada, États-Unis Début en poids léger
Soumission de la soirée
Victoire 4-2 Drapeau des États-Unis Kit Cope Soumission (étranglement arrière) The Ultimate Fighter 2 Finale 2005-11-055 novembre 2005 2 0:37 Las Vegas, Nevada, États-Unis
Victoire 3-2 Drapeau des États-Unis Alex Karalexis TKO (arrêt du médecin) UFC Ultimate Fight Night 2005-08-066 août 2005 2 2:52 Las Vegas, Nevada, États-Unis Début en poids mi-moyen
Défaite 2-2 Drapeau des États-Unis Diego Sanchez TKO (coups de poing) The Ultimate Fighter 1 Finale 2005-04-099 avril 2005 1 2:49 Las Vegas, Nevada, États-Unis Finale des poids moyens du TUF 1
Défaite 2-1 Drapeau des États-Unis Drew Fickett Décision partagée CZ 7: Gravel Pit 2004-07-1010 juillet 2004 3 5:00 Revere, Massachusetts, États-Unis
Victoire 2-0 Drapeau des États-Unis Bobby McAndrews Soumission (kimura) Mass Destruction 15 2004-02-2121 février 2004 1 1:57 Boston, Massachusetts, États-Unis
Victoire 1-0 Drapeau des États-Unis Jason Giroux KO (coup de poing) Mass Destruction 10 2003-01-2525 janvier 2003 1 0:07 Taunton, Massachusetts, États-Unis

[76]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Tristar Gym - Kenny Florian » (consulté le 22 juin 2013).
  2. (en) « Résultats UFC 91 » (consulté le 22 juin 2013).
  3. a et b (en) Cliff Montgomery, « Sean Sherk vs. Kenny Florian - Enter the 'Mighty Mites' », sur ExtremeProSports.com (consulté le 22 juin 2013).
  4. (en) Mike Chiappetta, « Kenny Florian Announces Retirement After Nine-Year Career », sur MMA Fighting,‎ (consulté le 20 juin 2013).
  5. (en) « Mass Destruction 3 », sur mixedmartialarts.com (consulté le 22 juin 2013).
  6. (en) Ben Fowlkes, « My First Fight: Kenny Florian », sur MMA Fighting,‎ (consulté le 22 juin 2013).
  7. (en) « Kenny Florian: My first fight », sur mixedmartialarts.com (consulté le 22 juin 2013).
  8. (en) Matt Saccaro, « UFC 131 Fight Card: Kenny Florian's Top 7 Career-Defining Moments », sur Bleacher report,‎ (consulté le 23 juin 2013).
  9. (en) Dann Stupp, « UFC veteran Kenny Florian officially retires », sur MMAJunkie.com,‎ (consulté le 23 juin 2013).
  10. (en) David Castillo, « From TUF To The UFC Title: A Retrospective On Kenny Florian Part 1 », sur Bloody elbow,‎ (consulté le 25 juin 2013).
  11. (en) « TUF Fighters Prove Their Toughness In UFC », sur MMAWeekly,‎ (consulté le 25 juin 2013).
  12. (en) Damon Martin, « Diego Takes Out Diaz, Two New Contracts Signed », sur MMAWeekly,‎ (consulté le 25 juin 2013).
  13. (en) Damon Martin, « Florian: 155 lbs and loving it!!! », sur MMA Weekly,‎ (consulté le 19 juillet 2013).
  14. (en) « UFC annonces Canada vs USA card », sur MMAWeekly,‎ (consulté le 19 juillet 2013).
  15. (en) « First Diego, now Florian », sur MMAWeekly,‎ 1er mars 2006 (consulté le 19 juillet 2013).
  16. (en) « Kenny Florian vs. Sam Stout », sur FightMetric (consulté le 19 juillet 2013).
  17. (en) « Post-fight interview with Kenny Florian », sur MMAWeekly,‎ (consulté le 19 juillet 2013).
  18. (en) Damon Martin, « Florian willing to fight Sherk, given time », sur MMAWeekly,‎ (consulté le 28 juillet 2013).
  19. (en) Damon Martin, « UFC 64 to feature Franklin-Silva & Sherk-Florian », sur MMAWeekly,‎ .
  20. (en) « UFC 64: Round by Round; Kenny Florian vs Sean Sherk », sur DOGHOUSEBOXING.com,‎ (consulté le 28 juillet 2006).
  21. (en) « Sean Sherk vs. Kenny Florian », sur FightMetric (consulté le 28 juillet 2013).
  22. (en) Dann Stupp, « UFC Fight Night 9: Set for March, Florian vs. Mishima », sur MMAJunkie.com,‎ (consulté le 29 juillet 2013).
  23. (en) Dann Stupp, « Kenny Florian: I Wasn't Allowed to Open the Can », sur MMAJunkie.com,‎ (consulté le 29 juillet 2013).
  24. (en) « Kenny Florian vs. Dokonjonosuke Mishima », sur FightMetric (consulté le 29 juillet 2013).
  25. (en) Dann Stupp, « Kenny Florian vs. Alvin Robinson Added to UFC 73 », sur MMAJunkie.com,‎ (consulté le 30 juillet 2013).
  26. (en) « Alvin Robinson wants to prove he belongs », sur MMAWeekly,‎ (consulté le 30 juillet 2013).
  27. (en) « Florian looking to get back to the top », sur MMAWeekly,‎ (consulté le 30 juillet 2013).
  28. (en) « UFC Fight Night 11: Kenny Florian vs. Din Thomas », sur MMA Mania,‎ (consulté le 1 août 2013).
  29. (en) « Ken Flo knows: UFC Fight Night review », sur MMAWeekly,‎ (consulté le 1 août 2013).
  30. (en) Tommy Myers, « Report: Din Thomas out up to four months with serious knee injury », sur MMA Mania,‎ (consulté le 1 août 2013).
  31. (en) Dann Stupp, « Kenny Florian Confirms April 2 Fight with Joe Lauzon », sur MMAJunkie.com,‎ (consulté le 1 août 2013).
  32. (en) Dann Stupp, Bruce Huckfeldt, « UFC Fight Night 13 Live Results », sur MMAJunkie.com,‎ (consulté le 1 août 2013).
  33. (en) Dann Stupp, « Florian, Lauzon, Irvin and Diaz earn UFN13 "fight night" bonuses », sur MMAJunkie.com,‎ (consulté le 2 août 2013).
  34. (en) John Morgan, « Florian wanted to send Lauzon a message », sur MMAJunkie.com,‎ (consulté le 1 août 2013).
  35. (en) « Report: Roger Huerta vs. Kenny Florian set for UFC 87 », sur MMAJunkie.com,‎ (consulté le 14 août 2013).
  36. (en) Dann Stupp, « Florian vs. Huerta winner likely to get lightweight title shot », sur MMAJunkie.com,‎ (consulté le 14 août 2013).
  37. (en) Ken Pishna, « Huerta-Florian winner in line for UFC title shot », sur MMAWeekly,‎ (consulté le 14 août 2013).
  38. (en) Robert Sargent, « UFC 87 Results & Recap », sur MMARising.com (consulté le 14 août 2013).
  39. (en) Dann Stupp, « Dana White: UFC 91's Florian vs. Stevenson winner gets title shot », sur MMAJunkie.com,‎ (consulté le 16 août 2013).
  40. (en) Robert Sargent, « UFC 91 Results & Recap », sur MMARising.com (consulté le 16 août 2013).
  41. (en) Ken Pishna, « Penn vs Florian set for UFC 101 in Philadelphia », sur MMAWeekly,‎ (consulté le 19 août 2013).
  42. (en) Robert Sargent, « UFC 101: "Declaration" Results », sur MMARising.com (consulté le 19 août 2013).
  43. (en) Ken Pishna, « UFC 101: Penn subs Florian, stays on top at 155 », sur MMAWeekly,‎ (consulté le 19 août 2013).
  44. (en) « Report: Kenny Florian vs. Clay Guida bout rebooked for UFC 107 slot in Memphis », sur MMAJunkie.com,‎ (consulté le 22 août 2013).
  45. (en) Ken Pishna, « UFC 107: All the right moves, Florian finished Guida », sur MMAWeekly,‎ (consulté le 22 août 2013).
  46. (en) Robert Sargent, « UFC 107: “Penn vs Sanchez” Live Results », sur MMARising.com,‎ (consulté le 22 août 2013).
  47. (en) « UFC Fight Night 21 announced for N.C. with Florian vs. Gomi, Nelson vs. Struve », sur MMAJunkie.com,‎ (consulté le 26 août 2013).
  48. (en) Robert Sargent, « UFC Fight Night 21 Results & Recap », sur MMARising.com,‎ (consulté le 26 août 2013).
  49. (en) « UFC Fight Night 21 bonuses: Florian, Nelson, Pearson, Siver earn $30K awards », sur MMAJunkie.com,‎ (consulté le 26 août 2013).
  50. (en) Steven Marrocco, « Staph infection leads UFC's Kenny Florian to hospital, "precautionary" measure says manager », sur MMAJunkie.com,‎ (consulté le 27 août 2013).
  51. « Edgar / Maynard, combat logique pour le titre tandis que Florian est blessé au genou (image incluse) », sur Riddum,‎ (consulté le 27 août 2013).
  52. (en) Mike Leanza, « UFC 112: Frankie Edgar Shocks the World and BJ Penn, the Judges Do Too », sur Bleacher Report,‎ (consulté le 27 août 2013).
  53. « Penn malade à l’UFC 112, l’UFC semble préférer une revanche contre l’ancien champion plutôt que contre Maynard », sur Riddum,‎ (consulté le 27 août 2013).
  54. a et b (en) Mark Daniels, « The winner of Florian vs. Maynard gets title shot and more », sur Boston Herald,‎ (consulté le 27 août 2013).
  55. (en) Tommy Myers, « Kenny Florian vs Gray Maynard 'signed' for UFC 118 in Boston on Aug. 28 », sur MMA Mania,‎ (consulté le 27 août 2010).
  56. (en) « UFC 118 play by play and live results », sur MMAJunkie.com,‎ (consulté le 27 août 2013).
  57. « UFN 23 : Kenny Florian vs. Evan Dunham », sur Riddum,‎ (consulté le 27 août 2013).
  58. « Kenny Florian blessé, se retire de l'UFN 23 », sur Riddum,‎ (consulté le 27 août 2013).
  59. « UFC Fight For The Troops 2 : Le remplaçant de Kenny Florian », sur Riddum,‎ (consulté le 27 août 2013).
  60. (en) « Report: Guillard Replaces Florian, Faces Dunham on Jan. 22 », sur Sherdog,‎ (consulté le 27 août 2013).
  61. « Kenny Florian veut affronter Anthony Pettis pour son retour », sur Riddum,‎ (consulté le 29 août 2013).
  62. (en) Anton Tabuena, « Kenny Florian Dropping Down to Featherweight, Gunning for UFC Champ Jose Aldo », sur Bloody Elbow,‎ (consulté le 29 août 2013).
  63. « Kenny Florian vs. Diego Nunes devrait déterminer le prochain prétendant chez les poids plumes », sur Riddum,‎ (consulté le 30 août 2013).
  64. (en) Brett Okamoto, « White: Kenny Florian may get title shot », sur ESPN,‎ (consulté le 30 août 2013).
  65. (en) Maggie Hendricks, « Florian debuts at featherweight with dominant UFC 131 win », sur Yahoo! Sports,‎ (consulté le 30 août 2013).
  66. (en) « UFC 136 Fight Card Gets Second Title Fight with Jose Aldo vs. Kenny Florian », sur MMAWeekly,‎ (consulté le 30 août 2013).
  67. (en) Andrew Gladstone, « UFC 136 Results: Jose Aldo Shuts Down Florian’s Third Crack At UFC Gold », sur MMAWeekly,‎ (consulté le 30 août 2013).
  68. (en) Dan Duggan, « K-Flo: It’s still a go », sur Boston Herald,‎ (consulté le 5 septembre 2013).
  69. « Kenny Florian raccroche les gants », sur Riddum,‎ (consulté le 5 septembre 2013).
  70. (en) Damon Martin, « Kenny Florian Retires from Fighting », sur MMAWeekly,‎ (consulté le 5 septembre 2013).
  71. (en) Tommy Myers, « 'MMA Live' on ESPN.com to debut online tonight with host Kenny Florian », sur MMA Mania,‎ (consulté le 19 janvier 2015).
  72. (en) Jesse Holland, « ESPN 'MMA Live' graduates to television on ESPN2 », sur MMA Mania,‎ (consulté le 19 janvier 2015).
  73. (en) « UFC NEWS – Kenny Florian Leaves ESPN's MMA Live: Set To Host "UFC Tonight" On FUEL TV », sur BJPENN.COM,‎ (consulté le 19 janvier 2015).
  74. (en) Ken Pishna, « Fuel TV Re-Brands as Fox Sports 2, Launches Alongside Fox Sports 1; Will Still Feature UFC », sur MMAWeekly,‎ (consulté le 19 janvier 2015).
  75. (en) « UFC Tonight Moves to Fox Sports 1 on Sept. 11 », sur MMAWeekly,‎ (consulté le 19 janvier 2015).
  76. (en) « Palmarès en MMA de Kenny Florian », sur Sherdog.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :