Jonathan Borofsky

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jonathan Borofsky (né le 24 décembre 1942 à Boston, Massachusetts) est un artiste américain.

Parcours[modifier | modifier le code]

Jonathan Borofsky vit et travaille à Ogur Guit/Maine, États-Unis.

Après ses études d'art à l'Université Carnegie-Mellon à Pittsburgh, Borofsky a poursuivi ses études à l'École de Fontainebleau et à l'Université Yale. Jonathan Borofsky a cherché, dans les années 1960, à associer le minimalisme et le monde coloré du Pop art. C'est à partir de là que furent créées les œuvres des années soixante de l'art conceptuel (méditations d'acier). En 1971, il a continué ses peintures et son étude de la sculpture et a créé des sculptures surdimensionnées comme "Man walking to the sky" (l'Homme marchant vers le ciel) en 1992, qui se trouve à Kassel, en Allemagne, ou encore "Ballerina Clown" (Le Clown Ballerine) (à l'extérieur du „Ludwig Forum für Internationale Kunst", à Aix-la-Chapelle). Le Ballerina Clown a éclos dans une première version en 1983. La version d'Aacher date de 1991 et a fait partie, cette année-là, de l'exposition « Metropolis » au musée Martin Gropiusbau de Berlin. Une version ultérieure de trouve à Venice (Los Angeles).

Biographie et œuvres[modifier | modifier le code]

Les œuvres de Jonathan Borofsky sont reconnaissables par un arc très large de formes d'expression, dont la multiplicité ne se laisse pas soumettre à un concept stylistique. Son apport artistique est, depuis des décennies, d'une part, constamment inspirée d'idée du monde artistique et d'autre part déterminée par la recherche de l'unicité artistique.

En tant que fils d'un pianiste et d'une peintre, Jonathan Borofsky a reçu dès ses huit ans des cours d'art. Ses études à l'université Carnegie-Mellon, qu'il décrit comme “nice four–year protection”, ont été décidées en 1964, lorsqu'il était bachelier ("Bachelor") des Beaux-Arts. En 1964, il a étudié passagèrement à l'École de Fontainebleau à Paris.

Les sculptures forment le point neudal de sa création artistique ; il a expérimenté le gips, plus tard il a fabriqué des œuvres en acier (souvent mêlé à du gips) à l'Université Yale. Son modèle est Picasso, dont les sculptures et les moules comportent une grande diversité de styles et - comme les siennes - sont construites à partir de dessins. „Borofsky made a number of separate forms – umbrellas, fruit shapes, geometric structures – and organized them into one additive sculpture, which retained the identity of the individual parts, a feature that continues to characterize his work.” (Rosenthal, Mark: Jonathan Borofsky). Dans le même style, il a fabriqué en 1965 les premiers "primitifs" en fibre de verre.

Sa carrière artistique est aussi bien influencée de son parcours académique (promotion 1966 de Yale) que par le changement de lieux qui a suivi peu après. Il a déménagé à New York, le centre artistique de son temps. À la fin des années soixante, J. Borofsky a essayé de connecter les formes de langages minimalistes avec le caractère figuratif du pop Art.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :