Jean Lugol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean Guillaume Auguste Lugol

Jean Guillaume Auguste Lugol ( - ) est un médecin français.

Biographie[modifier | modifier le code]

J.G.A. Lugol est né à Montauban. Il a étudié la médecine à Paris et devint docteur en médecine en 1812. En 1819, il travaille comme médecin à l'Hôpital Saint-Louis, un emploi qu'il occupa jusqu'à sa retraite. Après son décès en 1851 à Neuilly-sur-Seine, sa fille Adèle-Augustine, épousa Paul Broca.

Lugol s'intéressait à la tuberculose et a présenté un mémoire à l'Académie royale des sciences à Paris, dans lequel il plaidait l'utilisation d'air frais, d'exercices physiques, de bains froids et de médicaments. Il a également publié quatre livres sur les « maladies scrophulaires » et leur traitement (1829, 1830, 1831, 1834).

Il a suggéré que sa solution iodée de Lugol pourrait être utilisée dans le traitement de la tuberculose. Cette assertion a suscité un grand intérêt à l'époque. Bien qu'inefficace dans le traitement de la tuberculose, la solution de Lugol a été utilisée avec succès dans le traitement de la thyréotoxicose par Plummer. La solution de Lugol est aussi utilisée comme colorant vital en endoscopie digestive : elle est absorbée par les cellules normales de l'œsophage. Les zones ne prenant pas le colorant sont anormales et les biopsies orientées à leur niveau permettent d'améliorer le dépistage du cancer de l'œsophage dans les groupes à haut risque.

Références[modifier | modifier le code]

  • B.G. Firkin & J.A.Whitworth (1987). Dictionary of Medical Eponyms. Parthenon Publishing. ISBN 1-85070-333-7
  • Esophageal Squamous Cell Carcinoma Screening in High-Risk Patients: a French Endoscopic Prospective Study. Dubuc J et al. Endoscopy 2006;38:690-5