Jean Daive

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean Daive, né le 13 mai 1941 à Bon-Secours, est l'auteur de plusieurs recueils de poésie et de quelques romans.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir été encyclopédiste dix-sept années durant, il a élaboré diverses émissions radiophoniques sur France Culture de 1975 à 2009. Il a participé aux Nuits magnétiques, a produit Peinture fraîche durant une décennie.

Il a créé les revues Fragment en 1969, fig. (sans majuscule) en 1989 et Fin en 1999.

Il préside le Centre international de poésie Marseille (« cipM ») depuis 2001.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Poésie
  • Décimale Blanche (1967),
  • Fut Bâti (1973),
  • L'Absolu reptilien (1975),
  • N, M, U (1975),
  • Le Cri-cerveau (1977),
  • Narration d'équilibre 1 : Antériorité du scandale, 2 : « Sllt », 3 : Vingt-quatre images seconde (1982),
  • Un transitif (1984),
  • Narration d'équilibre 4 : W (1985),
  • Narration d'équilibre 5 : America domino (1987),
  • Narration d'équilibre 6 : Alphabet, 7 : Une Leçon de musique, 8 : Grammaire, 9 : Suivez l'enfant (1990),
  • Trilogie du temps 1 : Objet bougé (1999)
  • Trilogie du temps 2 : Le Retour passeur (2000)
  • Trilogie du temps 3 : Les Axes de la terre (2001)
  • Une Femme de quelques vies (2009).
  • Onde générale (2011)
Récits, romans
  • Le Jeu des séries scéniques (1975),
  • 1, 2, de la série non aperçue (1975),
  • La Condition d'infini 1 : Un Trouble (1995),
  • La Condition d'infini 2 : Le Jardin d'hiver, 3 : La Maison des blocs tombés, 4 : Le Mur d'or (1995),
  • La Condition d'infini 5 : Sous la coupole (1996),
  • L'Autoportrait aux dormeuses (2000)
  • Le Grand Incendie de l'Homme (2007),
autres textes
  • Tapiès répliquer (1981),
  • Si la neige devenait plus blanche(1985), avec Jean-Michel Alberola,
  • Propositions d'été induites par des énoncés d'hiver (1989),
  • L'énonciateur des extrêmes (2012),
Traductions
Entretiens

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « Dossier Jean Daive », Cahier critique de poésie, n° 14, novembre 2007.
  • Werner Hamacher, Anataxe. Virgule. Balance — Notes pour W de Jean Daive, trad. de l'allemand par Michèle Cohen-Halimi (2009).

Lien externe[modifier | modifier le code]