Jean-Paul Paloméros

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Officier général francais 5 etoiles.svg Jean-Paul Paloméros
Général Jean Paul Palomeros
Général Jean Paul Palomeros

Naissance 13 août 1953
Paris, France
Origine Drapeau de la France France
Arme Armée de l’air
Grade Général d'armée aérienne
Années de service 1973 (sortie de l'École de l'Air) –
Conflits Bosnie-Herzégovine, avec la FORPRONU(1995)
Commandement Commandant suprême allié Transformation
Distinctions Grand officier de la Légion d'honneur
Officier de l'Ordre du Mérite
Médaille de l'Aéronautique
Autres fonctions Commandant, E/C 02.012 Picardie (1986-1988)
Commandant de la 30e escadre de chasse (1988-1992)
Commandant de la base aérienne 120 (1996-1998)
Major général de l'armée de l'air (2005-2009)
Chef d'état-major de l'armée de l'air (2009-2012)

Jean-Paul Paloméros, né le 13 août 1953 à Paris, est un général d'armée aérienne, commandant suprême allié Transformation au sein de l'OTAN depuis le 28 septembre 2012.

Carrière[modifier | modifier le code]

Jean-Paul Paloméros intègre l'École de l'air en 1973 (Promotion « Capitaine Marchal ») et est qualifié pilote de chasse en 1976. Tout au long de sa carrière, il acquiert une grande expérience à la fois comme commandant opérationnel et comme pilote de chasse. Il effectue en effet 82 missions de combat et plus de 3 500 heures de vol, la plupart sur Mirage F1C et sur Mirage 2000.

Il commande l'escadron de chasse 2/12 « Picardie » à Cambrai notamment lors du déploiement opérationnel « Épervier » au Tchad en 1987. Il prend la tête de la 30e escadre de chasse à Reims en 1990 avant de commander la base aérienne 120 de Cazaux de 1996 à 1998.

Parallèlement, il parfait son expérience des opérations multinationales en étant déployé à Vicence en Italie en 1993 en qualité d'adjoint au général commandant les éléments français participant à l'opération « Crécerelle », volet français de l'opération « Deny Flight » en Bosnie-Herzégovine. Il est également déployé à Kiseljak en Bosnie-Herzégovine en 1995 comme chef du bureau « air » et adjoint air au commandant de la FORPRONU.

En 1998, il devient chef du bureau « études et plans généraux » de l'état-major de l'armée de l'air à Paris. Promu général de brigade aérienne en 2001, il devient chef de la division « plans-programmes-évaluation » à l'état-major des armées en 2002. En avril 2005, major général de l'armée de l'air, il conçoit et met en place la réforme « Air 2010 ». Promu général d'armée aérienne, il occupe les fonctions de chef d'état-major de l'armée de l'air du 25 août 2009 au 16 septembre 2012.

Le 6 août 2012, le général Paloméros est désigné commandant suprême allié pour la Transformation par le Conseil de l'Atlantique Nord[1]. Succédant à son compatriote le général Stéphane Abrial, il prend son commandement le 28 septembre à Norfolk en Virginie, aux États-Unis.

Il est diplômé du Royal Air Force Staff College de Bracknell en Grande-Bretagne en 1993, et titulaire du prix Curtis attribué par le chef d'état-major de la RAF.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Le général Paloméros est marié à Agnès, père de 5 enfants et grand-père de 8 petits-enfants.

Il pratique régulièrement le jogging et la natation. Il apprécie la poésie et l’opéra.

Décorations[modifier | modifier le code]

Legion Honneur GO ribbon.svg Ordre national du Merite Officier ribbon.svg Medaille de l'Aeronautique ribbon.svg

Medaille d'Outre-Mer (Coloniale) ribbon.svg Medaille commemorative Francaise ribbon.svg Medaille de la Jeunesse et des Sports Bronze ribbon.svg

UNPROFOR Medal bar.gif BRA Ordem de Rio Branco Grande Oficial BAR.svg

Order friendship of peoples rib.png Santos-Dumont Medal of Merit Ribbon.png Order of Aeronautical Merit-Grand Cross-Chile.png

Pingat Jasa Gemilang (Tentera) ribbon.png

  • Grand officier de la Légion d’Honneur
  • Officier de l’ordre national du Mérite
  • Médaille de l’aéronautique
  • Médaille d'Outre Mer
  • Médaille commémorative française
  • Médaille de bronze de la jeunesse et des sports
  • Médaille de l'UNPROFOR
  • Médaille de l'OTAN
  • Grand officier de l'ordre de Rio Branco (Brésil)
  • Ordre de l'Amitié des peuples (Russie)
  • Médaille de Santos Dumont
  • Grand croix du mérite aéronautique du Chili
  • Commandeur distinguished service order (Singapour)

Références[modifier | modifier le code]

(en) Biographie du général Paloméros sur le site act.nato.int