Jean-Louis Koszul

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean-Louis Koszul

alt=Description de l'image Jean-Louis Koszul.jpg.
Naissance 3 janvier 1921
Strasbourg (France)
Nationalité Drapeau de la France France
Champs Mathématicien
Institutions Université de Strasbourg
Université Joseph Fourier
Académie des sciences
Diplôme École normale supérieure
Renommé pour complexe de Koszul (en)

Jean-Louis André Stanislas Koszul, né le 3 janvier 1921 à Strasbourg[1] est un mathématicien français, membre du groupe Nicolas Bourbaki[2]. Il est surtout connu pour ses travaux en algèbre et en géométrie et pour la découverte du complexe de Koszul (en)[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Louis est le cadet d'une fratrie de quatre enfants. Il est né à Strasbourg en 1921 d'André Koszul, universitaire, et Marie Koszul ( née Fontaine ) [4]

Il étudia au lycée Fustel-de-Coulanges à Strasbourg puis à la Faculté des Sciences de Strasbourg et à la Faculté des Sciences de Paris[1] : il fut élève de l'E.N.S Ulm[5]. Son directeur de thèse fut Henri Cartan qui adressa une élogieuse allocution à son égard.

Il donna des cours dans de nombreuses facultés[6] et fut promu maître de conférence à l'université de Grenoble en 1963. Il fut professeur honoraire à l'université Joseph Fourier[7]. Il est correspondant de l'académie française des sciences depuis le 28 janvier 1980[7].

Il se maria le 17 juillet 1948 avec Denise Reyss-Brion. Ils ont trois enfants Michel, Bertrand et Anne[8].

Il est cousin du compositeur Henri Dutilleux; leur grand-père, le compositeur Julien Koszul, était ami de Gabriel Fauré.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Jean-Louis Koszul » (voir la liste des auteurs)

Liens externes[modifier | modifier le code]