Jean-Jules Soucy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Soucy.

Jean-Jules Soucy

Naissance 1951
Chicoutimi (Québec)
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Profession Artiste plasticien

Jean-Jules Soucy est un artiste contemporain québécois, né en 1951, vivant à Ville de la Baie (Ville Saguenay, Québec). Il est inspiré par Beuys, Duchamp, Ben et par une vision poétique de l'art qui n'exclut pas l'engagement et la critique (en termes soucyens, "le bricolage engagé, le charriage allégorique et le prismacolor politique"...). Ancien chargé de cours à l'Université du Québec à Chicoutimi, c'est un amateur de formules définitives: « Ceux qui font de l'argent comme de l'eau se font rarement imposer à la source », « L'art n'est pas un bon endroit pour se cacher », etc. En 2008, Jean-Jules Soucy reçoit le Prix à la création artistique du Conseil des arts et des lettres du Québec.

Jean-Jules Soucy allie l'installation à la sculpture, et recherche en permanence la participation de la collectivité dans le processus de réalisation des œuvres[style à revoir]: collecte de 60 000 boîtes usagées de lait pour le Tapis stressé (1993), de pelures d'oignons, ou de chaussettes pour les gâteaux de Bouffons (1997). Cependant, l'anecdote ne doit pas cacher le profond engagement dans l'époque[style à revoir], et dans l'histoire de l'art en particulier: « Un aspect fondamental de la démarche de Soucy consiste en un questionnement des conventions du champ de l'art. Au-delà du caractère excessif et délirant de ses réalisations, c'est ici de stratégies qu'il s'agit. »[1]

Expositions individuelles[modifier | modifier le code]

  • 2008. Dédouaner le plaisir, Galerie [Séquence], Chicoutimi [2]
  • 2006. Symposium de Baie-Saint-Paul, Baie-Saint-Paul, Québec (Guy Sioui Durand, commissaire)
  • 2005. Le tour du Canada en vélo stationnaire, plusieurs lieux, dont Galerie [Séquence], Chicoutimi
  • 2000. Monument de la Restauration des Ha ! Ha !, Centre culturel, Ville de la Baie, Québec.
  • 2000. L’arrêt à la Baie, Musée du Fjord, Ville de la Baie, Québec. 2000.
  • 1999. Le corridor d’humour, Centre des Arts contemporains du Québec à Montréal, Montréal, Québec.
  • 1997. Bouffons, Maison de la culture, Gatineau, Québec.
  • 1997. Signalisation en Ti-cristaux, 3e Symposium en arts visuels de l’Abitibi-Témiscamingue, Amos (Québec)
  • 1995. L’œuvre pinte. Deuxième couche, Maison des aînés, Ville de la Baie, Québec.
  • 1994. L’œuvre pinte, Maison des aînés, Ville de la Baie, Québec.
  • 1993. L'œuvre pinte, Musée d'art contemporain de Montréal, Montréal, Québec (Réal Lussier, commissaire)
  • 1993. Tapis stressé, Palais des Congrès, Trois-Rivières, Québec. (Cf. Musée virtuel)
  • 1993. Suspendre l'automne, installation extérieure, Saint-Roch-sur-le-Richelieu, Québec.
  • 1993. Biodâme‘‘, Galerie Le Lieu, Québec, Québec.
  • 1992. Canicule, Galerie La Corniche, Chicoutimi, Québec.
  • 1991. Entrepôt rouge et blanc, Galerie L’Œuvre de l’Autre, Chicoutimi, Québec.
  • 1990. Festival de cannes, Galerie Saw, Ottawa, Ontario.
  • 1988. Les grandes moppes canadiennes, Galerie Le Lieu, Québec.
  • 1988. Un vol de canards, Musée du Fjord, Ville de la Baie, Québec.
  • 1987. o.v.n.i.: où vont nos impôts ?, Galerie Langage Plus, Alma, Québec.
  • 1987. Les jouets du président, Galerie Appart, Montréal, Québec.
  • 1984. D'un général à l'autre, Galerie Espace virtuel, Chicoutimi, Québec.
  • 1982. L'abondance a des coliques, Bibliothèque municipale, Ville de la Baie, Québec.

On en parle à l'écran[modifier | modifier le code]

  • 2005. Le tour du Canada en vélo stationnaire de l’artiste Jean-Jules Soucy, reportage de Philippe Belley, Radio-Canada
  • 1997. La cité renversée (production: Production XIII, Rimouski; réalisation: Françoise Dugré; durée: 52 min)
  • 1994. L'art n'est point sans Soucy (production: Office national du film du Canada, ONF; réalisation: Bruno Carrière; durée: 53 min) [3] [4]
  • 1990. L'art est un jeu (production: Productions Lagauchet; réalisation: Bruno Carrière; durée: 58 min)
  • 1986. Reflets d'un pays, émission télévisée, Radio-Canada

On en parle dans les médias[modifier | modifier le code]

De nombreux articles de la période 1990-1999 se trouvent en ligne sur http://www.restaurationdaa.com/artiste/revue.html.

  • Guy Sioui Durand, « Jean-Jules Soucy. Le territoire des mots ». Spirale, Port-folio nº220 (mai-juin), 2008 [5]
  • Bernard Lamarche, “Petit traité de la restauration”, Le spectaculaire projet de Soucy pour la baie des Ha! Ha!, Le Devoir, Samedi 13 mars 1999
  • Marie-Ève Charron, “Le projet ambitieux de J.-J. Soucy”, La Presse, Montréal, Samedi 27 mars 1999
  • Lamarche, Bernard. « L’épaule à la roue ». Le Devoir. Montréal, 12 juillet 1997. p. D6
  • Hakim, Mona. « L’art de la pinte ». Le Devoir. Montréal, 29 décembre 1993. p. B8.
  • Réal Lussier, “Jean-Jules Soucy ou la subversion par le sourire”, Catalogue du Musée d'art contemporain, 1993, 6 pages
  • Guy Sioui Durand, “La Fabuleuse critique du Royaume”, Inter, Québec, nº 58, 1993, pp. 62-65, ill. n/b.
  • Andrée Savard, “Soucy financier”, Inter, Québec, nº 51, 1991, pp. 4-5, ill. n/b.
  • Pascale Beaudet, “Le surplus”, Espace, vol. 7, nº 4, Été 1991, pp. 6-10, ill. couleur couverture & ill. n/b.
  • Jean-François Renaud, “Cir-Conférence”, Inter, Québec, nº 48, 1990, pp. 10-11, ill. n/b.
  • "Cir-conférence", Saw News, vol. 3, nº 2, février-mars 1990, Ottawa, Ont..
  • Guy Durand, "Passe", Protée spécial 20 ans, Université du Québec à Chicoutimi, sept 1989, p. 23, ill. n/b p. 31, catalogue d'exposition.
  • Richard Martel, "Les grandes moppes canadiennes", Inter, Québec, nº 42, 1989, p. 74, ill. n/b p. 17 et 74.
  • Serge Fisette, "Incontournable, la sculpture?", Espace, vol. 5, nº 2, hiver 1989, p. 5, ill. n/b.
  • Guy Bellavance, "Influence Québec 02", Influence Québec 02, automne 1988, p. 5-7, catalogue d'exposition.
  • Pascale Beaudet, "Jean-Jules Soucy: quand l'exubérance fait sens", Espace, vol. 5, nº 1, automne 1988, p. 27.
  • Claire Gravel, "La sculpture contemporaine au Saguenay Lac St-Jean, 1980-86", Cent ans de sculpture au Saguenay-Lac-Saint-Jean, avril-mai 1986, catalogue d'exposition.
  • Jean-Jules Soucy, "Le module 4", Inter, Québec, nº 28, été 1985, texte et ill. n/b.
  • Claire Gravel, "Risque de gel au sol", Vie des arts, nº 121, déc. 1985, p.68-69.
  • Jacques Bachand, "Jean-Jules Soucy, fantaisie et société", Protée, vol.12, nº 3, automne 1984, p. 112, ill. n/b.
  • Protée, vol. 2, nº 2, été 1983, ill n/b, p. 54, 91, 105.
  • Paul Lussier, "Même les oiseaux se trompent ou le bronze éphémère", Cahiers, vol. 2, nº 6, 1980, p. 7, ill. p. couverture.

On en parle sur le Web[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • 2008. Prix de la création artistique, Conseil des arts et des lettres du Québec [6]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Réal Lussier, Musée d'art contemporain de Montréal, 1993. [1]