Jean-Jacques Wunenburger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean-Jacques Wunenburger, né le 28 août 1946, est un philosophe français, spécialiste de l'image et du sacré.

Biographie[modifier | modifier le code]

Étudiant à l'Université de Dijon, il est reçu à l'agrégation de philosophie en 1969 (7e rang), avant d'entreprendre un doctorat sur l'institution et l'expérience de la fête, qu'il soutient en 1973.

Il est professeur de philosophie à l'Université Jean Moulin de Lyon 3 ; il fut doyen de la Faculté. Il est également membre du Centre d'études des systèmes et directeur associé du Centre de recherches G.Bachelard sur l'imaginaire et la rationalité de l'Université de Bourgogne.

Son travail concerne notamment les problèmes de rationalité, d'image, d'imagination et d'imaginaire, ainsi que d'esthétique, de philosophie politique et de philosophie morale.

Publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • La fête, le jeu et le sacré, Editions Universitaires, 1977
  • L'utopie ou la crise de l'imaginaire, Editions Universitaires, 1979
  • Le sacré, PUF, Que-sais-je ?, 1981, 3e éd. 1996
  • Freud, Balland, 1985
  • La Raison contradictoire, Albin Michel, 1990
  • L'imagination, PUF, Que sais-je ?, 1991, 2e éd. 1993
  • Méthodologie philosophique, PUF, 1992
  • Questions d'éthique, PUF, Premier Cycle, 1993
  • La vie des images, Presses Universitaires de Strasbourg, 1995
  • Philosophie des images, Presses Universitaires de France, Thémis, 1997
  • L'homme à l'âge de la télévision, Presses Universitaires de France, 2000
  • Imaginaires du politique, Ellipses, 2001
  • Imaginaires et rationalité des médecines alternatives, Les Belles Lettres, 2006

Articles[modifier | modifier le code]

« Le retour du sacré et l'oubli du divin », Krisis (revue), Tradition ?, n°3, 1989, p 103 à 117.