Jean-François Klobb

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean-François Arsène Klobb
Naissance 29 juin 1857
Ribeauvillé, Alsace, France
Décès 14 juillet 1899 (à 42 ans)
Dankori, Mali
Mort au combat
Origine Drapeau de France Français
Allégeance Drapeau français France
Arme Troupes de marine
Grade Lieutenant-colonel
Années de service 18741899
Conflits Conquête coloniale du Tchad
Commandement Direction de l'artillerie en Guyane
Garnison de Tombouctou
Faits d'armes Mission Voulet-Chanoine
Distinctions Officier de la Légion d'honneur Officier de la Légion d'honneur (décret du 30 août 1894).
Hommages Nom d'une rue à Ribeauvillé
Nom d'une rue à Villeurbanne

Jean-François Arsène Klobb (Ribeauvillé29 juin 1857 – Dankori, 14 juillet 1899), est un officier français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il entre dans l'artillerie de marine le 1er octobre 1874, et devient sous-lieutenant le 1er octobre 1878.

Au 1er janvier 1879, il rejoint l'École d'artillerie de Fontainebleau. Nommé lieutenant en second le 1er octobre 1880, il est affecté au 1er janvier 1881 au régiment de Cherbourg.

Il devient lieutenant en premier le 19 février 1881 puis, capitaine en second le 6 octobre 1882. Au 1er janvier 1885, il est nommé à la direction de l'artillerie en Guyane. Capitaine en premier le 12 juin 1885, il reçoit au 1er janvier 1886 la même affectation en Guyane.

Chef d'escadron le 1er septembre 1892, puis lieutenant-colonel le 9 août 1898, c'est avec ce grade qu'il est envoyé le 1er janvier 1899 comme hors-cadre au Soudan français, responsable de la garnison de Tombouctou.

Du 20 avril au 14 juillet 1899, le lieutenant-colonel Klobb est chargé d'arrêter la colonne Voulet-Chanoine. Après une poursuite de 2 000 kilomètres, Klobb rejoint la colonne infernale au hameau de Dankori, près de Zinder. Le capitaine Voulet fait ouvrir le feu. Klobb est tué par balle. Il est inhumé à Tombouctou.

Officier de la Légion d'honneur[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Général [Paul] Joalland, Le Drame de Dankori : mission Voulet-Chanoine - mission Joalland-Meynier, Paris, Nouvelles Éditions Argo (NEA),‎ 1930, 256 p. (notice BnF no FRBNF34084657)
  • Arsène Klobb (préf. Jules Lemaître), Dernier carnet de route : au Soudan français ; rapport officiel de M. le gouverneur Bergès sur la fin de la mission Klobb, Paris, E. Flammarion,‎ 1905, 292 p. (notice BnF no FRBNF34138397).
  • Arsène Klobb et Octave Meynier (préf. Albert Maitrot de La Motte-Capron), À la recherche de Voulet : sur les traces sanglantes de la Mission Afrique centrale, 1898-1899, Paris, Cosmopole (réimpr. 2001), nouv. éd. (1re éd. 1931), 229 p. (ISBN 2-84630-002-X, notice BnF no FRBNF37695465).
  • Léon Strauss, «  Jean François Arsène Klobb », in Nouveau dictionnaire de biographie alsacienne, vol. 21, p. 2013.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]