Janka Maur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Janka Maur (en biélorusse Я́нка Маўр ; en russe Я́нка Мавр, Yanka Mavr), de son vrai nom Ivan Mikhailavich Fiodarau (en biélorusse Іва́н Міха́йлавіч Фёдараў) était un écrivain biélorusse né le 11 mars 1883 et mort le 3 août 1971.

Son fils, Fiodar Fiodaraŭ, était un physicien biélorusse connu.

Il est né à Libava (aujourd'hui Liepāja en Lettonie) et a grandi dans le village biélorusse de Lebianishki (aujourd'hui situé en Lituanie). En 1899, Janka Maur entre dans une école de pedagogie mais on l'oblige à partir à cause de ses opinions révolutionnaires. Cependant, en 1903 il réussit tous les examens et devient professeur de l'enseignement supérieur. En 1906, Janka Maur prend part aux réunions secrètes des enseignants biélorusses organisées par l'écrivain Yakub Kolas. À la suite d'une de ces réunions, il se voit interdit d'enseigner. Janka Maur n'a pu reprendre sa profession qu'en 1911, devenant professeur d'histoire et de géographie dans une école privée à Minsk.


Son œuvre[modifier | modifier le code]

Les romans:

Палескія рабінзоны (Les robinsons de Palesje)

Чалавек ідзе (Un homme avance)


Lien externe[modifier | modifier le code]

Œuvres de Janka Maur