Jan Neruda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Neruda.

Jan Neruda

alt=Description de l'image Jan Neruda 02.jpg.
Naissance 9 juillet 1834
Décès 22 août 1891 (à 57 ans)
Nationalité Drapeau : République tchèque
Profession
Écrivain, poète

Jan Nepomuk Neruda (9 juillet 1834, le 10 juillet d'après la pierre tombale, à Prague22 août 1891) est un écrivain et poète tchèque, l'un des membres les plus connus de l'École de Mai. Il est l'auteur du recueil de nouvelles Les Contes de Mala Strana.

Son nom a inspiré le pseudonyme du poète chilien Neftalí Ricardo Reyes Basoalto plus connu sous le nom de Pablo Neruda, prix Nobel de littérature en 1971.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il nait à Malá Strana, un quartier de Prague. Plus précisément, il est né dans la maison "aux deux soleils" dans la rue Ostruhová qui porte désormais son nom. Il a vécu toute sa vie à Prague. Il entre en 1845 au lycée de Malá Strana (malostranské gymnasium) et en 1850 au lycée académique (akademické gymnasium). Son baccalauréat en poche, il échoue à l'examen pour entrer à la faculté de droit, sur les vœux de son père. Après quelques emplois de bureau sans grand intérêt, il essaie, de sa propre initiative cette fois-ci, d'entrer à la Faculté de philosophie, toujours sans succès.

Il travaille comme journaliste pour les journaux Národní listy (les Feuilles nationales), Obrazy domova (Vues domestiques), Čas (le Temps), Květy (les Fleurs), et avec V. Hálek il fonde le magazine Lumír. Il introduit le genre du feuilleton dans la presse tchèque.

Tombe de Neruda au cimetière de Vyšehrad

En 1871, à la suite de voyages fréquents en Allemagne, en France, en Italie, en Grèce et en Égypte, il est déclaré traitre à la nation. Ses récits de voyage sont émaillés de remarques pertinentes et pointues, témoignages d'un observateur attentif aux détails.

Son œuvre promeut l'idée d'une Renaissance de la culture tchèque. En tant qu'écrivain et que journaliste il prend part aux luttes politiques et culturelles de sa génération et gagne une réputation de critique au regard aigu. Il dépeint en particulier la petite bourgeoisie pragoise avec une verve satirique dans son célèbre recueil de nouvelles Povídky malostranské ("Contes de Mala Strana").

Il meurt en 1891 et est enterré au cimetière de Vyšehrad.

La principale rue du quartier de Malá Strana, auparavant nommée Ostruhová, porte son nom : Nerudova ulice (« rue Neruda »). Elle part de la place Malostranské et monte jusqu'au Château de Prague.

Publications[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Hřbitovní kvítí ("Fleurs de cimetière"), 1857
  • Knihy veršů ("Livre de vers"), 1867
  • Zpěvy páteční ("Chants du vendredi"), 1869
  • Povídky malostranské ("Contes de Mala Strana"), 1877
  • Písně kosmické ("Chants cosmiques"), 1878
  • Balady a romance ("Ballades et Romances)", 1878–83
  • Prosté motivy ("Simple Motifs"), 1883

Liens externes[modifier | modifier le code]