Hyman Bass

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hyman Bass
H. Bass en 2007 à Oberwolfach

Hyman Bass, né le 5 octobre 1932 à Houston au Texas, est un mathématicien américain, connu pour des travaux en algèbre et pour son enseignement des mathématiques. De 1959 à 1998, il a été professeur au Département de mathématiques à l'université Columbia, où il est maintenant professeur émérite. Il est actuellement professeur de mathématiques à l'université du Michigan[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il obtint son doctorat en 1959 à l'université de Chicago, sous la direction d'Irving Kaplansky[2].

Son premier étudiant de thèse, en 1967, fut Tsit Yuen Lam[2].

Il fut président de la Commission internationale de l'enseignement mathématique de 1999 à 2006.

Depuis 1996, il fait des recherches à l'université du Michigan sur la connaissance mathématique en général et sa pédagogie.

Il fut aussi l'un des membres du groupe Bourbaki.

Travaux[modifier | modifier le code]

Ses recherches portèrent sur la K-théorie algébrique, l'algèbre commutative, la géométrie algébrique, les groupes algébriques, des méthodes géométriques en théorie des groupes et les fonctions ζ (en) sur les graphes simples finis.

On lui doit la théorie de Bass-Serre (en).

Récompenses[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Hyman Bass » (voir la liste des auteurs)