Heliconius sara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Heliconius sara est un lépidoptère appartenant à la famille des Nymphalidae, à la sous-famille des Heliconiinae et au genre Heliconius.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Heliconius sara a été déécrit par l'entomologiste danois Johan Christian Fabricius en 1793[1], sous le nom initial de Papilio sara.

Synonymes[modifier | modifier le code]

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Heliconius sara se nomme Sara Longwing en anglais.

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Sous-espèces
  • Heliconius sara sara (Fabricius, 1793) présent au Suriname et au Brésil.
Synonymie pour cette sous espèce
Papilio rhea (Cramer, 1775)[3]
Heliconius sara thamar (Hübner, 1806)
Nerëis thamar (Hübner, 1806)[4]
Heliconius rhea ab. albinea (Riffarth, 1899)
Heliconius sara praesignis (Stichel, 1919)
Heliconius sara thamar f. nana (Stammeshaus, 1982)
  • Heliconius sara apseudes (Hübner, [1813])
  • Heliconius sara brevimaculata Staudinger ; présent en Colombie.
  • Heliconius sara elektraa Neukirchen, 1998 ; présent en Colombie.
  • Heliconius sara fulgidus Stichel, 1906 ; au Guatemala, au Costa Rica et à Panama.
  • Heliconius sara magdalena (Bates, 1864)[5] ; à Panama, en Colombie et au Venezuela.
Synonymie pour cette sous espèce
Heliconius apseudes var. magdalena ab. albimacula (Staudinger, 1897) [6]
Heliconius sara ab. albula (Riffarth, 1900)[7]
Heliconius sarae lilianae (Emsley, 1965)

Description[modifier | modifier le code]

C'est un très grand papillon au dessus noir avec une partie médiane bleu métallique et deux bandes blanches sur les ailes antérieures.

Le dessous est marron foncé à noir avec les mêmes bandes blanches et des points rouges à la base des ailes[13].

Chenille[modifier | modifier le code]

La chenille est jaune rayée de bandes noires avec une tête et des cornes noires[14].

Biologie[modifier | modifier le code]

Les mâles sont attirées par les phéromones émises par les chrysalides femelles et sont en attente pour féconder les femelles dès leur émergence[13],[14].

Période de vol et hivernation[modifier | modifier le code]

Il vole toute l'année.

Sa période imago dure 2 à 3 mois.

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

La plante hôte est une Passiflora ou passiflore, Passiflora auriculata[2].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Il réside dans le sud du Mexique, en Amérique centrale et dans le bassin amazonien[2].

Sur les autres projets Wikimedia :

Biotope[modifier | modifier le code]

Son habitat est la forêt tropicale où il se tient dans la canopée.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fabricius, 1793; Ent. Syst. 3 (1): 167
  2. a, b, c et d funet
  3. Cramer, [1775]; Uitl. Kapellen 1 (1-7): 85, pl. 54, f. C, D
  4. Hübner, [1806]; Samml. exot. Schmett. 1 : pl. [16]
  5. Bates, 1864; Ent. mon. Mag. 1 (3): 57,
  6. Staudinger, [1897]; Dt. Ent. Z. Iris 9 (2) : 292
  7. Riffarth, 1900; Berl. ent. Zs. 45 (3/4) : 208
  8. Bates, 1864; Ent. mon. Mag. 1 (3): 57
  9. Hewitson, 1874; Ent. mon. Mag. 10 (118) : 224
  10. Bates, 1864; Ent. mon. Mag. 1 (3): 57
  11. Gerardo Lamas, 2004; Atlas of Neotropical Lepidoptera; Checklist: Part 4A; Hesperioidea - Papilionoidea
  12. groupe Charitonia sur cahurel-entomologie
  13. a et b the firefly forest
  14. a et b Tree of Life

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]