Johan Christian Fabricius

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fabricius.
Johann Christian Fabricius.

Johan Christian Fabricius, né le 7 janvier 1745 à Tønder dans le sud du Jutland et mort le 3 mars 1808 à Copenhague, est un entomologiste et un économiste danois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un médecin, il fait des études de médecine à Altona et à l'université de Copenhague. Il voyage en 1762 avec son ami et compatriote Johan Zoega à l'université d'Uppsala, où ils suivent les enseignements de Carl von Linné (1707-1778) durant deux ans, et auquel il resta attaché toute sa vie. Il y obtient un titre de docteur en médecine en 1770.

Il voyage beaucoup durant cette période. En 1766, il visite Leyde, Amsterdam, La Haye et Delft. L'année suivante, il parcourt l'Écosse puis arrive, en 1768 à Londres où, grâce à Daniel Solander (1733-1782), il rencontre Sir Joseph Banks (1743-1820). La même année, il se rend en Italie où il examine notamment les collections d'Ulisse Aldrovandi (1522-1605).

À partir de 1770, il enseigne à l'institution d'histoire naturelle de Charlottenborg de Copenhague. De 1772 à 1775, il passe ses hivers à Copenhague et ses étés à Londres où il étudie notamment les insectes rapportés par Solander et Banks de leur voyage.

Il enseigne l'histoire naturelle et l'économie rurale à l'université de Kiel à partir de 1775.

Il visite, à cette époque, la Norvège et la Russie. Il récolte de nombreux spécimens et rencontre les principaux scientifiques de son temps. À partir de 1790, il séjourne tous les étés à Paris et devient ainsi l'ami de Pierre André Latreille (1762-1833).

Il fait paraître de très nombreux travaux sur la classification des arthropodes, dont de très nombreuses espèces nouvelles.

Parmi ses œuvres, il faut citer :

  • Systema entomologiae (1775) ;
  • Genera Insectorum (1776) ;
  • Reise nach Norwagen (1779) ;
  • Von des Volks-Vermechrung, insonderheit in Dännemark (1781) ;
  • Mantissa insectorum sistens species nuper detectas adiectis synonymis, observationibus, descriptionibus, emendationibus[1] (1787) ;
  • Entomologia systematica emendata et aucta (1792-1794).
  • Index alphabeticus in J.C. Fabricii Entomologiam systematicam : emendatam et auctam, ordines, genera et species continens. (1796).

À partir de 1800, il envisage de traiter chaque groupe d'insectes séparément et publie alors :

  • Systema Eleutheratorum (1801) ;
  • Systema Rhyngotoum (1803) ;
  • Piezatorum (1804), etc.

Sa classification des insectes suivant la structure des pièces buccales (les instrumenta cibaria) a eu une importance considérable dans le développement de la taxinomie de ces animaux. Mais des treize ordres qu'il a définis, un seul, les odonata, lui a survécu.

Travaux[modifier | modifier le code]

Il est l'inventeur de nombreux genres et espèces


Sa collection est conservée au muséum zoologique de l'université de Kiel, tandis que les animaux des collections de Banks sont au British Museum de Londres.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Numéro OCLC : 7359304, Google livre
J.Fabr. est l’abréviation botanique officielle de Johan Christian Fabricius.
Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI
Fabricius est l’abréviation habituelle de Johan Christian Fabricius en zoologie.
Consulter la liste des abréviations d'auteur en zoologie