Harry Bosch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bosch.
Harry Bosch
Alias Hieronymus Bosch
Origine Los Angeles (États-Unis)
Sexe Masculin
Activité(s) Inspecteur de police
Famille Michael Haller (père)

Créé par Michael Connelly

Harry Bosch est un personnage de fiction dans les romans policiers de Michael Connelly. Il est inspecteur (detective) dans la police de Los Angeles (LAPD).

Histoire du personnage[modifier | modifier le code]

Passé[modifier | modifier le code]

Son nom exact est « Hieronymus Bosch », en souvenir du peintre hollandais du xve siècle, « Harry » n'étant que le diminutif de son prénom.

Né en 1950, « Harry » Bosch est le fils de l'avocat Michael Haller[1] (qui est également le père de Mickey Haller (l'avocat de La Défense Lincoln et du Verdict du Plomb), et de Marjorie Lowe, une prostituée,.

Alors qu'il était encore très jeune, sa mère est assassinée dans une ruelle (il reprendra cette affaire après être devenu policier au LAPD[2]). Il est alors placé dans un foyer. Il va de famille d'accueil en famille d'accueil, toutes le ramenant au foyer, car il était trop « difficile. » Lorsqu'il quitte le foyer, il est dans un premier temps livré à lui-même. Puis, à 17 ans, il participe à la guerre du Viêt Nam, période pendant laquelle, il fut un « rat de tunnel ».

Il entre par la suite dans la police de Los Angeles où il enquêtera aux côtés de Jerry Edgar et Kizmin Rider et se frottera à de nombreux criminels et tueurs en série.

Il a une fille, Madeline, née en 1998, avec Eleanor D. Wish.

Psychologie[modifier | modifier le code]

Comme de nombreux enquêteurs typiques du genre hard-boiled, Bosch est en proie à de nombreux démons. L'animosité de sa hiérarchie menace sa carrière, son expérience du Viêt Nam le hante, et ses liaisons amoureuses s'achèvent bien souvent lorsque le roman se clôt.

Bosch est le témoin de la diversité et de l'irrascibilité du mal en l'homme tant ses investigations croisent des iter criminis nombreux et variés : serial killer, vengeance d'une sœur ourdie durant de longues années, prostituée jalouse de la réussite de son amie, militaires corrompus… Outre sa consommation d'alcool, Bosch a pour viatique sa morale inflexible (tout le monde compte ou personne ne compte), la beauté étrange de la ville du crime lorsqu'elle semble s'apaiser et la lueur entrevue dans les yeux de sa fille.

Impulsif et obsessionnel, il n'hésite pas, quand il juge que c'est « juste » ou nécessaire pour découvrir la vérité, à bafouer les règles de la Police. Lorsqu'il découvre l'existence de sa fille, il devient plus humain tout en gardant néanmoins les marques de son caractère rigide et sa morale. En particulier, il est clairement pour la peine de mort[3] (alors que son créateur est contre[4]).

« Il est simplement sceptique. Il pense qu'on ne devrait pas être obnubilé par la technologie et oublier tout le reste. En tant que flic, il a grandi avec des valeurs qui viennent d'une autre époque où l'on s'appuyait sur l'instinct. Et de l'instinct, Harry en a à revendre ! » (Michael Connelly) [4]

Série Harry Bosch[modifier | modifier le code]

  • Les Égouts de Los Angeles (1993) (The Black Echo, 1992), dans lequel Harry enquête sur la mort d'un toxicomane qu'il reconnaît comme un ancien rat de tunnel avec qui il a été au Viet-Nam,
  • La Glace noire (1995) (The Black Ice, 1993), dans lequel Harry enquête sur le suicide d'un de ses collègues,
  • La Blonde en béton (1996) (The Concrete Blonde, 1994), dans lequel Harry enquête sur le tueur en série surnommé dollmaker du fait de son goût macabre à maquiller ses victimes,
  • Le Dernier Coyote (1999) (The Last Coyote, 1995), dans lequel Harry enquête sur la mort de sa mère,
  • Le Cadavre dans la Rolls (1998) (Trunk Music, 1997), dans lequel Harry se rend à Las Vegas pour enquêter sur la mort d'un producteur retrouvé dans le coffre de sa voiture,
  • L'Envol des anges (2000) (Angels Flight, 1999), dans lequel Harry enquête sur la mort d'un célèbre avocat noir assassiné dans le funiculaire « Angel Flight »,
  • L'Oiseau des ténèbres (2001) (A Darkness More Than Night, 2001) : où Harry Bosch croise Terry McCaleb, dans lequel Harry est soupçonné de meurtre,
  • Wonderland avenue (2002) (City of Bones, 2002), dans lequel Harry enquête sur le meurtre d'un enfant mort il y a 20 ans dont on retrouve les restes sur une colline,
  • Lumière morte (2003) (Lost Light, 2003), dans lequel Harry enquête sur un braquage aux ramifications complexes,
  • Los Angeles River (2004) (The Narrows, 2004), dans lequel Harry se trouve aux prises avec le célèbre tueur en série Le Poète (autre livre de Connelly, où apparaît Rachel Walling du FBI),
  • Deuil interdit (2005) (The Closers, 2005), où Harry, de retour au LAPD, se trouve confronté au meurtre d'une jeune fille et aux analyses ADN,
  • Echo Park (2007) (Echo Park, septembre 2006),
  • À genoux (2008) (The Overlook, mai 2007), dans lequel Harry se retrouve confronté à un vol de matière radioactive et joue un sale tour à Jack Bauer en résolvant l'énigme en un peu plus de douze heures.
  • Le Verdict du plomb (2009) (The Brass Verdict, 2008), dans lequel Harry apparaît en tant que personnage secondaire, enquêtant sur la mort d'un avocat dont Mickey Haller prend la succession.
  • Les Neuf Dragons (2011) (9 Dragons, 2009), où Harry se lance sur la piste des triades chinoises et se rend jusqu'à Hong Kong pour tenter de sauver sa fille Madeline. (
  • Ceux qui tombent (2014) (The Drop 2011)

Télévision[modifier | modifier le code]

Une adaptation TV est réalisée et le premier épisode est diffusé le 6 février 2014 aux Etats-Unis. Avec Titus Welliver dans le rôle de Harry Bosch.

Site externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. cité dans le dernier coyote
  2. Affaire au centre du roman Le Dernier coyote
  3. Evoqué dans Echo park
  4. a et b Transfuge n°14 - mai 2008