Hachisuka Mochiaki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hachisuka Mochiaki est un nom japonais traditionnel ; le nom de famille (ou le nom d'école), Hachisuka, précède donc le prénom (ou le nom d'artiste).

Hachisuka Mochiaki
蜂須賀 茂韶

alt=Description de l'image Hachisuka Mochiaki.jpg.
Naissance 28 septembre 1846
Drapeau du Japon Edo, Japon
Décès 10 février 1918 (à 71 ans)
Nationalité Drapeau du Japon Japonaise
Profession
Bureaucrate
Formation
Tombes du couple Hachisuka Mochiaki et de Hachisuka Masauji.

Le marquis Hachisuka Mochiaki (蜂須賀 茂韶?), né le 28 septembre 1846 à Edo au Japon et décédé à l'âge de 71 ans le 10 février 1918, est le 14e et dernier daimyo du domaine de Tokushima dans la province d'Awa qui devint le deuxième président de la chambre des pairs du Japon durant l'ère Meiji.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hachisuka est né à la résidence du domaine de Tokushima à Edo (actuelle Tokyo). Il est le fils aîné du 13e daimyo Hachisuka Narihiro (1821–1868). Celui-ci est le 22e enfant du shogun Tokugawa Ienari et est adopté par le clan Hachisuka car le 12e daimyo Hachisuka Narimasa n'a pas d'enfants. Mochinori est ainsi le petit-fils de Tokugawa Ienari. Il devient héritier du domaine à la mort soudaine de son père en 1868 à une époque où le Japon est en pleine guerre de Boshin. Voyant très vite vers quel camp l'avantage tourne, il s'engage auprès des forces impériales et mène ses troupes contre les partisans Tokugawa dans la province de Mutsu. Ses soldats sont armés de fusils occidentaux et accompagnés de conseillers militaires britanniques, ce qui leur confèrent une grande force malgré leur faible nombre.

En 1869, lors de l'abolition du système han, il est nommé gouverneur de la préfecture de Tokushima.

En 1872, Hachisuka se rend au Royaume-Uni pour étudier à l'université d'Oxford. À son retour au Japon, il devient directeur du bureau des douanes du ministère du Trésor et membre du Sanjiin (conseil consultatif législatif).

En 1882, Hachisuka est envoyé extraordinaire et ministre plénipotentiaire en France et reçoit le titre de marquis (kōshaku) selon le jeune système de pairie kazoku. De retour au Japon, il devient membre de la chambre des pairs, gouverneur de la préfecture de Tokyo, président de la chambre de pairs, ministre de l'Éducation et membre du conseil privé.

Il meurt en 1918 et est inhumé dans la ville de Tokushima.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Hachisuka Mochiaki dirigeait une ferme expérimentale à Hokkaido et déclarait souvent que la noblesse devait avoir des activités rémunérées autres que celles du service public. Il pratiquait également la poésie haïku et le théâtre nô et faisait activement la promotion de ces arts traditionnels.

Références et bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Hachisuka Mochiaki » (voir la liste des auteurs)
  • Beasley, W. G. The Meiji Restoration. Stanford: Stanford University Press, 1972.
  • Cobbing, Andrew. The Japanese Discovery of Victorian Britain. RoutledgeCurzon, London, 1998. ISBN 1-873410-81-6
  • Fraser, Andrew. Japan's Early Parliaments, 1890-1905. Routledge(1995). ISBN 0-415-03075-7
  • Koyama Noboru. Japanese Students at Cambridge University in the Meiji Era, 1868-1912: Pioneers for the Modernization of Japan. Lulu.com (2004). ISBN 1-4116-1256-6

Lien externe[modifier | modifier le code]