Hélène Holzman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hélène Holzman (son nom lituanien est Elena Holcmanienė; née le 30 août 1891 à Iéna; décédée le 25 août 1968 à Giessen) était une artiste peintre allemande. Elle a également occasionnellement travaillé comme libraire, enseignante et traductrice. Ses récits qui retracent les années 1941 à 1944 en Lituanie occupée par les allemands ont été publiés après sa mort sous le titre Cette enfant vivra ((de) Dies Kind soll leben)

Cette enfant vivra[modifier | modifier le code]

Hélène Holzmann vivait à Kaunas avec son mari Max d'origine juive et leurs deux filles. Son mari a été victime du pogrom lors de l'invasion allemande en 1941. Sa fille aînée Marie sera plus tard fusillée, comme pacifiste. Des quelque 40 000 juifs qui vivaient avant la Seconde Guerre mondiale à Kaunas, seuls environ 2 000 ont survécu. Les récits d'Hélène Holzman commencent avec l'invasion de la Wehrmacht fin juin 1941. Immédiatement après ont agi les commandos meurtriers de la SS, protégés par les nationalistes lituaniens : les juifs étaient pourchassés dans la rue, emmenés au Fort VII en dehors de la ville, et aussitôt fusillés.

Hélène Holzman décrit la façon selon laquelle s'est opéré le partage des tâches entre les volontaires lituaniens, la police allemande et la Wehrmacht. À beaucoup d'endroits, des scènes de meurtre ont été photographiées par des allemands. Sur ces photos, on a veillé à ce que seuls les meurtriers lituaniens soient identifiables. Vers la fin 1941 presque tous les juifs des régions rurales de la Lituanie avaient été tués. Ce n'est que dans quelques villes, dont Kaunas, qu'ont subsisté des ghettos, pour exploiter les travailleurs juifs avant de les exterminer. À l'automne1943 le ghetto de Vilnius a été évacué, c'est-à-dire que les occupants survivants ont été déportés dans les camps de concentration comme celui de Kauen (qui auparavant était le ghetto Slobodka). Fin mars 1944 la plupart des enfants et des personnes âgées ont été transportés de là-bas dans une action surprise des SS et des « volontaires ukrainiens ». Quand l'Armée rouge s'est rapprochée début juillet 1944, le camp de concentration de Kaunas a été évacué. Les juifs ont été déportés vers l'ouest - les hommes surtout à Dachau, les femmes au camp du Stutthof près de Gdansk. Les unités SS ont brûlé le ghetto maison par maison. Les hommes qui s'étaient cachés dans des souterrains ont étouffé. Ceux qui ont tenté de sortir ont été tués. « Lorsqu'après l'entrée des Russes, nous sommes allés dans les décombres, les cadavres gisaient dans les débris des maisons brûlées. L'odeur de la décomposition des corps se faisait sentir à des kilomètres dans la chaleur de l'été. » Pendant onze mois en 1944, après le départ des allemands, Hélène Holzman a décrit ce qui était arrivé. Il s'agit de trois cahiers écrits au crayon qu'Hélène n'a jamais montré à sa fille de son vivant. Cette enfant vivra (il s'agit donc de Margarete) a été publié seulement après le décès de l'auteure puis traduit en de nombreuses langues.

Honneurs[modifier | modifier le code]

  • En 1999, Hélène Holzman (à titre posthume) et sa fille Margarete ont été décorées de la croix d'honneur par le chef de l'État lituanien Valdas Adamkus pour avoir sauvé des vies.
  • Hélène Holzman a reçu à titre posthume en 2000 le prix frère et sœur Scholl.
  • Hélène Holzman, Lidija Goluboviene, Natalija Fugaleviciute, Fritz et Maria Briel, Emilie Busch, Hanni Ganzer, Hedwig Gehrke, Meta Kamp-Steinmann, Karin Morgenstern, Änne Schmitz, Grete Ströter ainsi que Constantin Karadja ont été en 2005, à titre posthume, élevés au rang de Juste parmi les nations par le mémorial de Yad Vashem à Jérusalem.

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • (de)"Dies Kind soll leben" : les récits d'Hélène Holzman, 1941-1944 publié par Reinhard Kaiser et Margarete Holzman. Francfort sur le Main : Schöffling & Co., 2000. 384 pages ISBN 3-89561-062-3. édition brochée: 373 pages, Édition List Tb. 2001. ISBN 3-548-60137-5.
  • Cette enfant vivra (Trois cahiers 1941-1944), traduit de l'allemand par Elena Balzano, Actes Sud/Solin, 316 pages.ISBN 2-7427-3941-6
  • (de) 2 CD audio : Les Dessins d'Hélène Holzman 1941-1944 et les voix des survivants. 2000. ASIN 3895610631.

Source[modifier | modifier le code]