Prix frère et sœur Scholl

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Scholl.

Le prix frère et sœur Scholl (en allemand Geschwister-Scholl-Preis) est un prix littéraire créé en 1980 par le Landesverband Bayern e. V. à la Foire aux livres de Francfort-sur-le-Main et par la ville de Munich.

Chaque année est distingué un livre qui « témoigne d'indépendance d'esprit, encourage la liberté civile, le courage moral, intellectuel et esthétique et donne des impulsions importantes au sentiment de responsabilité dans le présent ».

Le prix est dédié à la mémoire de Sophie et Hans Scholl, des fondateurs d'un groupe de résistance en Allemagne, contre le régime nazi pendant la Seconde Guerre Mondiale. Il est doté de 10 000 euros. Le prix est remis lors d'une cérémonie à l'université Louis-et-Maximilien de Munich.

Lauréats[modifier | modifier le code]

  • 2013 : Otto Dov Kulka
  • 2012 : Jürgen Dehmers (pseudonyme de Andreas Huckele (de)
  • 2011 : Liao Yiwu: Für ein Lied und hundert Lieder. Ein Zeugenbericht aus chinesischen Gefängnissen.
  • 2010 : Joachim Gauck: Winter im Sommer – Frühling im Herbst: Erinnerungen.
  • 2009 : Roberto Saviano: Das Gegenteil von Tod
  • 2008 : David Grossman: Die Kraft zur Korrektur
  • 2007 : Anna Politkovskaïa : Russisches Tagebuch (publication posthume)
  • 2006 : Mihail Sebastian : Voller Entsetzen, aber nicht verzweifelt (publication posthume) ((fr) Journal, traduit du roumain par Alain Paruit préface d'Edgar Reichmann - Stock, Paris octobre 1998, 568 pages)
  • 2005 : Neclá Kelek : Die fremde Braut ("La Fiancée importée", ISBN 2877112926). Publié début 2005, cette étude sociologique a suscité un débat national en Allemagne. Le ministre de l'Intérieur de l'époque, Otto Schily, en a écrit une critique élogieuse dans l'hebdomadaire Der Spiegel.
  • 2004 : Soazig Aaron : Le Non de Klara éditeur Maurice Nadeau, ISBN 2862311723, 180 pages
  • 2003 : Mark Roseman : In einem unbewachten Augenblick. Eine Frau überlebt im Untergrund
  • 2002 : Raul Hilberg : Die Quellen des Holocaust (Holocauste : les sources de l'histoire, éd. Gallimard, coll. « NRF »-essais, 2001 )
  • 2001 : Arno Gruen : Der Fremde in uns
  • 2000 : Hélène Holzman : Cette enfant vivra (Trois cahiers 1941-1944) (édition posthume), traduit de l'allemand par Elena Balzano, Actes Sud/Solin, 316 pages.ISBN 2-7427-3941-6
  • 1999 : Peter Gay : Meine deutsche Frage
  • 1998 : Saul Friedländer : Das Dritte Reich und die Juden (L'Allemagne nazie et les juifs, t.1, éditions du Seuil, 1997, ISBN 2020202816)
  • 1997 : Ernst Klee : Auschwitz, die NS-Medizin und ihre Opfer
  • 1996 : Hans Deichmann : Gegenstände
  • 1995 : Victor Klemperer : Ich will Zeugnis ablegen bis zum letzten. Tagebücher 1933–1945 (publication posthume)
Je veux témoigner jusqu’au bout. Journal de 1933-1945 Traduit de l’allemand par Ghislain Riccardi, Michèle Kiintz-Tailleur et Jean Tailleur (Le Seuil)

Liens externes[modifier | modifier le code]