Guillaume III de Sicile

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Guillaume III.
Guillaume III de Sicile
Supplice de Guillaume III de Sicile, miniature du XVe siècle.
Supplice de Guillaume III de Sicile, miniature du XVe siècle.
Titre
Roi de Sicile
24 décembre 119320 février 1194
En tandem avec Tancrède de Lecce
Prédécesseur Tancrède de Lecce et Roger III de Sicile
Roi de Sicile
20 février 1194 – Noël 1194
Successeur Henri VI du Saint-Empire
Biographie
Dynastie Hauteville
Date de naissance vers 1186
Date de décès vers 1198
Lieu de décès prison de Schloß Hohenems
Père Tancrède de Lecce
Mère Sybille de Medania
Héritier Henri VI du Saint-Empire
(1194)

Guillaume III de Sicile
Rois de Sicile

Guillaume III de Sicile est un prince normand du royaume de Sicile, fils de Tancrède de Lecce, roi de Sicile (1190-1194), et de Sybille de Médania, sœur du comte Richard d'Acerra.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il naît probablement vers 1186[1]. À la mort précoce de son frère aîné Roger, duc d'Apulie et roi associé de Sicile (24 décembre 1193), son père le fait couronner roi symboliquement pour assurer la continuité dynastique et contrer les prétentions germaniques des Hohenstaufen, qui revendiquent le trône normand depuis la mort sans postérité du roi Guillaume II de Sicile.

Après la mort de son père Tancrède le 20 février 1194, il hérite du royaume malgré son jeune âge. Cependant, la mort de Tancrède livre également le royaume aux Hohenstaufen qui s'en emparent sans difficulté. À Noël 1194, Guillaume doit céder sa couronne à Henri Hohenstaufen, époux de la princesse sicilienne Constance, fille posthume du roi Roger II de Sicile, et prétendant légitime depuis 1189.

Le jeune Guillaume est capturé le lendemain du couronnement de Henri Hohenstaufen tandis que débute un sanglant massacre de barons normands, sur ordre d'Henri. Guillaume est malmené avant d'avoir les yeux crevés et castré, puis envoyé en exil en Germanie (peut-être en Alsace actuelle ou dans les Grisons) où il meurt dans des conditions obscures, probablement peu de temps après.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Medieval Lands Guillaume III