Groupement des Cartes Bancaires CB

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dans le domaine de la monétique, le Groupement des Cartes Bancaires CB est un groupement d'intérêt économique privé qui réunit la plupart des établissements financiers français dans le but d'assurer « l'interbancarité » des cartes de paiement[1].

Il ne doit pas être confondu avec le Groupe Carte Bleue qui gère, en France, la marque Carte Bleue et le lien avec la société Visa.

Le groupement a été créé en 1984 pour faciliter l'acceptation en France des cartes de paiement émises par les deux principaux réseaux de l’époque : le réseau « Carte bleue[2] » et le réseau « Carte verte[3] ».

En 2003, le groupement adopte la nouvelle norme internationale Europay Mastercard Visa (dit standard EMV).

Au conseil de direction, sont représentées les principales banques françaises, dites membres principaux : Banques populaires, BNP Paribas, Groupe Caisse d'épargne, Crédit Mutuel CIC, Crédit agricole, LCL, HSBC France, La Banque postale, Société générale, Banque Accord (Groupe Auchan), Carrefour Banque.

Réseau « CB »[modifier | modifier le code]

Les cartes bancaires françaises « CB »[modifier | modifier le code]

La France dispose de son propre réseau d'acceptation « CB », distinct des réseaux mondiaux Visa et Mastercard. Ainsi, toutes les cartes bancaires françaises[4] de type Visa, Mastercard, ou encore nationales[5] portent le logo « CB », et toutes les transactions effectuées en France au moyen de ces cartes sont collectées et traitées par le réseau d'interbancarité français « CB ».

Les cartes bancaires françaises non « CB »[modifier | modifier le code]

Les cartes bancaires françaises Visa ou Mastercard émises par un organisme non membre du groupement[6] ne portent pas le logo « CB ». Ces cartes restent toutefois acceptées chez la quasi-totalité des commerçants acceptant la carte bancaire. Dans ce cas, les transactions, après avoir été collectées et traitées par les gestionnaires des transactions « CB », sont acheminées vers les réseaux mondiaux Visa ou Mastercard avant d'être ré-acheminées vers l’établissement bancaire français non membre[7] du groupement « CB ».

Les cartes bancaires étrangères[modifier | modifier le code]

Les cartes étrangères[8] affiliées à l'un des réseaux Visa ou Mastercard ne portent pas le logo « CB ». Ces cartes sont toutefois acceptées chez la quasi-totalité des commerçants acceptant la carte bancaire. Dans ce cas, les transactions, après avoir été collectées et traitées par les gestionnaires des transactions « CB », sont acheminées vers les réseaux mondiaux Visa ou Mastercard pour obtenir le débit du compte des porteurs, et permettre les compensations financières.

Carte de paiement non « CB » autres que Visa et Mastercard[modifier | modifier le code]

De nombreux réseaux d'acceptation autres que CB, Visa et mastercard existent. Par exemple American Express, Aurore, Diner, cofinoga, etc... Pour accepter ce type de carte, par exemple les cartes American Express, le commerçant doit souscrire un contrat spécifique auprès de l'organisme émetteur de la carte en complément de son contrat éventuel « Carte Bancaire ». Ces organismes disposent en effet de leur propre réseau d'acceptation de transactions, totalement indépendant du réseau « CB », ce qui n’est pas le cas de Visa et Mastercard en France, comme cela a été mentionné ci-dessus. La mise à jour du Terminal de Paiement Électronique du commerçant est donc nécessaire pour qu'il puisse exécuter les programmes spécifiques[9] à American Express, ou tout autre organisme d'acceptation selon le choix du commerçant.

Carte bancaire CB à l'étranger[modifier | modifier le code]

Pour fonctionner à l'étranger, les cartes bancaires CB doivent être de type Visa, Visa electron, Mastercard ou Maestro. En France, ces cartes fonctionnent sur tout le réseau CB qu'elles soient de la famille Visa ou Mastercard. Cela est différents à l'étranger car les deux réseaux sont distinct. Il arrive qu'un commerçant ou un distributeur de billet à l'étranger accepte les cartes Mastercard et pas les cartes Visa, ou vice-versa. Par exemple, sur le continent américan, Visa est d'avantage présent. A l'inverse, en europe du nord et de l'est, l'avantage revient plutôt à Mastercard. Toutefois, le nombres de points de ventes Visa et Mastercard restent similaires.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Définition du « Groupement des Cartes Bancaires » sur le site du GSIT.
  2. À l'époque, les principales banques qui émettaient la carte bleue étaient : la Société Générale, la Banque Nationale de Paris, le Crédit Lyonnais… On pouvait aussi appeler communément les banques de ce réseau, les « banques bleues ».
  3. Les banques de ce réseau étaient essentiellement les banques affiliées à la Fédération Nationale du Crédit Agricole, autrement dit les caisses départementales ou régionales du Crédit Agricole. Aussi, on appelait communément les banques de ce réseau, les « banques vertes ».
  4. Émises par un établissement financier domicilié en France et adhérent au groupement des cartes bancaires CB.
  5. Émises en France par un établissement membre du Groupement des Cartes Bancaires « CB », sans que ces cartes aient la possibilité d’effectuer des transactions hors de France. Cependant, les cartes nationales utilisables uniquement en France tendent à disparaitre et sont remplacées par des cartes utilisables uniquement en zone SEPA (V-PAY par exemple).
  6. Par exemple émises par un établissement de paiement comme « La Financière des paiements électroniques » qui distribue la carte « Mastercard Nickel », ou encore émises par une filiale française d'une banque étrangère telle qu'« Advancia Bank » distribuant sa carte de crédit ZERO Gold Mastercard.
  7. Comme « La Financière des paiements électroniques », qui a déjà été citée ci-avant.
  8. Émises par un établissement financier domicilié à l'étranger.
  9. Il s'agit des programmes de contrôle et d'acceptation des cartes en paiement d'une transaction, de stockage des transactions, et de collecte de celles-ci.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]