Giuseppe Terragni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Giuseppe Terragni (né le 18 avril 1904 à Meda, mort le 19 juillet 1943 à Côme) est un architecte italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1928, Giuseppe Terragni participe au « Gruppo 7 » qui publie le manifeste du rationalisme italien. Influencé par différents styles : rationalisme, futurisme et constructivisme, il crée des bâtiments dont les vides et les pleins se mélangent avec une grande beauté. Son collaborateur Pietro Lingeri l'accompagne dans toute sa carrière et termine la dernière œuvre après la mort tragique de Terragni. Il est mort des suites d'une blessure sur le front russe.

Politiquement très impliqué, son architecture est liée au mouvement fasciste italien.

La Maison du fascisme (1933-1936) à Côme est l'actuel siège local des douanes (guardia di finanza). Malgré sa fonction de siège du parti fasciste local, ce bâtiment austère, revêtu de marbre, est désormais reconnu par les architectes de toutes convictions politiques comme un chef-d'œuvre de conception moderniste de l'architecte Giuseppe Terragni. Il était décoré dans la cour intérieure avec peintures abstraites géométriques (perdues) du fameux peintre abstrait Mario Radice.

Réalisations[modifier | modifier le code]

  • 1927-28 Immeuble « Novecomum » à Côme
  • 1932-36 Casa del Fascio (Maison du Fascisme) à Côme (actuelle maison du peuple)Photo
  • 1933-35 Immeuble Rustici à Milan
  • 1935 Immeuble Rustici-Comoli à Milan
  • 1936 École Sant'Elia à Côme
  • 1936-37 Maison Bianca à Seveso
  • 1938 Projet du musée Danteum à Rome

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :