Giuseppe Nicolini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Giuseppe Nicolini, gravure de Luigi Rados (1773-1840).

Giuseppe Nicolini (Plaisance 29 janvier 1762Plaisance 18 décembre 1842) est un compositeur italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Giuseppe Nicolini a reçu les premières leçons de son père Omobono Carletti dit « Nicolini », organiste et maître de chapelle à Plaisance. De 1778 à 1784 il a étudié au conservatoire napolitain de Sant'Onofrio avec comme professeur Giacomo Insanguine et plus tard Domenico Cimarosa. C'est à ce moment qu'il écrit son premier oratotio Daniele nel lago dei leoni. Il a écrit au moins 45 opéras. Ses opéras qui utilisent des formules stéréotypées, ont connu à l'époque un très grand succès. À partir de 1819, il a été nommé maître de chapelle à Plaisance et a surtout écrit de la musique religieuse.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Opéras[modifier | modifier le code]

  • La famiglia stravagante (dramma giocoso, 1793, Parme)
  • La clemenza di Tito (opera seria, livret de Pietro Metastasio, 1797, Livourne)
  • I due fratelli ridicoli (Li fratelli ridicoli) (dramma giocoso, livret de Filippo Livigni, 1798, Rome)
  • Il trionfo del bel sesso (dramma giocoso, livret de Giovanni Bertati, 1799)
  • I baccanali di Roma (1801, Milan)
  • Il geloso innamorato (farsa, livret de Giambattista Lorenzi, 1804, Naples)
  • Traiano in Dacia (opera seria, livret de Michelangelo Prunetti, 1807, Rome)
  • Le due gemelle (farsa, 1808, Rome)
  • Coriolano ossia L'assedio di Roma (opera seria, livret de Luigi Romanelli, 1808, Milan)
  • Angelica e Medoro ossia L'Orlando (opera seria, livret de Gaetano Sertor d'après Pietro Metastasio, 1810, Turin)
  • Abradate e Dircea (opera seria, livret de Luigi Romanelli, 1811, Milan)
  • Quinto Fabio (Quinto Fabio Rutililiano) (opera seria, livret de Giuseppe Rossi, 1811, Vienne)
  • La casa dell'astrologo (dramma giocoso, livret de Luigi Romanelli, 1811, Milan)
  • Le nozze dei Morlacchi (I Morlacchi) (opera seria, 1811, Vienne)
  • La feudataria ossia Il podestà ridicolo (dramma giocoso, 1812, Plaisance)
  • Carlo Magno (opera seria, livret de Antonio Peracchi, 1813, Plaisance)
  • L'eroe di Lancastro (opera seria, livret de Giuseppe Rossi, 1821, Turin)
  • Aspasia e Agide (opera seria, livret de Luigi Romanelli, 1824, Milan)

Autres[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Stanley Sadie (préf. Stanley Sadie), The Grave Concise Dictionary of Music, London, Macmillan,‎ 1995 (1re éd. 1988), 909 p. (ISBN 0-333-43236-3)