Giuseppe Lauricella

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Giuseppe Lauricella (Agrigente, 15 décembre 1867 - Catane, 9 janvier 1913) est un mathématicien sicilien connu pour ses contributions à la théorie des équations intégrales et à la théorie mathématique de l’élasticité.

Biographie[modifier | modifier le code]

Giuseppe Lauricella étudia à l’université de Pise sous la direction de Luigi Bianchi, d’Ulisse Dini et de Vito Volterra. Il fut professeur de lycée de 1895 à 1898, puis fut nommé professeur titulaire à l’université de Catane, où il fit toute sa carrière. Il mourut prématurément d’une scarlatine qu’il avait contractée d’un de ses fils.

Contributions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Cf. (it) G. Lauricella, « Sulla funzioni ipergeometriche a più variabili », Rend. Circ. Math. Palermo, vol. 7,‎ 1893, p. 111–158 ; (en) S. Saran, « Hypergeometric Functions of Three Variables », Ganita, vol. 5, no 1,‎ 1954, p. 77-91 ; (en) Lucy Joan Slater (en), Generalized hypergeometric functions, Cambridge University Press,‎ 1966 (ISBN 978-0-521-09061-2), lien Math Reviews
  2. (it) G. Lauricella, « Sulla chiusura dei sistemi di funzioni ortogonali », Rendiconti dei Lincei, vol. Series 5, Vol. 21,‎ 1912, p. 675–85.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Francesco Tricomi (it), Lauricella dans La matematica italiana 1800-1950, 1962